Élie Ier du Maine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élie Ier du Maine
Portrait d'Élie du Maine et d'Eudes II de Blois.
Portrait d'Élie du Maine et d'Eudes II de Blois.
Titre
Comte du Maine
Prédécesseur Hugues V d'Este
Successeur Foulques V d'Anjou
Biographie
Titre complet Comte du Maine
Date de décès
Père Jean de Beaugency
Conjoint Mathilde de Château-du-Loir
Enfants Erembourg du Maine
Comte du Maine

Élie Ier ou Hélie Ier de la Flèche ou de Baugency, mort le 11 juillet 1110, fut comte du Maine de 1093 à 1110.

Origine[modifier | modifier le code]

Élie ou Hélie de la Flèche était fils de Jean de Baugency, seigneur de la Flèche, lui même fils cadet de Lancelin Ier de Beaugency et de Paula du Maine. Par cette dernière, il était l'arrière petit-fils d'Herbert Ier Eveille-Chien, comte du Maine.

Comte du Maine[modifier | modifier le code]

En 1093, il acheta à son cousin Hugues V le comté du Maine et, soutenu par le comte d'Anjou, continua la lutte contre les ducs de Normandie. Après le départ de Robert Courteheuse en Croisade, son frère Guillaume II le Roux gouverna la Normandie et fit la paix avec Élie, que Robert II de Bellême avait capturé en 1098 sur l'ordre du roi[1].

En 1106 c'est grâce à son intervention durant la bataille de Tinchebray que Henri Beauclerc gagna sa guerre contre son frère aïné Robert Courteheuse et put reprendre la Normandie.

Il épousa Mathilde, dame de Château-du-Loir, fille de Gervais, seigneur de Château-du-Loir, et eut :

Veuf, il se remaria en 1109 avec Agnès d'Aquitaine, répudiée par Alphonse VI de Castille et fille de Guillaume VIII, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Neveux, la Normandie, des ducs aux rois (Xe-XIIe siècle), Rennes, Ouest-France, 1998.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Neveux, ibid, p. 459-460