Élisabeth de Bavière (1801-1873)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élisabeth de Bavière.
Élisabeth de Bavière
Portrait de la reine Élisabeth de Prusse par Karl Wilhelm Wach.
Portrait de la reine Élisabeth de Prusse par Karl Wilhelm Wach.
Titre
Reine consort de Prusse

(20 ans 6 mois et 26 jours)
Prédécesseur Louise de Mecklembourg-Strelitz
Successeur Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach
Biographie
Dynastie Maison de Wittelsbach
Date de naissance
Lieu de naissance Munich
Date de décès (à 72 ans)
Lieu de décès Dresde
Père Maximilien Ier de Bavière
Mère Caroline de Bade
Conjoint Frédéric-Guillaume IV de Prusse

Élisabeth Louise de Bavière, princesse de Bavière puis, par son mariage, reine consort de Prusse, est née le à Munich, dans le royaume de Bavière, et décédée le à Dresde, dans le royaume de Saxe. Fille du roi Maximilien Ier de Bavière et de la reine Caroline de Bade, elle est l'épouse du roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse.

Famille[modifier | modifier le code]

Issue de la maison de Wittelsbach, Élisabeth est la fille du roi Maximilien Ier de Bavière et de la reine née Caroline de Bade.

Élisabeth est la sœur jumelle de la reine Amélie de Saxe et également la sœur de la reine Marie de Saxe, de l'archiduchesse Sophie d'Autriche, de la duchesse Ludovica en Bavière, de la duchesse Augusta de Leuchtenberg épouse d'Eugène de Beauharnais et du roi Louis Ier de Bavière.

Elle est la tante de l'empereur François-Joseph d'Autriche, de la duchesse Élisabeth en Bavière (Sissi, l’épouse de François-Joseph, dont elle est aussi la marraine), de la reine Marie-Sophie des Deux-Siciles et de la duchesse d'Alençon.

Le , Élisabeth épouse le roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse. De ce mariage ne naît aucun enfant.

En 1852, l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche souhaite se rapprocher du Royaume de Prusse et engage des pourparlers en vue d'épouser la princesse Anne de Prusse, nièce des souverains. Le roi de Prusse, soutenu par son conseil, dédaigne les velléités Autrichiennes. A la demande de sa soeur, l'archiduchesse Sophie, la reine s'entremet mais ses efforts restent vains L'empereur épousera une cousine Bavaroise, la célèbre "Sissi".

Biographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]