Élections législatives suédoises de 1944

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections législatives suédoises de 1944 se sont déroulées le . Malgré des pertes importantes, le Parti social-démocrate gagne les élections et reste au pouvoir.

Campagne[modifier | modifier le code]

Il est clair en 1944 que la Seconde Guerre mondiale touche à sa fin et les élections portent sur ce que sera la Suède après la guerre. Quelques mois avant les élections, le Parti social-démocrate et la Confédération des syndicats suédois lancent un programme pour le futur, tandis que le programme du Parti du peuple est nommé "Société d'après-guerre".

Gösta Bagge exprime ses craintes devant les conséquences néfastes du socialisme et prône une coopération accrue entre son parti, l'Organisation nationale de la droite, la Ligue des fermiers et le Parti du peuple. Si la Ligue des fermiers se montre intéressée, ce n'est pas le cas du Parti du peuple.

Per Albin Hansson, président du Parti social-démocrate et Premier ministre depuis 1936, souhaite pouvoir continuer à gouverner avec la coalition la plus large possible, mais exclut toute possibilité de coalition avec le Parti communiste. Le président de ce dernier, Sven Linderot, n'est pas autorisé à s'exprimer sur la chaîne publique de radio et doit se contenter de faire imprimer le discours prévu.

La campagne est marquée par le lancement d'un hebdomadaire par le Parti social-démocrate, une décision critiquée par les autres partis qui la jugent aller à l'encontre la décision de mener une campagne électorale restreinte.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le Parti social-démocrate perd, de peu, sa majorité absolue au parlement, tandis que les partis de droite progressent globalement. Le Parti communiste de Suède, seul parti d'opposition représenté au parlement, est le grand vainqueur du scrutin.

Parti Leader Votes Sièges
# % +/− % # +/−
Parti social-démocrate Per Albin Hansson 1 436 571 46,55 −7,26 115 −19
Organisation nationale de la droite Gösta Bagge 488 921 15,84 −2,19 39 −3
Ligue des fermiers Axel Pehrsson-Bramstorp 421 094 13,64 +1,66 35 +7
Parti du peuple Gustaf Andersson 398 293 12,91 +0.94 26 +3
Parti communiste de Suède Sven Linderot 318 466 10,32 +6.79 15 +12
Parti socialiste Agaton Blom 5 279 0,17 −0,47
Ligue nationale de Suède (sv) Elmo Lindholm 3 819 0,12
Rassemblement socialiste suédois Sven Olov Lindholm 4 204 0,14
Autres 9 657 0,31
Exprimés 3 086 304 100,00 230
Totaux 3 099 103 71,90

Tous les Suédois - femmes et hommes - de plus de 23 ans ont pu participer au scrutin, à l'exception des personnes sous tutelle, en faillite ou à l'assistance publique de manière permanente. Le vote par correspondance est utilisé pour la première fois lors de ces élections et 59 767 votes sont effectués de cette manière.

Formation du gouvernement et conséquences du vote[modifier | modifier le code]

Per Albin Hansson, Premier ministre depuis 1936, conserve son poste et continue à gouverner, jusqu'au 31 juillet 1945, dans un gouvernement d'union nationale incluant l'Organisation nationale de la droite, la Ligue des fermiers et le Parti du peuple. Gösta Bagge, président de l'Organisation nationale de la droite, qui a perdu trois sièges, démissionne après ces élections.

Sources[modifier | modifier le code]