Émile Frédéric Nicolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Émile Frédéric Nicolle
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

Émile Frédéric Nicolle, né à Rouen où il est mort le , est un peintre et graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émile Nicolle fait ses études au collège de Rouen. Peintre de marines, de paysages et de natures mortes ainsi que graveur de scènes locales de village, Émile Frédéric Nicolle exerçait la profession de courtier maritime au Havre et à Rouen. Homme arrivé, Nicolle sut mettre sa réussite dans les affaires au service de ses talents artistiques.

Nicolle, qui prenait les ports où il travaillait et les paysages entre ceux-ci et Berville pour sujets, a commencé à exposer à Rouen à partir de 1864.

Nicolle a également joué un rôle majeur dans l’art en tant que grand-père maternel du peintre, sculpteur et auteur Marcel Duchamp, du peintre et graveur cubiste Jacques Villon, du sculpteur Raymond Duchamp-Villon et de la peintre Suzanne Duchamp. Alors que ceux-ci étaient encore jeunes, Nicolle leur a donné une formation artistique et payé une partie de leurs études.

En 1886, il est l'un des membres fondateurs de la société des Amis des monuments rouennais.

La quasi-totalité des tableaux de Nicolle est aujourd’hui la propriété du musée de Rouen car celui-ci ne les vendait pas, les gardant ou les donnant à sa famille, ses amis ou ses relations professionnelles.

Il a néanmoins effectué des dessins et gravures destinés à la copie et à la publication. On lui doit ainsi toute une série de gravures du vieux Rouen et de paysages normands. En 1931, Jacques Villon, son petit-fils, vendit à la chalcographie du musée du Louvre 129 cuivres gravés de son grand-père.

Il repose au cimetière monumental de Rouen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Deux Jeunes Filles normandes, Musée des beaux-arts de Rouen.
  • La Route de Berville, Musée des beaux-arts de Rouen.
  • Les Arbres d’Ectot, Musée des beaux-arts de Rouen.
  • Mère et fille normandes, Musée des beaux-arts de Rouen.
  • Vue de Damville, Musée des beaux-arts de Rouen.
  • Le « John Hasbrouck » dans le port de Rouen, 1877, Vallejo Maritime Gallery.

Liens externes[modifier | modifier le code]