Élections municipales de 2001 à Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections municipales de 2001 à Bordeaux
Postes à élire 61 conseillers municipaux
Corps électoral et résultats
Population 215 363 (1 999)
Inscrits 110 915
Votants 60 804
54,82 %  −5,8
Votes exprimés 58 918
Votes blancs 1 886
Alain Juppé chez Réforme et Modernité.jpg Alain Juppé –
Voix 30 025
50,96 %
 +0,7
Sièges obtenus 50
Defaut.svg Gilles Savary –
Voix 11 775
19,99 %
 +0,1
Sièges obtenus 7
Defaut.svg Pierre Hurmic – Les Verts
Voix 5 652
9,59 %
Sièges obtenus 3
Defaut.svg Jacques Colombier – FN
Voix 2 969
5,04 %
Sièges obtenus 1
Maire de Bordeaux
Sortant Élu
Alain Juppé
RPR
Alain Juppé
RPR

Le , l'ancien Premier ministre Alain Juppé est reconduit pour un second mandat au Palais Rohan face à son adversaire de 1995, candidat de la gauche plurielle Gilles Savary.

Contexte[modifier | modifier le code]

Bilan d'Alain Juppé[modifier | modifier le code]

Alain Juppé va faire de la mise en valeur du patrimoine et la mise en place de l'Agenda 21 sa priorité. Son bilan est jugé globalement positif[1]. Il va lancer le projet de Tramway, abandonné par Jacques Chaban-Delmas en 1958. La communauté urbaine de Bordeaux, dont il était le président, adopta le projet en 1997[2]. Le projet sera reconnu d'utilité publique en 2000[3],[4]. Il va également engager la rénovation du quartier de la Bastide avec la construction de logements sociaux, du jardin botanique et d'une université et de l'école pour la fondation de Nicolas Hulot.

Une ville ancrée à droite[modifier | modifier le code]

Depuis 1947, la ville est détenue par la droite. Pire encore, depuis 1971 le PS n'a jamais réussi à obtenir plus de 35 % des voix, étant toujours battu dès le premier tour.

Gauche unie[modifier | modifier le code]

Contrairement à 1995, Gilles Savary parvient à unifier la gauche autour de sa candidature, hormis les écologistes.

Campagne électorale[modifier | modifier le code]

La campagne a été relativement peu agitée, et Alain Juppé a réussi à capitaliser sur son bilan et sur son accessibilité[5],[6].

Résultats du scrutin[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2001 à Bordeaux[1]
Inscrits 110 915
Abstentions 50 111 45,18 %
Votants 60 804 54,82 %
Bulletins enregistrés 60 804
Bulletins blancs ou nuls 1 886 3,1 %
Suffrages exprimés 58 918 96,9 %
Candidat Parti Suffrages Pourcentage
Alain Juppé RPRUDFDL 30 025 50,96 %
Gilles Savary PSPCFPRGMDC 11 775 19,99 %
Pierre Hurmic Les Verts 5 652 9,59 %
Jacques Colombier FN 2 969 5,04 %
Denis Teisseire DVG 2 204 3,74 %
Karfa Diallo DVG 2 181 3,7 %
Monique Nicolas LCR 1 431 2,43 %
Denis Lacoste LO 1 178 2 %
Alain Audebert RPF 1 024 1,74 %
Jean Jametti MNR 479 0,81 %
Têtes de liste et noms de liste aux élections municipales de 2001 à Bordeaux
Tête de liste Nom de la liste Partis/coalition Conseillers municipaux
Alain Juppé Bordeaux nous rassemble RPRUDFDL 50
Gilles Savary Un maire pour tous, une équipe, un contrat PSPCFPRGMDC 7
Pierre Hurmic Bordeaux vers l'avenir Les Verts 3
Jacques Colombier Bordeaux fait front FN 1
Denis Teisseire Vivre autrement DVG
Karfa Diallo Couleurs bordelaises DVG
Monique Nicolas 100% à gauche LCR
Denis Lacoste LO
Alain Audebert Ici Bordeaux RPF
Jean Jametti Bordeaux sécurité MNR

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]