Élections législatives suédoises de 1994

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives suédoises de 1994
349 sièges du Riksdag
(majorité absolue : 175 sièges)
Corps électoral et résultats
Votants 5 640 393
86,82 %  +0,1
Votes nuls 84 853
Ingvar Carlsson.jpg SAP – Ingvar Carlsson
Voix 2 513 905
45,25 %
 +7,5
Députés élus 161  +23
Carl Bildt 2001-05-15.jpg M – Carl Bildt
Voix 1 243 253
22,38 %
 +0,5
Députés élus 80  0
Olof Johansson2.jpg C – Olof Johansson
Voix 425 153
7,65 %
 −0,9
Députés élus 27  −4
Bengt Westerberg2.jpg FP – Bengt Westerberg
Voix 399 556
7,19 %
 −1,9
Députés élus 26  −7
Gudrun Schyman - 16 April 2009 - 1 cropped.jpg V – Gudrun Schyman
Voix 342 988
6,16 %
 +1,7
Députés élus 22  +6
Marianne Samuelsson, landshovding pa Gotland, talar vid oppnadet av BSPC-s mote i Visby 2008-09-01 (cropped).jpg MP – Marianne Samuelsson et Birger Schlaug
Voix 279 042
5,02 %
 +1,6
Députés élus 18  +18
Alf Svensson juni 2009 crop.jpg KD – Alf Svensson
Voix 225 974
4,07 %
 −3,1
Députés élus 15  −11
Premier ministre
Sortant Élu
Carl Bildt
M
Ingvar Carlsson
SAP

Les élections législatives ont eu lieu en Suède le 18 septembre 1994. Les 349 députés du Riksdag sont élus pour un mandat de quatre ans.

Composition du Riksdag suédois après les élections générales de 1994.
Parti arrivé en tête par municipalité.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Leader Votes Sièges
# % +/−% # +/−
Parti social-démocrate Ingvar Carlsson 2 513 905 45,25 +7,54 161 +23
Modérés Carl Bildt 1 243 253 22,38 +0,46 80 +−0
Parti du centre Olof Johansson 425 153 7,65 −0,85 27 −4
Parti du peuple - Les Libéraux Bengt Westerberg 399 556 7,19 −1,93 26 −7
Parti de gauche Gudrun Schyman 342 988 6,16 +1,65 22 +6
Parti de l'environnement Les Verts Marianne Samuelsson et Birger Schlaug 279 042 5,02 +1,64 18 +18
Parti chrétien-démocrate de la société Alf Svensson 225 974 4,07 −3,07 15 −11
Nouvelle Démocratie Vivianne Franzén 68 663 1,24 −5,49 0 −25
Autres 57 006 1,03
Totaux 5 555 540 100,00 349
Votes blancs 83 291
Nuls 1 562
Votants 5 640 393

Analyse[modifier | modifier le code]

Après la rupture de 1991, ces élections anticipées semblent marquées par un retour à l'ordre ancien. Faisant oublier sa débâcle trois ans plus tôt, la gauche triomphe. Les Sociaux-démocrates profitent d'un très net redressement et retrouvent leur étiage électoral traditionnel avec un score de plus de 45 %. Le Parti de gauche gagne lui aussi des électeurs et obtient son meilleur résultat depuis 1948. Quant au Parti de l'environnement, il retrouve sa représentation parlementaire.

À droite, la bonne tenue des Modérés du Ministre d’État sortant Carl Bildt n'a pas empêché une déroute de ses partenaires de coalition. Les centristes et les libéraux poursuivent leur érosion, les chrétiens-démocrates maintiennent à une poignée de voix près leur représentation parlementaire et la Nouvelle Démocratie disparaît aussi vite qu'elle était apparue et se retrouve définitivement hors du Riksdag.

L'élection se solde finalement par un retour au pouvoir des Sociaux-démocrates sous la direction d'Ingvar Carlsson, qui forme un gouvernement minoritaire avec le soutien du Parti de gauche et des écologistes.