Élevage de visons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Visonnières de St. Anna (en), au Wisconsin, aux États-Unis.

L'élevage de visons est l'ensemble des opérations visant à faire reproduire le Vison d'Amérique (Neovison vison) au profit de l'activité humaine. L'établissement qui pratique cet élevage s'appelle une visonnière (surtout en Amérique du Nord). Il a pour objet principal la production de fourrure. Les principaux pays producteurs sont le Danemark, la Chine, les Pays-Bas, la Pologne et les États-Unis[1].

Controverses[modifier | modifier le code]

En juin 2019, des militants de l’association One Voice s'introduisent dans un élevage d’Eure-et-Loir afin d'y filmer les conditions de vie des animaux. La présidente de l’association rapporte que ces enquêteurs « ont découvert des scènes absolument terribles d’animaux en train de mourir d’une mort lente. Des visons nouveau-nés en train de ramper sur les cadavres de leurs frères et sœurs,  un vison coincé sous les corps de ses congénères, des femelles qui voient leurs petits mourir… C’était extrêmement dur[2]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steffen Werner Hansen, Jens Malmkvist, Rupert Palme et Birthe Marie Damgaard, « Do double cages and access to occupational materials improve the welfare of farmed mink? », Animal Welfare, Universities Federation for Animal Welfare (en), vol. 16, no 1,‎ , p. 63-76 (ISSN 0962-7286, lire en ligne [PDF], consulté le 6 septembre 2015).
  2. « Souffrance animale : une association dénonce « l’horreur » dans un élevage de visons d’Eure-et-Loir », sur France 3 Centre-Val de Loire (consulté le 3 juillet 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :