Éliane de Latour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Latour.

Éliane de Latour est une réalisatrice française, anthropologue et directrice de recherche au CNRS,.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthropologue[1] de formation, Éliane de Latour est rattachée à l'Iri. Elle a tourné son premier film documentaire en Afrique de l'ouest en 1982 avant de s'orienter vers les longs-métrages et la fiction.

Eliane de Latour porte un regard de l'intérieur sur les mondes fermés de ceux que l'on repousse derrière une frontière physique ou sociale. Elle réalise des films de fiction, comme documentaire. Elle passe aussi par l'écriture ou la photo. Tous ses travaux sont précédés d'une enquête ethnologique[réf. souhaitée].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Expositions de photos[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Go de nuit. Les belles oubliées. Maison des métallos, Paris
  • 2014 : Go de nuit. Les belles retrouvées. Maison des métallos, Paris

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Temps du pouvoir, Éditions de l'École des Hautes études en sciences sociales, 1992 (ISBN 2713209943)
  • Go de nuit : Abidjan, les jeunes invisibles, Taa'ma éditions, 2011 (ISBN 9782954033907)
  • Malik Ambar : l'Histoire vraie d'un esclave africain né en Abyssinie devenu roi en Inde, Steinkis, 2011 (ISBN 9791090090019)
  • Abidjataam : Bande originale du film Après l'Océan. Les bandes voix du port d'Abidjan a cappella. 2009 Rue Stendhal

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]