Émile Fernand-Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Émile Fernand-Dubois
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Émile Fernand-Dubois, né à Paris en 1869, et mort en 1952, est un sculpteur français.

Il s'est rendu célèbre pour ses réalisations de monuments aux morts de la Grande Guerre. En 1923, il a obtenu la médaille d’or du Salon des artistes français[réf. souhaitée].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Inassouvie (1890)
  • Devant l'amour, Salon des artistes français de 1910.
  • Buste du maréchal Foch, 1914.
  • Hésitation, ou Fugitive résistance[1], nu féminin donné à la ville de Forcalquier en 1919 par le ministre de la culture de l'époque, originaire de cette ville.
  • Amoureuse extase, Salon des artistes français de 1920.
  • Monument à Paul Deschanel, 1926, Nogent-le-Rotrou.
  • Femme au coquillage

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre noté par Hubert Latil à l'arrière de la statue[réf. nécessaire].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Casimir Cepede, La vie et l'œuvre d'Émile Fernand-Dubois, Éditions d'Art de l'IBA, 1938.

Liens externes[modifier | modifier le code]