Élections régionales de 2021 en Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections régionales de 2021 en Normandie
102 sièges du conseil régional
et
Type d’élection Élections régionales
Durée de campagne Du au
Du au [1]
Corps électoral et résultats
Population 3 305 218[2]
Inscrits au 1er tour 2 384 741
Votants au 1er tour 786 781
32,99 % en diminution 17

Votes exprimés au 1er tour 754 886
Votes blancs au 1er tour 21 112
Votes nuls au 1er tour 10 765
Inscrits au 2d tour 2 385 196
Votants au 2d tour 785 080
32,91 % en diminution 26,2

Votes exprimés au 2d tour 752 131
Votes blancs au 2d tour 22 776
Votes nuls au 2d tour 10 173
Herve Morin (2010).jpg Hervé Morin – LC
Voix au 1er tour 278 253
36,86 %
en augmentation 9
Voix au 2e tour 332 821
44,26 %
Sièges obtenus 60 en augmentation 6
IMG-20210507-WA0005.jpg Mélanie Boulanger – PS
Voix au 1er tour 138 646
18,37 %
en diminution 11,3
Voix au 2e tour 196 847
26,18 %
Sièges obtenus 20 en diminution 2
Nicolas Bay 07 (cropped).jpg Nicolas Bay – RN
Voix au 1er tour 149 941
19,86 %
en diminution 7,9
Voix au 2e tour 146 778
19,52 %
Sièges obtenus 15 en diminution 6
LAURENT BONNATERRE.jpg Laurent Bonnaterre – TdP
Voix au 1er tour 83 568
11,07 %
Voix au 2e tour 75 511
10,04 %
Sièges obtenus 7 en augmentation 7
SJumel.jpg Sébastien Jumel – PCF
Voix au 1er tour 72 776
9,64 %
en augmentation 2,6
Sièges obtenus 0 en diminution 5
Composition du conseil régional
Diagramme
Président du conseil régional
Sortant Élu
Hervé Morin
LC
Hervé Morin
LC
Panneaux électoraux pour le premier tour à Saint-Lô

Les élections régionales de 2021 en Normandie ont lieu les et afin de renouveler les membres du conseil régional de la région française de Normandie.

Contexte régional[modifier | modifier le code]

Conseil régional sortant[modifier | modifier le code]

France Normandie Parliament 2021.svg
Président du Conseil régional
Hervé Morin (LC)
Parti Sigle Élus Groupe
Majorité (54 sièges)
Les Républicains LR 32 La Normandie conquérante avec Hervé Morin
Union des démocrates et indépendants UDI 13
Mouvement démocrate MoDem 3
Les Centristes LC 2
Divers droite DVD 2
Le Mouvement de la ruralité LMR 2
Opposition de gauche (27 sièges)
Parti socialiste PS 17 Socialistes, radicaux et citoyens
Parti radical de gauche PRG 2
Parti communiste français PCF 4 Communistes et Ensemble !
Europe Écologie Les Verts EÉLV 4 Normandie Écologie - EÉLV
Opposition d'extrême droite (21 sièges)
Rassemblement national RN 19 Rassemblement national pour la Normandie
Divers extrême droite EXD 2 Non-inscrits

Résultats électoraux récents[modifier | modifier le code]

Scrutin 1er tour 2d tour
1er % 2e % 3e % 4e % 1er % 2e % 3e %
Régionales 2015 UDI-LR 27,91% FN 27,71% PS 23,52% FG 7,04 UDI-LR 36,43% PS-FG-EÉLV 36,08 FN 27,50
Présidentielle 2017 RN 23,93% LREM 22,36% LR 19,57% LFI 19,16% LREM 61,96% RN 38,04% Pas de 3e
Européennes 2019 RN 26,61% LREM 20,94% EÉLV 11,34 LR 7,87 Tour unique

Système électoral[modifier | modifier le code]

L'abbaye aux Dames de Caen, siège du conseil régional.

Le Conseil régional de Normandie est doté de 102 sièges pourvus pour six ans selon un système mixte à finalité majoritaire. Il est fait recours au scrutin proportionnel plurinominal mais celui ci est combiné à une prime majoritaire de 25 % des sièges attribuée à la liste arrivée en tête, si besoin en deux tours de scrutin. Les électeurs votent pour une liste fermée de candidats, sans panachage ni vote préférentiel. Les listes doivent respecter la parité en comportant alternativement un candidat homme et une candidate femme[5].

Au premier tour, la liste ayant obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés remporte la prime majoritaire, et les sièges restants sont répartis à la proportionnelle selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant franchi le seuil électoral de 5 % des suffrages exprimés, y compris la liste arrivée en tête[5].

Si aucune liste n'a recueilli la majorité absolue, un second tour est organisé entre toutes les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au premier tour. Les listes ayant obtenu au moins 5 % peuvent néanmoins fusionner avec les listes pouvant se maintenir. La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles qu'au premier tour, la seule différence étant que la prime majoritaire est attribuée à la liste arrivée en tête, qu'elle ait obtenu ou non la majorité absolue[5].

Une fois les nombres de sièges attribués à chaque liste au niveau régional, ceux-ci sont répartis entre les sections départementales, au prorata des voix obtenues par la liste dans chaque département.

Candidats[modifier | modifier le code]

Listes[6] Calvados Eure Manche Orne Seine-Maritime
Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs Pierre Casevitz
(LO)
Mélanie Peyraud
(LO)
Christophe Garcia
(LO)
Charlotte Séchet
(LO)
Valérie Foissey
(LO)
La Région qui prend soin,
La Normandie qui nous ressemble
[7]
Franck Guégueniat
(PRG)
Jean-Luc Lecomte
(PCF)
Ralph Lejamtel
(PCF)
Martine Hamel
(LFI)
Maxime Da Silva
(LFI)
La Normandie nous rassemble Rudy L’Orphelin
(EÉLV)
Laetitia Sanchez
(EÉLV)
Anna Pic
(PS)
Laurent Beauvais
(PS)
Mélanie Boulanger
(PS)
Normandie terre d’avenir Stéphanie Yon-Courtin
(LREM)
François Ouzilleau
(DVC)
Angélique Ferreira
(DVC)
Ludovic Assier
(DVC)
Laurent Bonnaterre
(TdP)
Pour vous, avec vous Patricia Astruc-Gavalda Brigitte Lantz Pierre-Xavier Broutin-Bassi Michèle Hauvel Stéphanie Kerbarh
(MR-LREM diss.)
Vivre la Normandie avec Hervé Morin Sophie Gaugain
(LR)
Hervé Morin
(LC)
David Margueritte
(LR)
Thierry Liger
(LR)
Clotilde Eudier
(DVD)
Faire gagner la Normandie[8] Philippe Chapron[9]

(RN)

Timothée Houssin[10]
(RN)
Olivier Pjanic[11]
(LAF)
Claire-Emmanuelle Gauer
(RN)
Nicolas Bay
(RN)

Lutte ouvrière (LO)[modifier | modifier le code]

Pascal Le Manach, ouvrier à l'usine Renault de Cléon, est désigné tête de liste LO pour ces élections[12].

Parti communiste français (PCF) - La France insoumise (LFI) - Parti radical de gauche (PRG)[modifier | modifier le code]

Début janvier 2021 la France insoumise désigne le binôme Emma Salley-Maxime Da Silva pour mener une liste d'union de la gauche et des écologistes en Normandie. Pour ce faire, ils tendent la main à Europe Écologie Les Verts[13].

Le 15 mars 2021, la France insoumise annonce soutenir comme tête de liste le député PCF Sébastien Jumel[14].

Parti socialiste (PS) - Pôle écologiste (EÉLV - - - G·s)[modifier | modifier le code]

L'ancienne députée de Seine-Maritime Marie Le Vern a présenté un mouvement d'union de la gauche en vue des élections régionales de 2021 en Normandie, rassemblant des personnalités « de gauche, écologistes, radicaux, libres » et nommé le « Printemps Normand », sans être pour le moment candidate[15]. À la fin de l'année 2020, le mouvement s'amplifie en annonçant le soutien de 150 signataires dont la députée Chantal Jourdan, mais aussi du Parti radical de gauche[16].

De leur côté, les dirigeants du Parti socialiste en Seine-Maritime préfèrent soutenir une candidature de Mélanie Boulanger, actuelle maire de Canteleu[17], soutenue par le maire de Rouen et ex-président du conseil régional de l'ancienne région Haute-Normandie Nicolas Mayer-Rossignol[18].

Le 24 mars 2021, le bureau national du Parti socialiste désigne Mélanie Boulanger comme cheffe de file[19].

De son côté, le parti Europe Écologie Les Verts s'appuie sur un binôme « temporaire »[20], avant de désigner Laëtitia Sanchez, maire de Saint-Pierre-du-Vauvray, tête de liste[21].

Les adhérents de Génération.s ont désigné Bastien Recher comme chef de file[22]. Avant de rejoindre la liste menée par Laëtitia Sanchez[23].

Le 5 avril 2021, les composantes du Pôle écologiste annoncent une alliance avec le PS et leur ralliement à Mélanie Boulanger comme tête de liste[24].

Le 22 avril, le mouvement Place publique rejoint l'alliance[25].

Soutenue par le PS et EELV, la liste « La Normandie nous rassemble »[26] propose la gratuité des transports scolaires pour les lycéens et collégiens ainsi que des trajets ferroviaires pour les étudiants et les demandeurs d'emploi de moins de 26 ans[27]. Elle souhaite également retirer la participation financière de 205 millions d'euros de la région en faveur du contournement est de Rouen et réaliser un tram-train entre Rouen et Évreux[28].

La liste est également soutenue par les mouvements Nouvelle Donne, le Mouvement républicain et citoyen, la Gauche républicaine et socialiste, Les Radicaux de gauche ainsi qu'Allons Enfants.

Majorité présidentielle (TdP-LREM-MoDem)[modifier | modifier le code]

Le parti LREM cherche une tête de liste capable d'affronter l'équipe sortante mais les personnalités normandes comme Édouard Philippe, Sébastien Lecornu ou Bruno Le Maire ne sont pas intéressées[29]. Laissant planer temporairement le doute[30], l'actuelle ministre du Travail Élisabeth Borne finit par annoncer qu'elle ne sera pas candidate[31]. Le parti choisira de nommer un binôme composé de la députée européenne Stéphanie Yon-Courtin et de l’ancien ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert comme chefs de file en vue de ces élections[32].

Laurent Bonnaterre, maire de Caudebec-lès-Elbeuf et délégué national adjoint de Territoires de progrès, officialise le 6 avril sa candidature en espérant le soutien de la majorité présidentielle[33], avec au préalable le soutien du chef de file, Stéphane Travert[34]. Le 22 avril, le MoDem annonce son soutien à Laurent Bonnaterre[35].

Liste sans étiquette menée par Stéphanie Kerbarh[modifier | modifier le code]

La députée LREM Stéphanie Kerbarh a déposé une liste dissidente[36].

Les Centristes (LC) - Les Républicains (LR)[modifier | modifier le code]

Au mois d', le président Hervé Morin semble selon toute vraisemblance candidat pour un deuxième mandat[37]. En décembre 2020 Les Républicains, membres de la majorité sortante, chargent les députés de l'Orne Véronique Louwagie et Jérôme Nury de mener un dialogue avec les autres alliés de la coalition victorieuse de 2015 pour établir une liste renouvelée[38]. Le 4 mai 2021, Hervé Morin officialise sa candidature[39].

Rassemblement national (RN)[modifier | modifier le code]

Nicolas Bay, tête de liste en Normandie lors des élections régionales de 2015, est à nouveau tête de liste du Rassemblement national pour les régionales de 2021[40],[41]. Olivier Pjanic est tête de liste dans la Manche[11]. Philippe Chapron est tête de liste pour le département du Calvados[9]. L'ex-député UDF de Cherbourg Yves Bonnet rejoint la liste de Nicolas Bay en Seine-Maritime[42].

Retrait de candidatures[modifier | modifier le code]

Nathalie Goulet, sénatrice de l'Orne, est investie en septembre 2020 par l’UDI pour conduire une liste[43]. Elle annonce cependant son retrait le 11 mai, une semaine avant la fin du dépôt de candidatures, n'étant pas parvenu à s'imposer dans les sondages et craignant une dispersion des voix au centre et à droite[44]. Plusieurs candidats rejoignent en dernière semaine la candidate dissidente Stéphanie Kerbarh, bien que la tête de liste démente tout soutien personnel à celle-ci[45].

Sondages[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Sondeur Date Panel LO PCF-LFI PS-EÉLV TdP-LREM MR LC-LR RN
Le Manach Jumel Boulanger Bonnaterre Kerbarh Morin Bay
Ifop
(pour le PS)
11 au 16 juin 2021 903 2,5 7 19 12 0,5 30 29
OpinionWay
(pour LREM)
10 au 13 juin 2021 1 024 2 8 16 15 1 30 28
Ipsos 3 au 7 juin 2021 1 000 2 10 16 11 1 32 28
Elabe 31 mai au 5 juin 2021 1 005 2 10 16 13 1 31 27

En gras sur fond coloré, la liste arrivée en tête ; en gras, les listes pouvant se qualifier pour le second tour.

Second tour[modifier | modifier le code]

Sondeur Date Panel PCF-LFI-EÉLV-PS TdP-LREM LC-LR RN
Jumel Boulanger Travert Bonnaterre Morin Bay
Ifop
(pour le PS)
11 au 16 juin 2021 903 24 13 33 30
OpinionWay
(pour LREM)
10 au 13 juin 2021 1 024 24 17 31 28
Ipsos 3 au 7 juin 2021 1 000 26 13 32 29
Elabe 31 mai au 5 juin 2021 1 005 27 15 31 27
30 42 28
27 15 31 27
31 41 28
OpinionWay
(pour LREM)
8 au 14 avril 2021 1 002 23 22 30 25
Ifop 8 au 14 avril 2021 905 25 12 35 28
29 42 (Morin) 29
Ifop
(pour le PCF)
4 au 9 mars 2021 909 30 43 (Morin) 27
OpinionWay
(pour le PS)
14 au 1 016 26 18 29 27


Résultats[modifier | modifier le code]

Global[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales de 2021 en Normandie[47]
Normandie Conseil régional 2021.svg
Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
Hervé Morin LC-LR-LMR-MR-SL-UDI diss.-MoDem diss. 278 253 36,86 332 889 44,26 60 en augmentation 6
Mélanie Boulanger PS-EÉLV-G•s---PP-ND-MRC-GRS-LRG 138 646 18,37 196 893 26,18 20 en diminution 2
Nicolas Bay RN-LDP-PL-LAF 149 941 19,86 146 838 19,52 15 en diminution 6
Laurent Bonnaterre TdP-LREM-Agir-MoDem 83 568 11,07 75 511 10,04 7 en augmentation 7
Sébastien Jumel PCF-LFI-PG-PRG 72 776 9,64 0 en diminution 5
Pascal Le Manach LO 23 732 3,14 0 en stagnation
Stéphanie Kerbarh LREM diss. 7 970 1,06 0 Nv.
Suffrages exprimés 754 886 95,95 752 131 95,80
Votes blancs 21 112 2,68 22 776 2,90
Votes nuls 10 765 1,37 10 173 1,30
Total 786 781 100 785 080 100 102 en stagnation
Abstentions 1 597 978 67,01 1 600 116 67,09
Inscrits / Participation 2 384 741 32,99 2 385 196 32,91

Par départements[modifier | modifier le code]

Calvados[modifier | modifier le code]

Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
Sophie Gaugain LR-LC-LMR-MR-SL 69 725 42,13 81 059 48,39 15 en augmentation 3
Rudy L’Orphelin EELV-PS-G•s---PP-ND-MRC-GRS-LRG 34 665 20,94 46 468 27,74 5 en diminution 1
Philippe Chapron RN-LDP-PL-LAF 28 318 17,11 26 179 15,63 3 en diminution 1
Stéphanie Yon-Courtin LREM-TdP-Agir-MoDem 16 320 9,86 13 798 8,24 1 en augmentation 1
Franck Guégueniat PRG-PCF-LFI 9 794 5,92 0 en diminution 4
Pierre Casevitz LO 5 220 3,15 0 en stagnation
Patricia Astruc-Gavalda LREM diss. 1 477 0,89 0 Nv.
Suffrages exprimés 165 516 96,39 167 504 96,62
Votes blancs 3 861 2,25 3 677 2,12
Votes nuls 2 334 1,36 2 177 1,26
Total 171 711 100 173 358 100
Abstentions 329 576 65,75 328 038 65,42
Inscrits / Participation 501 287 34,25 501 396 34,58

Eure[modifier | modifier le code]

Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
Hervé Morin LC-LR-LMR-MR-SL 51 242 37,88 59 473 44,08
Timothée Houssin RN-LDP-PL-LAF 33 588 24,83 33 052 24,50
Laetitia Sanchez EELV-PS-G•s---PP-ND-MRC-GRS-LRG 20 968 15,50 29 097 21,57
François Ouzilleau TdP-LREM-Agir-MoDem 14384 10,63 13 298 9,86
Jean-Luc Lecomte PCF-LFI-PRG 9 577 7,08 0
Mélanie Peyraud LO 4 214 3,12 0
Brigitte Lantz SE 1 292 0,96 0
Suffrages exprimés 135266 96,14 134 920 96,23
Votes blancs 3650 2,59 3 642 2,90
Votes nuls 1786 1,27 1 646 1,17
Total 140702 100 140 208 100
Abstentions 286936 67,10 287 430 67,21
Inscrits / Participation 427638 32,90 427 638 32,79

Manche[modifier | modifier le code]

Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
David Margueritte LR-LC-LMR-MR-SL 49051 41,72 57 665 48,71
Anna Pic PS-EÉLV-G•s---PP-ND-MRC-GRS-LRG 23544 20,02 30 457 25,73
Olivier Pjanic LAF-RN-LDP-PL 20978 17,84 19 492 16,47
Angélique Ferreira LREM-TdP-Agir-MoDem 12847 10,93 10 763 9,09
Ralph Lejamtel PCF-LFI-PRG 6 518 5,54 0
Christophe Garcia LO 3 755 3,19 0
Pierre-Xavier Broutin-Bassi LREM diss. 890 0,76 0
Suffrages exprimés 117 573 95,19 118 377 95,77
Votes blancs 3 903 3,16 3 397 2,75
Votes nuls 2 034 1,65 1 835 1,48
Total 123 510 100 123 609 100
Abstentions 256217 67,47 256 153 67,45
Inscrits / Participation 379727 32,53 379 762 32,55

Orne[modifier | modifier le code]

Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
Thierry Liger LR-LC-LMR-MR-SL 29 434 44,05 32 441 49,54
Laurent Beauvais PS-EÉLV-G•s---PP-ND-MRC-GRS-LRG 12 412 18,58 15 711 23,99
Claire-Emmanuelle Gauer RN-LDP-PL-LAF 12 393 18,55 11 879 18,14
Ludovic Assier TdP-LREM-Agir-MoDem 6 279 9,40 5 457 8,33
Martine Hamel LFI-PCF-PRG 3 288 4,92 0
Charlotte Séchet LO 2 311 3,46 0
Michèle Hauvel LREM diss. 698 1,04 0
Suffrages exprimés 66 815 94,81 65 488 95,35
Votes blancs 2 596 3,68 2 197 3,20
Votes nuls 1 063 1,51 1 000 1,46
Total 70 474 100 68 685 100
Abstentions 134 430 65,61 136 260 66,49
Inscrits / Participation 204 904 34,39 204 945 33,51

Seine-Maritime[modifier | modifier le code]

Tête
de liste
Liste Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
Clotilde Eudier LC-LR-LMR-MR-SL 78810 29,22 102 251 38,46
Mélanie Boulanger PS-EÉLV-G•s---PP-ND-MRC-GRS-LRG 47 058 17,45 75 160 28,27
Nicolas Bay RN-LDP-PL-LAF 54669 20,27 56 236 21,15
Laurent Bonnaterre TdP-LREM-Agir-MoDem 33758 12,51 32 195 12,11
Maxime Da Silva LFI-PCF-PRG 43600 16,16 0
Valérie Foissey LO 8233 3,05 0
Stéphanie Kerbarh LREM diss. 3 614 1,34 0
Suffrages exprimés 269742 96,21 265 842 95,21
Votes blancs 7244 2,58 9 863 3,53
Votes nuls 3379 1,21 3 515 1,26
Total 280 365 100 279 220 100
Abstentions 590897 67,82 592 235 67,96
Inscrits / Participation 871262 32,18 871 455 30,51

Analyse et conséquences[modifier | modifier le code]

Suites[modifier | modifier le code]

Afin d'éviter une trop grande proximité avec les deux tours de l'élection présidentielle et des législatives d'avril et juin 2027, le mandat des conseillers élus en 2021 est exceptionnellement prolongé à six ans et neuf mois. Les prochaines élections ont par conséquent lieu en 2028 au lieu de 2027[48].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Départementales et régionales 2021 : ouverture de la campagne électorale officielle », sur vie-publique.fr, (consulté le )
  2. « Estimation de population par région, sexe et grande classe d'âge au - Normandie », sur insee.fr.
  3. « Résultats des élections régionales 2015 », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales-2015 (consulté le ).
  4. « Résultats du premier tour en Normandie », sur elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/index.html (consulté le ).
  5. a b et c « Le mode de scrutin pour les élections régionales », sur www.vie-publique.fr (consulté le ).
  6. Arrêté fixant la liste des candidats pour le 1er tour des élections régionales des 20 et 27 juin 2021
  7. L'intitulé complet est : Rassemblement de la gauche combative, républicaine et écologiste, conduit par Sébastien Jumel, député, soutenu par la France Insoumise, le Parti Communiste Français, le Parti Radical de Gauche, et des milliers de Normandes et Normands. La Région qui prend soin, la Normandie qui nous ressemble
  8. L'intitulé complet est : Faire gagner la Normandie, liste soutenue par le Rassemblement national
  9. a et b Manon Leterq, « Elections régionales. Rassemblement national : Philippe Chapron, tête de liste », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  10. Florent Lemaire, « Départementales dans l'Eure. Le Rassemblement national a fait le plein de candidats », sur actu.fr, (consulté le ).
  11. a et b Marc Andersson, « Régionales. Olivier Pjanic, tête de liste RN dans la Manche », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  12. Élections régionales : qui sont les 7 candidats en Normandie.
  13. Élections régionales. La France insoumise désigne ses chefs de file en Normandie.
  14. « Régionales 2021. Sébastien Jumel (PCF) s’appuie sur un sondage pour conduire l’union à gauche en Normandie », Paris-Normandie, 15/03/2021.
  15. « Régionales 2021 : Marie Le Vern lance une union de la gauche avec le "Printemps normand" », sur France 3 Normandie (consulté le ).
  16. Régionales en Normandie. 150 signataires pour le "Printemps normand".
  17. « Régionales en Normandie : le PS préfère Mélanie Boulanger à Marie Le Vern », sur Paris-Normandie, (consulté le ).
  18. Delphine Letainturier, « Régionales 2021 : l’union de la gauche, « essentielle », selon Nicolas Mayer-Rossignol », sur Paris-Normandie, (consulté le ).
  19. « Régionales 2021. La socialiste Mélanie Boulanger désignée candidate par l'état-major du PS », sur Paris-Normandie, (consulté le ).
  20. EELV dévoile un « duo temporaire » de têtes de liste en Normandie.
  21. Ouest-France, « Élections régionales. EELV dévoile ses chefs de file en Normandie », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  22. Élections régionales. Génération. s dévoile son « chef de file ».
  23. https://www.francebleu.fr/infos/elections/regionales-2021-les-ecologistes-normands-lancent-leur-campagne-1611078178.
  24. « Regionales 2021. En Normandie, un accord trouvé entre socialistes et écologistes », Paris-Normandie, 5 avril 2021.
  25. « Régionales en Normandie. Place publique rejoint la liste PS-Verts », sur ouest-france.fr, .
  26. Raphaëlle Simonnot, « Régionales. La Normandie qui nous rassemble dévoile ses têtes de liste », sur tendanceouest.com, (consulté le )
  27. Rédaction JO, « Régionales. Mélanie Boulanger, tête de liste La Normandie nous rassemble, était à Argentan jeudi », sur actu.fr, (consulté le )
  28. « Régionales 2021. Mélanie Boulanger : "Rompre avec une région qui bétonne le plus" », sur lecourriercauchois.fr, (consulté le )
  29. Régionales. Élisabeth Borne candidate en Normandie en mars 2021 ?.
  30. « Vidéo-Elisabeth Borne confirme sur France 3 qu'elle est "intéressée" par les Régionales en Normandie », sur France 3 Normandie (consulté le ).
  31. Régionales. La ministre du Travail ne sera pas tête de liste en Normandie.
  32. https://www.publicsenat.fr/article/politique/regionales-lrem-designe-ses-chefs-de-file-et-espere-limiter-la-casse-187423.
  33. « Élections régionales en Normandie : le candidat Laurent Bonnaterre espère le soutien de LREM », sur France Bleu, (consulté le ).
  34. « Régionales 2021. Laurent Bonnaterre candidat à la présidence de la Normandie », sur lamanchelibre.fr (consulté le ).
  35. « Election régionales en Normandie : le MoDem soutient Laurent Bonnaterre », sur SEINE-MARITIME (consulté le ).
  36. « Régionales en Normandie : la députée LREM dissidente sera exclue, annonce Guerini », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  37. Hervé Morin: «Les régionales, rampe de lancement pour 2022».
  38. Régionales 2021 : Véronique Louwagie et Jérôme Nury, chefs de file pour Les Républicains dans l'Orne.
  39. « Régionales 2021. Hervé Morin candidat à sa succession en Normandie », sur lamanchelibre.fr, .
  40. Charles Sapin, « Nicolas Bay: "Notre objectif est de gagner des régions" », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  41. Stéphane Siret, « Régionales 2021. Nicolas Bay sera le candidat du RN en Normandie », sur paris-normandie.fr, (consulté le ).
  42. Jean Rioufol, « Régionales. L'ex-député de Cherbourg Yves Bonnet rallie la liste RN en Normandie », sur lamanchelibre.fr, (consulté le ).
  43. Élections régionales 2021 en Normandie. La solitaire de la centriste Nathalie Goulet.
  44. Régionales en Normandie. Pourquoi Nathalie Goulet renonce à se présenter
  45. Régionales 2021. Nathalie Goulet dément tout soutien à la liste de Stéphanie Kerbarh
  46. Ce sondage ne précise pas quelles sont les têtes de liste.
  47. « Elections régionales et des assemblées de Corse, Guyane et Martinique 2021 - Normandie », .
  48. « Neuf questions sur les élections régionales 2021 », sur Vie publique.fr (consulté le ).