Émile Hirsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hirsch.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le peintre. Pour Emile Hirsch l'acteur américain, voir Emile Hirsch.

Émile Hirsch, né la à Metz, mort en 1904 , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émile Hirsch naît en 1832, dans une famille juive de Metz. Sa famille quitte ensuite Metz pour s'installer à Paris. En 1844, il obtient le 3e prix au Concours général des écoles de dessin de la ville de Paris.

Il se convertit au protestantisme, puis au catholicisme et se marie deux fois. Il est très attaché à l'église catholique. Reçu à l'École des beaux-arts de Paris, il fréquente aussi les ateliers de Théodore Rousseau, Eugène Delacroix, Ingres et Hippolyte Flandrin. Il débute au Salon de 1852, il y exposera des portraits, puis des études pour des verrières.

Il va débuter dans le vitrail, en qualité de peintre-cartonnier pour des peintres verriers comme Oudinot, G.Erdmann, Kremer et Payan. Il ouvre son propre atelier de peinture sur verre, rue Gauthey à Paris, en 1868.

Émile Hirsch meurt en 1904.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Peintures
Vitraux
Vitrail (1880) de l'atelier d'Émile Hirsch représentant Jeanne d'Arc dans le bras gauche du transept de la Cathédrale Saint-Louis de La Rochelle
Dessins
  • Marly-le-Roi, Église Saint-Vigor : Thibaud de Marly, saint Louis, saint Antoine, sainte Hélène (verrières : Henri Carot), 2e moitié XIXe siècle [15]

Élèves[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Dantec, « La basilique de Notre-Dame-du-Folgoët : un programme au XIXe siècle », dans Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, 1986, volume 93, pp. 405-410.
  • Paul Hartmann, Émile Hirsch, peintre-verrier (1832-1904), Sceaux, (OCLC 491818225)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « album photographiques des Salons: F.21*7635n° 953 au Catalogue du Salon », notice no ARCG0024, base Archim, ministère français de la Culture
  2. « Couronnement de la Vierge », notice no PM15000733, base Palissy, ministère français de la Culture
  3. « Portrait à mi-corps de S. M. l'Empereur », notice no AR320451, base Arcade, ministère français de la Culture
  4. « Portrait à mi-corps de S. M. l'Empereur », notice no AR320452, base Arcade, ministère français de la Culture
  5. « La Sainte Vierge remettant le rosaire No 755, précisé dans le catalogue "à Saint Dominique" », notice no ARCG0094, base Archim, ministère français de la Culture
  6. « Saint-Joseph et l'Enfant Jésus », notice no IM17003695, base Palissy, ministère français de la Culture
  7. « peinture monumentale : Siméon ; ecclésiaste (l'), Isaïe, saint Jean, saint Luc », notice no IM92000623, base Palissy, ministère français de la Culture
  8. « 4 verrières légendaires », notice no IM92000616, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. « verrière figurée : Christ glorieux, évangélistes, prophètes », notice no IM92000460, base Palissy, ministère français de la Culture
  10. « 13 verrières figurées : scènes de la vie des saints, Annonciation, Sainte Famille », notice no IM92000461, base Palissy, ministère français de la Culture
  11. « 2 verrières à personnages : saint Pierre, saint Paul », notice no IM78000774, base Palissy, ministère français de la Culture
  12. « Allégories de la Foi et de la Charité », notice no IM87000488, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « Allégories de la Foi et de la Charité », notice no IM92000477, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. Notice sur fr.topic-topos.com
  15. « 4 verrières hagiographiques », notice no IM78001889, base Palissy, ministère français de la Culture

Sur les autres projets Wikimedia :