Émile Claro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Claro
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Émile Claro né à Oran en 1897 et mort à Nîmes en 1977 est un peintre français de l'École d'Alger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claro fut élève de Cauvy à l'Ecole des Beaux-Arts d'Alger puis de Cormon à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1919. Séjournant onze ans à Paris, il fréquenta le Louvre et participa à plusieurs Salons : le Salon des Artistes français en 1924, le Salon d'Automne en 1925 et le Salon des Tuileries.

Il revint à Alger où il obtint la bourse de séjour à la Casa Vélasquez en 1931 ; à Cordoue, il peignit la mosquée des Omeyyades. En 1937, il participa à la décoration du Foyer civique d'Alger conçu par son frère, l'architecte Léon Claro, et en 1951 il reçut le Grand Prix artistique de l'Algérie.

Émile Claro s'est attaché à peindre les rues commerçantes du quartier de la cathédrale d'Alger (aujourd'hui mosquée Ketchaoua).

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1927 : Alger, Salon d'hiver
  • 1930 : Alger, Paysage ; Nature morte
  • 1947 : Paris, Musée d'Art moderne, Rue du Lézard à Alger ; En allant vers la caserne d'Orléans
  • 1951 : Monte-Carlo, exposition artistique de l'Afrique française
  • 1957 : Paris, Galerie Leleu, les "Peintres de l'Algérie"

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marion Vidal-Bué, Alger et ses peintres 1830-1962, Éditions Paris Méditerranée, 2000
  • Élisabeth Cazenave, Les artistes de l'Algérie, Bernard Giovanangeli Éditions Association Abd-el-Tif, 2001