Élie Cester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cester.
Élie Cester
Description de cette image, également commentée ci-après
Élie Cester en 1971.
Fiche d'identité
Naissance
à L'Isle-Jourdain (Drapeau de la France France)
Décès (à 74 ans)
à Bourg-lès-Valence (Drapeau de la France France)
Taille 1,91 m (6 3)
Position Deuxième ligne
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
-1971
1971-1980
Toulouse OEC
Valence sportif
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1966-1974Drapeau : France France35 (3)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 09/03/2017.

Élie Cester, né le à L'Isle-Jourdain (Gers) et mort le à Bourg-lès-Valence (Drôme), est un joueur français de rugby à XV évoluant au poste de deuxième ligne. Il joue entre autres au sein des clubs du Toulouse olympique employés club puis du Valence sportif. Il compte 35 sélections internationales en équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient sa première cape le à l'occasion d'un match contre l'équipe d'Écosse.

Longtemps, il fut associé au truculent Walter Spanghero en deuxième ligne, alors qu'il était tout son contraire de caractère: discret et modéré. Il possédait un grand esprit d'équipe, et côtoya également Benoît Dauga sur sa ligne en équipe de France.

Il obtint l'Oscar du Midi olympique (meilleur joueur français du championnat) en 1969.

Elie Cester a donné son nom au stade de rugby de l'équipe du RCC Marsanne (Drôme) lors des vingt ans du club en 2010.

Il est décédé chez lui, à Bourg-lès-Valence, dans la nuit du 2 au 3 janvier 2017, après être revenu de Corse où il avait passé les fêtes[1].

Son neveu, Michel Cester, rugbyman également, est mort à L'Isle-Jourdain, le 10 janvier 2017, à 52 ans, victime d'une crise cardiaque sur le parvis de l'église où devait avoir lieu la cérémonie religieuse pour le transfert des cendres de son oncle[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]