Émile Fernand-Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
Émile Fernand-Dubois
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Émile Fernand-Dubois, né à Paris en 1869, et mort en 1952, est un sculpteur français.

Il s'est rendu célèbre pour ses réalisations de monuments aux morts de la Grande Guerre. En 1923, il a obtenu la médaille d’or du Salon des artistes français[réf. souhaitée].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Inassouvie (1890)
  • Devant l'amour, Salon des artistes français de 1910.
  • Buste du maréchal Foch, 1914.
  • Hésitation, ou Fugitive résistance[1], nu féminin donné à la ville de Forcalquier en 1919 par le ministre de la culture de l'époque, originaire de cette ville.
  • Amoureuse extase, Salon des artistes français de 1920.
  • Monument à Paul Deschanel, 1926, Nogent-le-Rotrou.
  • Femme au coquillage

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titre noté par Hubert Latil à l'arrière de la statue[réf. nécessaire].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Casimir Cepede, La vie et l'œuvre d'Émile Fernand-Dubois, Éditions d'Art de l'IBA, 1938.

Liens externes[modifier | modifier le code]