Élise Lowy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élise Lowy
Fonctions
Porte-parole nationale d'Europe Écologie Les Verts

(1 an, 5 mois et 7 jours)
Avec Jean-Philippe Magnen
Prédécesseur Pascal Durand
Successeur Sandrine Rousseau
Éric Loiselet
Biographie
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Paris (France)
Nationalité Française
Parti politique ex-EELV
ÉCOLO, Mouvement de l'écologie politique
Profession Sociologue

Élise Lowy, née le , est une femme politique française, militante écologiste et membre du comité de rédaction de la revue EcoRev.

Membre du bureau exécutif d'Europe Écologie Les Verts (EÉLV) entre 2011 et 2017, elle est porte-parole du parti entre et [1],[2] et secrétaire nationale adjointe en 2016. Elle a été déléguée aux relations internationales d'EÉLV jusqu'en 2017. Elle démissionne de ses fonctions au bureau exécutif en 2018, quitte EÉLV et fonde ÉCOLO, Mouvement de l'écologie politique[réf. nécessaire]. Elle a été membre du bureau de la Fondation Copernic[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père d'Élise Lowy est syndicaliste et milite dans sa jeunesse dans la mouvance de Socialisme ou barbarie, avant de militer pour l'écologie politique dès le début des années 1980. Sa mère est militante associative, fondatrice de l'Association de soutien aux travailleurs immigrés (ASTI) en Basse-Normandie et est élue maire-adjointe à l'environnement de 1995 à 2002 à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen. Élise Lowy grandit dans la même ville, elle étudie dans des écoles à pédagogie alternative (Freinet, puis le collège-lycée expérimental).

À 17 ans, elle fonde une association, Awal Production, dont elle devient présidente, qui a pour but de promouvoir la tolérance et l'inter-culturalité. Elle anime des ateliers d'écriture et cofonde dans ce cadre le magazine politique et de cultures urbaines Fumigène[4], dont elle est directrice de publication pendant dix ans.

Elle réalise des études de sociologie, se spécialise en sociologie de l'environnement[5] et en sociologie critique du travail, qu'elle enseigne à l'université de Caen jusqu'en 2011. Elle est membre du comité de rédaction de la revue EcoRev'[6].

Parallèlement à ses engagements associatifs, Elise Lowy adhère aux Verts en 1999 pendant la campagne européenne et devient secrétaire régionale adjointe des Verts Basse-Normandie puis conseillère fédérale d'Europe Écologie Les Verts (EÉLV), inscrivant son engagement dans les sensibilités classées dans l'aile gauche du mouvement.

Lors de la création d'Europe Écologie Les Verts, elle s'engage sur une liste lors des élections régionales menée par François Dufour et devient conseillère régionale déléguée à la Coopération décentralisée[7]. En 2015, elle est candidate aux élections régionales en Île-de-France.

Membre du bureau exécutif d'EÉLV depuis le congrès de La Rochelle de 2011 à 2012, elle est depuis le porte-parole d'EELV. En décembre 2013 après le congrès de Caen elle devient membre du bureau exécutif d'EELV chargée des relations avec les fondations, clubs de réflexion, revues et monde de la recherche.

Elle a publié un ouvrage collectif, Gauche, ne plus tarder[8] ainsi que plusieurs tribunes[9] appelant à un travail commun entre les écologistes et des membres des socialistes affligés, d’Ensemble !, de Nouvelle Donne, du Parti communiste français, du Parti de gauche, ou encore des féministes et acteurs du mouvement social.

Elle est l'auteur de tribunes sur le non-cumul des mandats[10], la nécessité de convergences pour la transformation écologiste et sociale[11], la situation en Grèce[12],[13].

Elle devient Secrétaire nationale adjointe d'EÉLV en [14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « EELV une nouvelle direction élue, le prochain congrès avancé à 2013 » (consulté le 30 juin 2012)
  2. « EELV: une nouvelle direction élue, le prochain congrès avancé à 2013 », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2016)
  3. « Fondation Copernic », sur www.fondation-copernic.org (consulté le 20 juillet 2015)
  4. « Tout reste à faire », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2016)
  5. « Et si on faisait la révolution... des indicateurs de richesse ! », Basta !,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2016)
  6. Collectif Sarka-SPIP, « Mais qui fait EcoRev' ? - Revue Critique d'Ecologie Politique », sur ecorev.org (consulté le 27 octobre 2016)
  7. http://www.cr-basse-normandie.fr/index.php/la-region/lassemblee-regionale/les-conseillers-regionaux/1826-elise-lowy
  8. « Gauche : ne plus tarder », sur www.editions-arcane17.net (consulté le 17 juillet 2015)
  9. « Gauche : ne plus tarder » (consulté le 17 juillet 2015)
  10. Élise Lowy, « En finir vraiment avec le cumul des mandats ! », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 octobre 2016)
  11. « Alliance pour une nouvelle gauche » (consulté le 17 juillet 2015)
  12. « Grèce : rendons-leur la démocratie ! » (consulté le 17 juillet 2015)
  13. « Restructurer la dette grecque pour changer l’Europe » (consulté le 17 juillet 2015)
  14. « Nouvelle organisation du Bureau exécutif d’EELV », sur Europe Écologie Les Verts, (consulté le 23 mars 2016)