Élodie Durand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Élodie Durand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation

Élodie Durand (née en à Tours, Indre-et-Loire) est une dessinatrice et scénariste de bande dessinée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait une licence d’arts plastiques à Université Paris-VIII[1], elle se remet à des études à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg[1], où elle suit les cours d'illustration de Claude Lapointe, Christian Heinrich et Béhé pour obtenir en 2003 le DNSEP Communication « illustration ».

Elle travaille d'abord pour la presse enfantine et l'édition jeunesse[1] (Actes Sud, Milan, Bayard…) : récits, petits ouvrages philosophiques, documentaires.

Elle publie ensuite ses premières histoires en bande dessinée : « Préavis », dans Canicule[1] (association Institut Pacôme) ; « Les Moitiés », dans Pommes d'amour - 7 Love Stories chez Delcourt, Mirages, avec Paz Boïra, Verena Braun, claire Lenkova, Ulli Lust, Laureline Michon, Barbara Yelin,

En 2006, elle bénéficie d'une résidence de quelques mois à la maison des auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême[1] où elle écrit un premier récit pour adultes.

Pour son album paru en 2010 La Parenthèse, elle obtient plusieurs prix, dont le Prix révélation du festival d'Angoulême 2011[2].

Aujourd’hui, elle est un des membres de l’Atelier du 22 novembre à Strasbourg avec trois graphistes et deux illustrateurs.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Albums illustrés
Mallette pédagogique
  • Millemots, mallette pédagogique scolaire pour les maternelles (posters, images séquentielles, jeux…), Éditions Sed
Bandes dessinées

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Parenthèse : traduit en espagnol : « El paréntesis », Sins Entido, 2011 (ISBN 978-84-96722-79-8) ; traduit en italien : « La parentesi », Coconino Press (collana Coconino Cult), 2011 (ISBN 978-88-7618-056-9) ; traduit en polonais : « Parenteza » (traduction : Wojciech Pażuch), chez Post, Cracovie, 2012 (ISBN 978-83-61762-05-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]