Émile Ali-Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un athlète image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un athlète français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Émile Ali-Khan
Émile Ali-Khan 1920.jpg

Émile Ali-Khan lors des championnats de France d'athlétisme en 1920.

Biographie
Naissance
Décès
Inconnue
Période d’activité
Nom dans la langue maternelle
Émile Ali-KhanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Émile Ali-Khan, né le et mort à une date inconnue[1], est un athlète français spécialiste du sprint.

Licencié à l'AS Cannes, il devient champion de France du 100 m en 1920 et fait partie de la délégation française lors des Jeux olympiques de 1920 d'Anvers. Aligné dans l'épreuve du 100 mètres, il signe en demi-finale le temps de 10 s 8, soit la meilleure performance de sa carrière sur la distance, avant de prendre dès le lendemain la cinquième place de la finale en 11 s 1 (sur six coureurs). Il est alors le premier athlète français à disputer une finale olympique sur 100 m, imité ensuite par Roger Bambuck (5e en 1968), Hermann Panzo (8e en 1980) et Jimmy Vicaut (7e en 2016). En fin de compétition, Émile Ali-Khan remporte la médaille d'argent du relais 4 × 100 mètres aux côtés de René Lorain, René Tirard et René Mourlon. Avec le temps de 42 s 5, l'équipe de France termine à trois dixièmes de seconde des États-Unis.

Son record personnel sur 100 m est de 10 s 8 (1920).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Temps Discipline
1920 Jeux olympiques Anvers 5e 100 m
2e 4 × 100 m

Références[modifier | modifier le code]

  1. Celle du qui est souvent donnée à tort correspond à celle du prince Ali Khan, son homonyme.

Liens externes[modifier | modifier le code]