Émile Le Puillon de Boblaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Le Puillon de Boblaye
Fonctions
Député du 5e collège du Morbihan à la
Chambre des députés
Élection
Législature VIe
Successeur Théodore Le Puillon de Boblaye
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Pontivy (Morbihan, France)
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Centre
Entourage Théodore Le Puillon de Boblaye (frère)
Diplômé de l'École polytechnique
Profession Militaire, géographe et géologue

Émile Le Puillon de Boblaye est un militaire, géographe et géologue français né la à Pontivy et mort à Paris en .

Il fit ses études à Pontivy puis à Rouen. Il intégra l'École polytechnique à partir de 1811 et entra en 1813 dans le corps des ingénieurs géographes militaires, où il se spécialisa en géodésie et astronomie. Il participa, six mois après son intégration, à la défense de la barrière du Trône à Vincennes au moment où l'Europe coalisée était sous les murs de Paris dans le bataillon de l'école polytechnique.

Il participa à l'exécution d'une grande carte topographique de la France ayant en charge la partie géodésique avec la mesure de la perpendiculaire de Brest à Strasbourg.

Il étudia la géologie de la Bretagne et publia en 1827 un Essai sur le configuration géologique de la Bretagne, ouvrage qui reste toujours une référence dans ce domaine. L'un des résultats dû à ses explorations a été la découverte, dans la forêt de Lorge, d'un minerai de fer particulier, connu sous le nom de chamoisite qui fit le bonheur de l'industrie des forges de Bretagne.

Il publia ensuite, en 1827, dans les annales des sciences naturelles un « Mémoire sur la formation jurassique dans le nord de la France ».

Il participa à l'expédition de Morée pendant 16 mois et rédigea avec M. Virlet la partie géologique du grand ouvrage. Il dressa une carte très précise du Péloponnèse entre 1829 et 1833.

Il participa à l'expédition scientifique en Algérie à partir de 1838.

Il réalise la carte géologique de la Bretagne qui servira de référence à toutes les éditions suivantes.

Il est élu député du Morbihan en 1842.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Essai sur le configuration géologique de la Bretagne, 1827
  • Mémoire sur la formation jurassique dans le nord de la France, 1827

Sources[modifier | modifier le code]