Élections sénatoriales de 2021 représentant les Français établis hors de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections sénatoriales de 2021 représentant les Français établis hors de France
Type d’élection Élections sénatoriales
Postes à élire 6 sièges de sénateur
Christophe André Frassa (Vilnius 2009).JPG Ensemble, la droite, le centre et les indépendants pour les Français de l'étranger – Christophe-André Frassa
Voix 105
19,74 %
Sénateurs élus 1 en diminution 2
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
ASFE 2021, la voix des Français de l'étranger – Jean-Pierre Bansard
Voix 95
17,86 %
Sénateurs élus 1 en augmentation 1
Transparent - replace this image female on Infobox lightgrey background.svg
Français de l'étranger, notre avenir s'écrit ensemble – Samantha Cazebonne
Voix 86
16,17 %
Sénateurs élus 1 en stagnation
1 Olivier Cadic, sénateur des Français établis hors de France - 4,8Mo (cropped).jpg Libres et indépendants – Olivier Cadic
Voix 80
15,04 %
Sénateurs élus 1 en stagnation
Mélanie Vogel (2019).jpg Écologie – Solidarité – Proximité : union au service des Françaises et des Français de l'étranger – Mélanie Vogel
Voix 80
15,04 %
Sénateurs élus 1 en augmentation 1
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Rassemblement de la gauche écologiste sociale et solidaire – Yan Chantrel
Voix 55
10,34 %
Sénateurs élus 1 en stagnation


Les élections sénatoriales de 2021 pour les Français établis hors de France ont lieu le afin d'élire pour cinq ans les sénateurs représentant les Français résidant à l'étranger.

Contexte[modifier | modifier le code]

Report du fait de la pandémie de Covid-19[modifier | modifier le code]

Les élections sont initialement prévues pour se dérouler en même temps que les sénatoriales de 2020. Cependant, du fait de la crise sanitaire, les élections consulaires sont reportées d'un an, entraînant le report consécutif des sénatoriales représentant les Français établis hors de France[1]. Le mandat des sénateurs élus en 2014 est par conséquent prorogé d'un an, et le mandat de ceux élus en 2021 ramené exceptionnellement à cinq ans au lieu de six, afin d'assurer un renouvellement simultané avec les autres sénateurs en 2026[2].

Sénateurs sortants[modifier | modifier le code]

Lors des élections sénatoriales de 2014 représentant les Français établis hors de France, six sénateurs ont été élus selon un mode de scrutin proportionnel.

Sénateurs sortants
Sénateur Parti Fonctions lors de l'élection en 2014
Christophe-André Frassa LR Sénateur sortant
Jacky Deromedi LR Conseillère consulaire et membre de l'AFE
Robert del Picchia DVD Sénateur sortant
Olivier Cadic UDI Conseiller consulaire et membre de l'AFE
Richard Yung LREM Sénateur sortant
Claudine Lepage PS Sénatrice sortante

Listes et candidats[modifier | modifier le code]

Les sénateurs représentant les Français de l'étranger sont élus pour un mandat de six ans au suffrage universel indirect par les 533 grands électeurs. L’élection se tient au scrutin proportionnel plurinominal. Six sièges sont à pourvoir et huit candidats doivent être présentés sur la liste pour qu'elle soit validée. Chaque liste de candidats est obligatoirement paritaire et alterne entre les hommes et les femmes.

En février 2021, alors que la sénatrice PS sortante Claudine Lepage ne brigue pas un nouveau mandat, Ségolène Royal, ancienne ministre et candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2007, annonce qu’elle conduira « une liste citoyenne qui transcende les clivages droite/gauche », avec pour numéro deux Mehdi Benlahcen, président PS du groupe solidarité et écologie à l'Assemblée des Français de l'étranger[3],[4]. Ce parachutage, alors que cette dernière était historiquement implantée dans les Deux-Sèvres et envisage de se présenter à l’élection présidentielle de 2022, suscite les critiques de représentants des socialistes des Français de l’étranger, notamment de Laure Pallez (États-Unis) et Cécilia Gondard (Belgique), toutes deux en course pour l’investiture socialiste[5]. Ségolène Royal, qui a quitté le PS en 2017, ne demande pas l’investiture socialiste et précise qu’elle siégerait en tant qu’apparentée au groupe socialiste[4],[6]. Le 6 septembre 2021, le Parti socialiste annonce finalement l'investiture de Yan Chantrel, conseiller consulaire élu au Québec[7].

Jean-Pierre Bansard, qui a mené une liste divers droite lors des élections de 2017 mais a été déclaré inéligible une fois élu, fait savoir qu'il veut à nouveau se présenter.

Europe Écologie Les Verts réalise une désignation interne qui mène à la candidature de Mélanie Vogel, collaboratrice au Parlement européen, suivie du Luxembourgeois et coordonnateur d'EÉLV Hors-de-France Alexandre Chateau-Ducos. Candidate à la désignation plusieurs fois évoquée dans la presse, l'ex-députée européenne et candidate à la présidentielle Eva Joly n'obtient pas la première place[8].

Sans être investi par le parti présidentiel La République en marche (LREM), Jean-Damien de Sinzogan mène une liste intitulée « La République en Marche »[9].

Le Conseil constitutionnel examine un recours contestant l'élection formé par Jean-Damien de Sinzogan[10].

Alliance solidaire des Français de l'étranger[modifier | modifier le code]

ASFE 2021, la voix des Français de l'étranger
Candidats Parti Principale fonction
01 Jean-Pierre Bansard ASFE Ancien sénateur
02 Sophie Briante-Guillemot ASFE
03 Franck Van Hassel ASFE
04 Martine Schöppner ASFE
05 Franck Bondrille ASFE
06 Annie Rea ASFE
07 Jean-Luc Ruelle ASFE
08 Émilie Tran Sautedé ASFE

Europe Écologie Les Verts[modifier | modifier le code]

Écologie – Solidarité – Proximité : union au service des Françaises et des Français de l'étranger
Candidats Parti Principale fonction
01 Mélanie Vogel EELV Conseillère politique du groupe Verts/ALE au Parlement européen
02 Jean-François Deluchey LFI Conseiller à l’AFE pour la circonscription Amérique latine et Caraïbes
03 Bérénice Oreyo-Pierronnet G·s Conseillère des Français de l'Étranger pour la circonscription Afrique centrale, australe et orientale
04 Georges Cumbo EELV Conseiller à l’AFE pour la circonscription Asie-Océanie
05 Malika Rabia GRS Conseillère à l’AFE pour la circonscription Amérique latine et Caraïbes
06 Pascal Chazot EELV Conseiller à l’AFE pour la circonscription Asie-Océanie
07 Julie Le Déaut PP
08 Ramzi Sfeir EELV Conseiller à l’AFE pour la circonscription Canada, Vice-président de l'AFE

Les Républicains[modifier | modifier le code]

#FrançaisÀPartEntière – Ensemble, la droite, le centre et les indépendants pour les Français de l'étranger
Candidats Parti Principale fonction
01 Christophe-André Frassa LR Sénateur sortant
02 Jacky Deromedi LR Sénatrice sortante
03 Laurent Rigaud LR Conseiller à l’AFE pour la circonscription Asie centrale et Moyen-Orient
04 Valérie Beilvert LR Conseillère à l’AFE pour la circonscription Afrique occidentale
05 Patrick Pagni LR Conseiller à l’AFE pour la circonscription États-Unis
06 Liliane Chosserie LR Conseillère à l’AFE pour la circonscription Amérique latine et Caraïbes
07 Max Georgandelis LR Conseiller consulaire au Maroc
08 Jeanne Dubard LR

Parti socialiste dissidents (1)[modifier | modifier le code]

Français(es) dans le monde : une chance pour la France
Candidats Parti Principale fonction
01 Ségolène Royal PS Ancienne ministre, ancienne députée
02 Mehdi Benlahcen PS Conseiller à l’AFE
03 Gaëlle Barré PS Conseillère à l’AFE
04 Hassan Bahsoun PS
05 Josiane Adjovi PS
06 Charles de Loppinot PS
07 Karine Billarant PS
08 Jean Clauteaux PS

Parti socialiste dissidents (2)[modifier | modifier le code]

Français de l'étranger : la France et le monde en commun !
Candidats Parti Principale fonction
01 Laure Pallez PS Conseillère des Français de l'étranger (Washington)
02 Marc Villard PS Ancien président de l'AFE
03 Martine Vautrin Djedidi PS Conseillère des Français de l'étranger
04 Philippe Loiseau PS Conseiller des Français de l'étranger
05 Vanessa Gondouin-Haustein PS Déléguée consulaire pour la circonscription des Pays-Bas
06 Franck Pajot PS Conseiller des Français de l’étranger
07 Jacqueline Bertho PS Conseillère des Français de l’étranger
08 Edmond Aparicio PS Ancien conseiller des Français de l’étranger

La République en marche[modifier | modifier le code]

Français de l'étranger, notre avenir s'écrit ensemble
Candidats Parti Principale fonction
01 Samantha Cazebonne LREM Députée des Français établis hors de France
02 Franck Barthélémy LREM
03 Sophie Lartilleux-Suberville LREM
04 Thierry Masson LREM
05 Éléonore Caroit LREM
06 Ousmane Ouedraogo LREM
07 Zaïda Slaiman LREM
08 Hubert Maguin LREM

Liste Jean-Damien de Sinzogan[modifier | modifier le code]

La liste portée par Jean-Damien de Sinzogan — à laquelle participent sa mère, sa grand-mère et un cousin — porte le nom du parti présidentiel mais n'est soutenue par aucun parti politique[11].

La République en marche !
Candidats Parti Principale fonction
01 Jean-Damien de Sinzogan DIV
02 Odile Tiacoh DIV
03 Bernard Lepidi DIV Ancien conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine
04 Isabelle Guérard DIV
05 Hervé Behanzin DIV
06 Évelyne Combes DIV
07 Jordan Msihid DIV
08 Diontan Touré DIV

Union des démocrates et indépendants[modifier | modifier le code]

Libres et indépendants
Candidats Parti Principale fonction
01 Olivier Cadic UDI Sénateur sortant
02 Olivia Richard UDI
03 Thierry Consigny UDI
04 Nadia Chaaya UDI
05 Nicolas Brehm UDI
06 Catherine Tribouard UDI
07 Ahmed Henni UDI
08 Laurence Helaili-Chapuis UDI

Liste Jérôme Youssef[modifier | modifier le code]

Protéger les Français de l'étranger
Candidats Parti Principale fonction
01 Jérôme Youssef DIV
02 Illhème Yakil DIV
03 Manuel Croitor DIV
04 Camille Pernet DIV
05 Rédouane Bessaoui DIV
06 Sophie Le Cleach DIV
07 Jonathan Youssef DIV
08 Samantha Youssef DIV

Parti socialiste[modifier | modifier le code]

Rassemblement de la gauche écologiste sociale et solidaire
Candidats Parti Principale fonction
01 Yan Chantrel PS Conseiller à l’AFE pour la circonscription Canada
02 Anne Henry-Werner DVG
03 Guillaume Grosso PRG
04 Élisabeth Kanouté PS
05 Jean-Philippe Grange PS
06 Annie Michel PS
07 Fwad Hasnaoui PS
08 Chantal Picharles PS

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections de 2021
Tête de liste Liste Voix % Sièges
Christophe-André Frassa LR 105 19,74 1
Jean-Pierre Bansard ASFE 95 17,86 1
Samantha Cazebonne LREM 86 16,17 1
Olivier Cadic UDI 80 15,04 1
Mélanie Vogel EÉLV 80 15,04 1
Yan Chantrel PS 55 10,34 1
Laure Pallez PS 20 3,76 0
Ségolène Royal PS 11 2,07 0
Jean-Damien de Sinzogan DIV 0 0,00 0
Jérôme Youssef DIV 0 0,00 0

Sénateurs élus[modifier | modifier le code]

Nom Parti
Christophe-André Frassa LR
Jean-Pierre Bansard ASFE
Olivier Cadic UDI
Samantha Cazebonne LREM
Yan Chantrel PS
Mélanie Vogel EÉLV

Nouvelle composition du Sénat[modifier | modifier le code]

Composition du Sénat à la suite des élections sénatoriales de 2021
Groupes parlementaires Sièges
Total
avant
En
jeu
Élus Total
après
+/-
Les Républicains (LR) 147 3 2 146 en diminution 1
Socialiste, écologiste et républicain (SER) 65 1 1 65 en stagnation
Union centriste (UC) 56 1 1 56 en stagnation
Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants (RDPI) 23 1 1 23 en stagnation
Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) 15 0 0 15 en stagnation
Communiste, républicain, citoyen et écologiste (CRCE) 15 0 0 15 en stagnation
Les Indépendants – République et territoires (LIRT) 13 0 0 13 en stagnation
Écologiste, solidarités et territoires (EST) 11 0 1 12 en augmentation 1
Réunion administrative des sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe (RASNAG) 3 0 0 3 en stagnation
Total 348 6 6 348 en stagnation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les élections sénatoriales se dérouleront le 27 septembre 2020 », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  2. « Élection des sénateurs représentant les Français établis hors de France », sur www.diplomatie.gouv.fr (consulté le ).
  3. « Ségolène Royal candidate aux sénatoriales », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  4. a et b « Sénatoriales : Ségolène Royal tête d'une "liste citoyenne" pour les Français de l'étranger », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  5. « Ségolène Royal divise la gauche et amuse la droite », sur lesfrancais.press, (consulté le ).
  6. « "Devenir députée européenne n'est pas du tout dans mes plans", assure Ségolène Royal », sur actu.orange.fr, (consulté le ).
  7. « Sénatoriales : le PS refuse d’investir Ségolène Royal, lui préférant Yan Chantrel », sur Public Senat, (consulté le )
  8. « Les coulisses des sénatoriales pour les sièges des Français de l'étranger », La Lettre A, 30 juin 2021, consulté le 22 août 2021.
  9. « Royaliste et candidat LREM sans investiture : Jean-Damien de Sinzogan récidive aux sénatoriales partielles », sur leparisien.fr, (consulté le )
  10. « Election sénatoriale du 26 septembre 2021 : Jean-Damien de Sinzogan saisit le Conseil constitutionnel français », sur La Nation Bénin (consulté le ).
  11. Denis Cosnard, « Faux candidat, faux suppléant, fausse investiture : le Conseil constitutionnel annule une législative parisienne », sur Le Monde, (consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]