Émile Hinzelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Émile Hinzelin
Émile Hinzelin par Émile Friant.jpg
Émile Hinzelin peint par Émile Friant en 1908
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
FlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Justin Charles Émile Hinzelin, né à Nancy le et mort à Flin le [1], est un écrivain, journaliste, poète et romancier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émile Hinzelin, naît à Nancy le . Il suit des études d'abord à Nancy, puis à Paris, au Lycée Louis-le-Grand, puis à la Sorbonne. Devenu professeur de philosophie, il quitte finalement l'enseignement pour se consacrer au journalisme et à l'écriture. Il donne de nombreuses conférences et fonde en 1918 une revue La Marche de France[2]. Auteur d'une étude sur Erckmann-Chatrian, il œuvre en la création du comité qui aboutira au prix Erckmann-Chatrian.

Sa tendance au nationalisme alsacien et son parti-pris revanchard le font comparer, dans le domaine littéraire, au caricaturiste Hansi[3].

Il est inhumé au Cimetière de Préville à Nancy[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La République républicaine, Librairie Carnet, 1904 (Monographie, texte intégral sur Gallica)
  • Légendes et Contes d'Alsace, Fernand Nathan, 1913
  • Cœurs d'Alsace et de Lorraine, Librairie Delagrave, 1913
  • 1914 - Histoire illustrée de la Guerre du Droit, Librairie Aristide Quillet, 1916, 3 tomes
  • Jeanne d'Arc : pèlerinage au pays de la bonne Lorraine, Librairie Delagrave, 1922
  • Erckmann-Chatrian: étude biographique et littéraire, Ferenczi, 1922
  • Les animaux historiques, Imprimerie Firmin Didot et Cie, 1925. Illustrations de Benjamin Rabier
  • Les animaux mythologiques, Librairie Delagrave, 1926. Illustrations de Benjamin Rabier
  • L'Alsace, la Lorraine et la Paix, Éditions de la Marche de France, 1928
  • Quand nos grands écrivains étaient petits, illustré par Job, Librairie Delagrave, Paris, 1929

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des précisions biographiques sur sa vie à Villemomble
  2. La Marche de France sur Google livres, consulté le 19 juin 2011
  3. Les cahiers lorrains, volumes 3 à 4 , 1924 : « Ce que Hansi et Zislin ont dessiné de leur crayon si acerbe, si spirituel, Hinzelin le raconte avec une verve qui l'apparente aux grands caricaturistes alsaciens. »
  4. Bertrand Beyern, « Nancy, cimetière de Préville », sur bertrandbeyern.fr (consulté le 9 septembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]