Émile Maigrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Émile Maigrot
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Émile Théodore Auguste Maigrot
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Émile Maigrot, né le à Reims et mort le à Paris, est un architecte français impliqué dans la reconstruction de Reims après la Grande Guerre et dans les instances liées au domaine de l’architecture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émile Théodore Auguste Maigrot, né le à Reims.

Il est le fils d'Alphonse François Maigrot et d'Émilie Victorine Joséphine Trousset.

Il se marie le 18 juillet 1903, avec Madeleine Henriette Dollé à Villers-Allerand[1].

Il est l'élève d’Edmond Paulin et de Paul Boeswillwald, à l’École nationale supérieure des Beaux-arts.

Il obtient son diplôme DPLG en 1906.

Il concourt au projet des abattoirs de Reims en 1907, qui ne sera pas mis en œuvre, aux projets d'Orchies (1908-1911), de Vichy (1910),de la Bourboule (1910), de Paris-La Villette (1913), et d'Istanbul (Turquie en 1911).

Il organise le défilé « Reims Magnifique » du 6 juin 1926. Ce défilé à pour objectif de faire parler de Reims et de faire revenir les Rémois en fêtant le 100.000e habitant revenu à Reims[2].

Il est fortement impliqué, comme architecte en chef, dans le Centre régional de l'Exposition internationale de Paris en 1937[3]).

Il est l’un des fondateurs et organisateurs de la Société corporative d’hygiène et de salubrité dans les chantiers et bureau « Sécuritas », organismes ayant pour objet la prévention des accidents de travail.

Il est président de l’Office du bâtiment et des travaux public de la Marne[1]. Il décède le 21 février 1961 à Paris.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier du Mérite agricole en 1912,
  • Croix de Guerre 14-18,
  • Officier de l'Instruction publique,
  • Officier d'Académie en 1914,
  • Chevalier de la Légion d'honneur (décret du 9 janvier 1931, ministère du Travail),
  • Officier (décret du 31 octobre 1938, ministère du Commerce)[1].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Potier, Reims 1920-1930. Les architectes de la reconstruction, Banyuls-sur-Mer, Editions du Carnet de Sentier, 2021 (ISBN 9782955372968).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]