Émile Jalley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jalley.
Émile Jalley
Emile Jalley.jpg

Émile Jalley en 2017.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Roland Doron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Émile Jalley (né en 1935) est un épistémologue et psychologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le [1] à Nance, dans le Jura[2], Émile Jalley a étudie à l'École normale supérieure (promotion L1955)[3], et passe son agrégation de philosophie en 1959[1],[4], puis il devient psychologue diplômé d'État en 1968 et docteur en psychologie en 1986[5]. Il est professeur de psychologie clinique et d'épistémologie à l'université Paris-XIII en 1988, et depuis 2000 professeur émérite.

Travaux[modifier | modifier le code]

Émile Jalley travaille dans trois champs : l'histoire de la psychanalyse et de la psychologie, leur épistémologie, et la philosophie. Entre les années 1980 et 2006, il est chercheur spécialisé dans les études historiques, principalement sur Henri Wallon, sur lequel il écrit sa thèse en 1986, et dont il a plus récemment édité une série de 7 volumes d’Œuvres de Henri Wallon, avec introductions, commentaires et annotations (2015).

Il a publié aussi sur Sigmund Freud, et Jean Piaget, ainsi que sur l'histoire de la psychanalyse et de la psychologie en France. En outre, en 2013 il présente le résultat d'assez longues années d'études dans son livre La crise de la philosophie en France au XXIe siècle, D’Héraclite et Parménide à Lacan. Il y décrit comment le paradigme de la dialectique, d'origine judaïque et passé par les philosophies grecque, chrétienne, française et germanique, s’est dévitalisé dans l’ empirisme britannique classique, ce dernier prolongé jusque dans les diverses philosophies anglo-américaines modernes. La pression de ce facteur, conjugué avec les effets du fixisme structuraliste, a incité les philosophes français dès les années 1960 à une position « antidialectique », qui expliquerait le désintérêt progressif touchant la pensée hégélienne, puis marxiste, ainsi que la psychanalyse. Seul Lacan a su résister dans une certaine mesure à cet entraînement en maintenant dans un relatif équilibre les deux composantes (métaphore-métonymie : algèbre-topologie) du paradigme hégélo-marxien de la dialectique (Badiou, Théorie du sujet, 1982)[6],[7]. Parue en 2017, La Critique de la raison philosophique (5 vol.) vérifie le paradoxe d'un "rayonnement déclinant de la pensée française" (Thomas Brisson) depuis les années 1960 [8].

La démarche de l'auteur est de tradition dialectique[9]. C’est de ce point de vue que la psychologie, la psychanalyse et la philosophie se présentent comme des champs de savoirs à la fois indépendants et interdépendants [10]. Il s'attache notamment à décrire le noyau rationnel de la dialectique (NRD), dispositif de la contradiction de type genèse/figure, histoire/structure, transformation/état, métonymie/métaphore. Il précise qu'il est observable dans le développement de la pensée naturelle (Freud, Wallon, Gesell, Piaget), tout comme dans de nombreux systèmes de la pensée réfléchie (histoire de la philosophie, des sciences de la nature et de l'esprit)[réf. nécessaire][11]. À cet égard, les formes contemporaines dérivées[12] de l'empirisme associationniste anglo-saxon[13] représentent des formules affaiblies de la rationalité dialectique de source européenne[14]. Une « science de l'inconscient » (Assoun)[15] est susceptible de définir le profil d'une logique des conflits (Robion)[16] adaptée à un « nouvel encyclopédisme » (Simondon)[17]. Des applications devraient découler de telles approches au plan des sciences pédagogiques[18] économiques et politiques[19].

Réception[modifier | modifier le code]

Lucien Sève le retient parmi les intellectuels d'inspiration marxiste[20] ayant joué un rôle « considérable » dans « l'évolution de la pensée psychologique et pédagogique en France »[21]. Les critiques portant sur ses ouvrages s'avèrent positives, comme pour Wallon lecteur de Freud et Piaget : trois études suivies des textes de Wallon sur la psychanalyse et d'un lexique des termes techniques[22] : « Il faut donc féliciter tout particulièrement Emile Jalley » affirme Evelyne Laurent dans Le Monde. Pour Wallon et Piaget : pour une critique de la psychologie contemporaine[23], Manuel Tostain des Cahiers de Psychologie Politique précise qu'« il convient vivement de le recommander ... à tout honnête étudiant en psychologie du développement ». Quant à La psychologie scientifique est-elle une science ? : critique de la raison en psychologie[24], Marie-Claude Lambotte de la revue Essaim estime que « cet ouvrage, directement axé sur la critique de la psychologie dite scientifique, fait suite – parmi un très grand nombre de publications d’É. Jalley sur la psychologie – à trois autres très importants ouvrages que nous citons à la fois pour leur grand intérêt et pour leurs conclusions qui justifient le thème qui nous occupe : La crise de la psychologie à l’université en France en deux tomes, Paris, L’Harmattan, 2004, La psychanalyse et la psychologie aujourd’hui en France, Paris, Vuibert, 2006, et La psychanalyse française en lutte. La guerre des psys continue, Paris, L’Harmattan, 2007 ». Pierre-Henri Castel, dans la Revue d'histoire des sciences humaines, fait de son côté l'éloge de Freud, Wallon, Lacan : l'enfant au miroir[25]. Cinq de ses ouvrages ont été traduits en espagnol, portugais, japonais et vietnamien (ci-après). D'autres traductions sont en cours en allemand.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Psychologie et psychanalyse[modifier | modifier le code]

  • Wallon lecteur de Freud et Piaget : trois études suivies des textes de Wallon sur la psychanalyse et d'un lexique des termes techniques, Paris, Éditions sociales, coll. « Terrain », 1981 (notice BnF no FRBNF34680818).
  • Freud, Wallon, Lacan : l'enfant au miroir, Paris, École lacanienne de psychanalyse, 1998 (notice BnF no FRBNF37004019).
  • La Crise de la psychologie à l'université en France, Paris, L'Harmattan, coll. « Questions contemporaines », 2004 (notice BnF no FRBNF39196294).
  • La Psychanalyse et la psychologie aujourd'hui en France, Paris, Vuibert, 2006 (notice BnF no FRBNF40102208).
  • Wallon et Piaget : pour une critique de la psychologie contemporaine, Paris, L'Harmattan, coll. « Questions contemporaines », 2006 (notice BnF no FRBNF40244780).
  • La Psychanalyse française en lutte : la guerre des psys continue, ibid., 2007 (notice BnF no FRBNF41123179).
  • La psychologie scientifique est-elle une science ? : critique de la raison en psychologie, ibid., 2007 (notice BnF no FRBNF41123645).
  • La Guerre de la psychanalyse, ibid., 2008 (notice BnF no FRBNF41377085) — en deux tomes.
  • Anti-Onfray 1, 2 et 3, ibid. :
    • Sur Freud et la psychanalyse, t. 1, ibid., 2010 (notice BnF no FRBNF42229751).
    • Les Réactions au livre de Michel Onfray : débat central, presse, psychanalyse théorique, t. 2, ibid., 2010 (notice BnF no FRBNF42369952).
    • Les Réactions au livre de Michel Onfray : clinique, psychopathologie, philosophie, lettres, histoire, sciences sociales, politique, réaction de l'étranger, le décret scélérat sur la psychothérapie, t. 3, ibid., 2010 (notice BnF no FRBNF42390267).
  • Psychanalyse et psychologie, 2008-2010, ibid. :
    • Propositions de base, questions d'actualité, repères historiques, pour l'équilibre des deux psychologies à l'université, interventions sur la crise, t. 1, ibid., 2010 (notice BnF no FRBNF42360484).
    • Psychanalyse et neuroscience, la vérité scientifique, la querelle de l'évaluation en psychologie, t. 2, ibid., 2010 (notice BnF no FRBNF42652557).
  • Six manifestes contre le DSM (notice BnF no FRBNF42705983), ibid., — en deux tomes.
    • Présentation et commentaires, t. 1, ibid., 2011.
    • Suite des commentaires, censure, crise de l'enseignement, t. 2, ibid., 2011.
  • Badiou avec Lacan : Roudinesco, Assoun, Granon-Lafont, ibid., 2014 (notice BnF no FRBNF43831904).
  • La Psychanalyse pendant et après Lacan, Paris, L'Harmattan, 2016 (notice BnF no FRBNF45119784) — en deux tomes.
  • Le Débat sur la psychanalyse dans la crise en France :
    • Onfray, Janet, Reich, Sartre, Politzer, etc., t. 1, ibid., 2011 (notice BnF no FRBNF42464614).
    • (In)culture, (dé)formation, aliénation, t. 2, ibid., 2011 (notice BnF no FRBNF42464617).

Philosophie[modifier | modifier le code]

  • La Crise de la philosophie en France au XXIe siècle : d'Héraclite et Parménide à Lacan, ibid., 2014 (notice BnF no FRBNF43741941).
  • Louis Althusser et quelques autres : notes de cours 1958-1959 : Hyppolite, Badiou, Lacan, Hegel, Marx, Alain, Wallon, ibid., Paris, 2014 (notice BnF no FRBNF4383764).
  • La doctrine de la science 1794 de Johann Gottlieb Fichte. Naissance et devenir de l’impérialisme allemand, ibid., coll. « Civilisation allemande » (notice BnF no FRBNF44525373) — à propos de la Wissenschaftslehre nova methodo (en)., ibid., 2016.
  • Critique de la raison philosophique, ibid., 2017 (notice BnF no FRBNF45258194) — en cinq tomes.
    • La preuve par l'ordre et la mesure, t. 1, ibid., 2017.
    • La preuve par l'histoire de la philosophie, t. 2, ibid.
    • La preuve par l'histoire de la philosophie, t. 3, ibid.
    • La preuve par la psychologie, t. 4, ibid.
    • La preuve par le discours médiatique, t. 5, ibid.
  • En mémoire de Gilbert Simondon. Philosophe et psychologue français (1924-1989), ibid., 2017.

Critique idéologique et sociale[modifier | modifier le code]

  • La Théorie du genre dans le débat français : Butler, Freud, Lacan, Stoller, Chomsky, Sapir-Whorf, Simondon, Wallon, Piaget, ibid., 2014 (notice BnF no FRBNF43837645).
  • Thomas Piketty :
    • Marx du 21e siècle ?, t. 1, ibid., 2014 (notice BnF no FRBNF44242000).
    • La Mécanique des inégalités en France : injustice fiscale, crise de l'enseignement, contre-réforme sociale, (dé)colonisation, t. 2, ibid., 2014 (notice BnF no FRBNF44241998).
  • La Réforme du collège : sauver l'école, une question de vie ou de mort, ibid., 2015 (notice BnF no FRBNF44420367). La réforme du collège.

Biographies[modifier | modifier le code]

  • Un franc-comtois à Paris : un berger du Jura devenu universitaire, ibid., coll. « Graveurs de mémoire », ibid.2010 (notice BnF no FRBNF42331153) — autobiographie.
  • Trajectoires. Autobiographie intellectuelle, ibid., 2017.

Autres travaux[modifier | modifier le code]

Psychologie et psychanalyse[modifier | modifier le code]

  • Introduction d'Henri Wallon, L'Évolution psychologique de l'enfant, Paris, A. Colin, 2002.
  • Présentation d'Henri Wallon, La Vie mentale', Paris, Editions sociales, 1982.
  • « Wallon Henri » : Encyclopaedia Universalis, tome 23, Paris, 1989.
  • « Wilfred Bion » : ibid., tome 4, 1989.
  • « Psychanalyse et concept d’opposition » : ibid., tome 19, 1989.
  • « Psychologie génétique » : ibid., tome 19, 1989.
  • « Les stades du développement en psychologie de l’enfant et en psychanalyse » : ibid., Symposium, 1989.
  • « Les grandes orientations de la psychologie actuelle » : Encyclopédie médico-chirurgicale, Paris, Éditions techniques, 1989, 37030A10.
  • Postface d'Henri Wallon, Psychologie et Dialectique[26]:Une dialectique entre la nature et l'histoire, Paris, Messidor, 1990.
  • « Psychologie clinique » (en collaboration), Encyclopédie médico-chirurgicale, Paris, Editions techniques, 1991, 37032A10.
  • 72 articles dans Roland Doron et Françoise Parot, Dictionnaire de la psychologie, Paris, PUF, 1991.
  • « Wallon Henri 1879-1962 » : Encyclopédie philosophique universelle. Dictionnaire, Paris, PUF, 1992.
  • Dir. de la trad. de l'all. d'Hellmuth Benesch (en), Atlas de la psychologie', Paris, Livre de Poche, 1995.
  • « La psychologie moderne » : Les origines de la psychologie moderne. Les paradoxes de la psychologie. La psychopathologie. La psychologie clinique. La psychanalyse. La psychologie cognitive. Les domaines de la clinique. Les tendances actuelles, in : Les Lois de la Pensée, Philosophie, Linguistique, Sociologie, Religion, Principes fondamentaux de la vie mentale, Clartés, L’Encyclopédie, 1996, 16041-16043.
  • Dir. de la trad. de l'all. de Werner D. Fröhlich, Dictionnaire de la psychologie', Paris, Livre de Poche, 1997.
  • « Psychanalyse, psychologie clinique et psychopathologie » : in Psychologie clinique et psychopathologie (R. Samacher et col.), Paris, Bréal, 1998.
  • Janet in : Olivier Douville et col. : Psychologie clinique tome 2. La psychologie clinique en dialogue, débats et enjeux, Paris, Dunod, 2001.
  • Préface : Mes soirées chez Lacan. Interviews de : Ch. Melman, M. Czermak, M. Drazien, Cl. Lanzmann, J.-J. Tyszler, M.-Ch. Cadeau, par : C. Fanelli, J. Jerkov, D. Sainte Fare Carnot, Roma, Editori Internazionali Riuniti 2011.
  • Introduction : Sandor Radó : L’angoisse de castration chez la femme, Paris, L'Harmattan, 2014.
  • Réédition des Oeuvres d'Henri et de Germaine Wallon : ibid., 2015.
    • Henri Wallon : Œuvres 1 : Délire d’interprétation, Psychologie pathologique, Principes de psychologie appliquée, Les mécanismes de la mémoire ; Œuvres 2 1903-1929 ; Œuvres 3 1930-1937 ; Œuvres 4 1938-1950 ; Œuvres 5 1951-1956 ; Œuvres 6 1957-1963, ibid., 2015, 3130 pages.
    • Germaine Wallon : Les notions morales chez l’enfant, 1949, ibid., 2015.
  • Introduction : Association psychanalytique internationale : Bergler, Bibring, Fenichel, Glover, Laforgue, Nunberg, Strachey : Le Congrès de Marienbad 1936. Un rendez-vous manqué avec Lacan, ibid., 2015.
  • Introduction : Karl Bühler : Le développement intellectuel de l’enfant, 1918, ibid., 2015.
  • Introduction : Elsa Köhler : La personnalité de l’enfant de trois ans, ibid, 2016.
  • Postface : Jacques Robion : Le Sujet sans cerveau ou le Cerveau sans sujet ? Sécessions neuronales et régulations inconscientes de conscientisation , ibid., 2016.
  • « Freud, Wallon, Piaget », Journal Français de Psychiatrie, n° 44, pages 73-78.
  • « Actualité de la pensée d'Henri Wallon (1879-1982) », La Pensée, n° 391, juillet-septembre 2017, pages 27-38.
  • Dialogue avec Jacques Robion, Site www.lharmattan.fr « Emile Jalley ».
  • Revue des travaux et ouvrages d'Emile Jalley, Site www.lharmattan.fr « Emile Jalley ».

Philosophie[modifier | modifier le code]

  • « Concept d’opposition » : Encyclopaedia Universalis, tome 16, 1989.
  • Introduction : Richard Kroner : De Kant à Hegel (1921-1924), 2 vol., Paris, L'Harmattan, 2013.
  • Introduction : Hermann Samuel Reimarus : Fragments de l’anonyme de Wolfenbüttel édités par Gotthold Ephraim Lessing, ibid., 2015.
  • Annotations : Johann Gottlieb Fichte : La doctrine de la science, 1794, ibid., 2016.
  • Postface : Hegel Georg Wilhelm Friedrich : Phénoménologie de l’esprit de Hegel, 1807; Logique et structure dans le plan de la Phénoménologie de l’esprit et dans l’œuvre de Hegel, ibid., 2017.

Traductions à l'étranger[modifier | modifier le code]

Freud, Wallon, Lacan. L'Enfant au miroir, traduction portugaise: A Criança no espelho. Henri Wallon: La Vie mentale, avec présentation et commentaires d'E. J.: traductions en espagnol (La Vida mental) et en japonais. Henri Wallon, L'Évolution psychologique de l'enfant, avec Introduction et annotations d'E. J. : traduction en vietnamien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice BnF.
  2. Emile Jalley, Un Franc-comtois à Paris: un berger du Jura devient universitaire, L'Harmattan, (ISBN 9782296118010, lire en ligne)
  3. Recherche sur archicubes.ens.fr.
  4. « Revue des travaux et ouvrages d'Emile Jalley », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le 16 juin 2017)
  5. Sous la dir. de Roland Doron, Wallon et la psychanalyse (thèse de doctorat en psychologie), Paris, université Paris-V, , XXIII + 1126 p. (SUDOC 04680112X).
  6. Revue Bulletin de psychologie, sur le site cairn.info.
  7. Robert Samacher, « Jalley (Émile), La crise de la philosophie en France au XXIe siècle. D’Héraclite et Parménide à Lacan », Paris, L’Harmattan, 2013, compte-rendu in : Bulletin de psychologie, 2014/2 (Numéro 530), p. 183.
  8. Christophe Charle & Laurent Jeanpierre: La vie intellectuelle en France. II. De 1914 à nos jours, Seuil, 1995, pp. 779-802.
  9. Lucien Sève : Avec Marx aujourd’hui. Tome II : « L’Homme » ?, La Dispute, pp. 312-314.
  10. Alain et Sophie de Mijolla et col.: Psychanalyse, PUF, 1996, pp. 237-261, 693-703.
  11. Alain Badiou : Théorie de la contradiction : Maspero, 1976, pp. 27-82 ; Le noyau rationnel de la dialectique, Maspero, 1978, pp. 23-24 ; Jean Piaget : Six études de psychologie, Gonthier, 1964, pp. 166-181; Le structuralisme, P.U.F, 1968, pp. 101-124; Les formes élémentaires de la dialectique, Gallimard, 1980, pp. 213-249; Lucien Sève : Une introduction à la philosophie marxiste, Éditions sociales, 1980, pp. 81, 211, 269, 436, 442, 504, 534, 539.
  12. Eric Aeschimann : « Penser en 2013. Le tour du monde contemporain des idées », Nouvel Observateur n° 2531 du 9/5/2013, pp. 70-81.
  13. Gérard Deledalle : La philosophie peut-elle être américaine ? Jacques Grancher, 1995, pp. 286-294.
  14. Charles Zarka et col. : « La philosophie en France aujourd’hui » : (1) Cités 56, 2013, 11-50 ; (2) Cités 58, 2014, 13-39 ; François Cusset : French Theory. Foucault, Derrida, Deleuze et Cie et les mutations de la vie intellectuelle aux États-Unis, 2005, 130, 174 ; Lucien Sève : Marxisme et structuralisme, Éditions sociales, 1984, 19-71.
  15. Paul-Laurent Assoun : Lacan, P.U.F., 2003, pp. 78-79, 122-123.
  16. Jacques Robion : Pour une Psychanalyse dialectique, Cassiope Éditions, 2009, 143, 146, 148.
  17. Gilbert Simondon : Sur la technique (1953-1983), Seuil, 2014, pp. 100, 104-110, 155, 173 ; Sur la psychologie (1956-1967), id., 2015, pp. 273-275, 361-368, 495-496 ; Sur la philosophie (1950-1980), id., 2016, pp.199, 219, 418 .
  18. Anny Cordié : Les cancres n’existent pas. Psychanalyse d’enfants en échec scolaire, Paris, Seuil, 1993, pp. 9-26, 297-300 ; Malaise chez l’enseignant. L’éducation confrontée à la psychanalyse, Seuil, 1998, pp. 397-439.
  19. Régis Debray : Critique de la raison politique ou l'inconscient religieux, Gallimard, 1981, pp. (voir) ; Edgar Morin : « Débat entre Jean Daniel et Edgar Morin », Nouvel Observateur n° 2659 du 22-28/10/2015, pp. 77-81 ; « Propos recueillis par Marion Rousset », Nouvel Observateur n° 2695 du 23-29/6/2016, pp. 82-83 ; François Morin : L’Économie politique du XXIe siècle, Lux/Humanités, pp. 7-32.
  20. Hégélienne et freudienne. Emile Jalley; Trajectoires. Autobiographie intellectuelle, Paris, L'Harmattan, 2017.
  21. Lucien Sève, « Questions de méthode », Nouvelles Fondations, vol. 3, no 3-4,‎ , p. 110-114 (DOI 10.3917/nf.003.0110).
  22. Éveline Laurent, « Trois figures majeures », sur lemonde.fr, .
  23. Manuel Tostain, « Emile Jalley : Wallon et Piaget. Pour une critique de la psychologie contemporain », sur lodel.irevues.inist.fr, .
  24. Marie-Claude Lambotte, « Un nouveau Discours de la servitude volontaire », Essaim, vol. 2, no 21,‎ , p. 195-199 (DOI 10.3917/ess.021.0195).
  25. Pierre-Henri Castel, « JALLEY (Emile) — L'enfant au miroir. Freud, Wallon, Lacan », Revue d'histoire des sciences humaines, no 1,‎ , p. 238-241.
  26. Jacqueline Nadel, « Wallon (Henri), Ecrits de 1926 à 1961, psychologie et dialectique, présentés par Émile Jalley et Liliane Maury, », Enfance, vol. 45, no 1-2,‎ , p. 171-173 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :