Élections locales serbes de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Les élections locales serbes de 2008 (en serbe : Локални избори у Србији 2008. et Lokalni izbori u Srbiji 2008.) ont eu lieu le . Le président de l'Assemblée nationale serbe, Oliver Dulić, avait communiqué la date de ces élections le .

Les élections locales serbes, qui ont lieu tous les quatre ans, permettent le renouvellement des assemblées municipales du pays.

La commission internationale chargée d'observer le scrutin a déclaré : « Le jour de l'élection a été marqué par un environnement de vote calme et l'absence d'irrégularités significatives »[1]. Elle a, par ailleurs, formulé un certain nombre de remarques destinées à l'amélioriation de ces élections.

Belgrade[modifier | modifier le code]

Nenad Bogdanović, élu maire de Belgrade en 2004, est décédé le [2],[3] ; il était membre du Parti démocratique. Zoran Alimpić lui a succédé en tant que maire par intérim.

À la suite des élections locales de 2008, l’Assemblée de la Ville de Belgrade était composée de la manière suivante :

Partis Votes % Sièges
Pour un Belgrade européen 354 462 38,87 45
Parti radical serbe 316 357 34,69 40
Parti démocratique de SerbieNouvelle Serbie 100 459 11,02 12
Parti libéral-démocrate 62 419 6,84 7
Parti socialiste de SerbieParti des retraités unis de SerbieSerbie unie 47 266 5,18 6
Parti vert 3 738 0,41 -
Mouvement Force de la Serbie 2 698 0,3 -
Parti rom de l'union 1 452 0,16 -
Partis roms 1 404 0,15 -
Parti radical national - Mouvement national pour Belgrade 1 230 0,13 -
Total des votes valides (participation 58,74 %) 891 485 100,00 90
Source: Civic Electoral Commission of the City of Belgrade

Le , le Parti socialiste de Serbie d’Ivica Dačić, le Parti démocratique de Serbie de Vojislav Koštunica et le Parti radical serbe de Tomislav Nikolić ont décidé de s’unir pour former une majorité à l’Assemblée de la Ville de Belgrade[4]. Un accord de coalition a été signé le , permettant à Aleksandar Vučić, membre du Parti radical serbe, de devenir le 73e maire de Belgrade[5].

Voïvodine[modifier | modifier le code]

Vojvodina politics03.png

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Serbie: élections locales et provinciales globalement conformes aux normes internationales, mais il faut des dirigeants locaux identifiables », sur https://wcd.coe.int, Site du Conseil de l'Europe (consulté le 9 juin 2008)
  2. (sr) Preminuo gradonačelnik Beograda Nenad Bogdanović, Annonce de la mort de Nenad Bogdanović sur le site de la ville de Belgrade
  3. (sr) Preminuo Nenad Bogdanović, Politika, 28 septembre 2007 - Annonce de la mort de Nenad Bogdanović, notice biographique
  4. (sr) « Vučić gradonačelnik Beograda? », sur http://www.b92.net, B92, (consulté le 1er juin 2008)
  5. (sr) « Aleksandar Vučić gradonačelnik i zvanično », sur http://www.glas-javnosti.rs, Glas javnosti, (consulté le 1er juin 2008)

Articles connexes[modifier | modifier le code]