Éloi Firmin Féron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Féron (homonymie).
Éloi Firmin Féron
L'avènement de Louis-Philippe.jpg
Louis-Philippe, Duc d'Orléans, nommé lieutenant général du Royaume, arrive à l'Hôtel de Ville de Paris
Naissance
Décès
Nationalité
Français Drapeau de la France
Activité
Maître
Lieu de travail
Mouvement
Mécènes
Distinctions
Grand Prix de Rome en 1826 avec Damon et Pythias
Œuvres principales
Hannibal dans les Alpes, La Résurrection de Lazare

Éloi Firmin Féron, né le à Paris et mort le à Conflans-Sainte-Honorine, est un peintre français[1].

Élève de Gros, il a remporté le Prix de Rome en 1826, avec Damon et Pythias. Dessinateur habile et vigoureux, mais strict, ses compositions sont pompeuses et solennelles, et les coloris parfois un peu éloignés de la réalité, en particulier au début de sa carrière.

Ses œuvres Vettor Pisani tiré de Prison, Hannibal au Passage des Alpes (1833, Musée de Marseille) ou La Résurrection de Lazare (1835) n’obtinrent qu’un succès d’estime. Peintre favori de Louis-Philippe Ier et de ses fils, cet artiste a beaucoup travaillé pour les galeries historiques de Versailles où se trouvent les principales œuvres suivantes : Entrée de Charles VIII à Naples (1837), Bataille de Fornoue (1838), Prise de Rhodes (1840) ainsi que les portraits en pied de Duguesclin, des Maréchaux de Laval, de Choiseul, de Noailles, des Comtes de Montgommery et d’Olivarez et du Duc de Guise.

Au musée d’Arras, on trouvera l’Athlète vainqueur expirant dans l’Arène, et à la basilique Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer une représentation du martyre de saint Sébastien.

Gabriel de Lorges comte de Montgomery
Le Martyre de saint Sébastien

Notes et références[modifier | modifier le code]