Élections législatives partielles au cours de la XVe législature de la Cinquième République française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Des élections législatives partielles ont lieu durant la XVe législature de l'Assemblée nationale française.

Dix se tiennent en 2018, les neuf premières à la suite d'une décision du Conseil constitutionnel, la dixième en raison de la démission du député en place.

Plusieurs élections sont prévues en 2020, en raison des démissions pour cumul des mandats faisant suite aux élections municipales.

Liste[modifier | modifier le code]

Dates de l’élection Circonscription Député élu lors des élections législatives de 2017 Parti Groupe Député élu ou réélu lors de l'élection partielle Parti Groupe Raison de la tenue d'une élection partielle
28 janvier et 4 février 2018 1re du Val-d'Oise Isabelle Muller-Quoy LREM LREM Antoine Savignat LR LR Élection de juin 2017 invalidée par le Conseil constitutionnel[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8]
1re du Territoire de Belfort Ian Boucard LR LR Ian Boucard LR LR
4 et 11 mars 2018 2e de la Guyane Lénaïck Adam LREM LREM Lénaïck Adam LREM LREM
11 et 18 mars 2018 8e de la Haute-Garonne Joël Aviragnet PS NG Joël Aviragnet PS NG
18 et 25 mars 2018 4e du Loiret Jean-Pierre Door LR LR Jean-Pierre Door LR LR
1re de Mayotte Ramlati Ali PS LREM Ramlati Ali DVG LREM
8 et 22 avril 2018 5e des Français établis hors de France Samantha Cazebonne LREM LREM Samantha Cazebonne LREM LREM
15 avril 2018 Wallis-et-Futuna Napole Polutele DVG UAI Sylvain Brial DVD NI
23 et 30 septembre 2018 7e de La Réunion Thierry Robert MoDem MoDem Jean-Luc Poudroux DVD LR Député déclaré inéligible et démissionnaire d'office par le Conseil constitutionnel[9]
18 et 25 novembre 2018 1re de l'Essonne Manuel Valls DVG LREM-A Francis Chouat DVG LREM-A Député ayant annoncé sa démission pour se consacrer à sa campagne municipale à Barcelone[10]
20 et 27 septembre 2020 5e de la Seine-Maritime Christophe Bouillon PS SOC Double démission pour cumul des mandats
Bastien Coriton (suppléant) DVG NI
9e du Val-de-Marne Luc Carvounas PS SOC Député démissionnaire pour cumul des mandats, suppléante démissionnaire
Sarah Taillebois (suppléante) DVG
11e des Yvelines Nadia Hai LREM LREM Démission après nomination au gouvernement
2e de La Réunion Huguette Bello PLR GDR Double démission pour cumul des mandats
Olivier Hoarau (suppléant) PLR
1re du Haut-Rhin Éric Straumann LR LR Double démission pour cumul des mandats
Brigitte Klinkert (suppléante) DVD
3e de Maine-et-Loire Jean-Charles Taugourdeau LR LR Double démission pour cumul des mandats
Élisabeth Marquet (suppléante) LR
À définir 6e du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon LREM LREM Nomination comme membre du gouvernement et démission du suppléant pour cumul des mandats
Ludovic Loquet (suppléant) DVC NI

Résultats cumulés[modifier | modifier le code]

Résultats cumulés des élections législatives partielles[11],[N 1][source insuffisante]
Parti Premier tour Second tour Sièges +/-
Voix % Voix %
Les Républicains (LR) 24 560 15,94 33 838 22,91 3 Increase2.svg 1
La République en marche (LREM) 23 150 15,03 32 150 21,76 2 Decrease2.svg 1
La France insoumise (LFI) 18 577 12,06 15 744 10,66 0 Steady.svg
Parti socialiste (PS) 14 209 9,22 17 156 11,61 1 Decrease2.svg 1
Divers gauche (DVG) dont AE3P, PLR, PPG, PSG 13 690 8,89 14 816 10,03 2 Steady.svg
Divers droite (DVD) dont MHAN, MDM 13 261 8,61 17 228 11,66 2 Increase2.svg 2
Front national (FN) puis Rassemblement national (RN) 11 550 7,50
Mouvement démocrate (MoDem) 7 630 4,95 16 793 11,37 0 Decrease2.svg 1
Divers (DIV ou SE) dont LSP 6 411 4,16
Europe Écologie Les Verts (EÉLV) 4 562 2,96
Union des démocrates et indépendants (UDI) 3 428 2,23
Parti communiste français (PCF) 3 418 2,22
Debout la France (DLF) 3 063 1,99
Union populaire républicaine (UPR) 1 373 0,89
Lutte ouvrière (LO) 1 166 0,76
Divers extrême gauche (EXG) dont PCR 886 0,58
La République en marche (LREM) dissidents 782 0,51
Parti de la France (PDF) 699 0,45
Les Républicains (LR) dissidents 692 0,45
Les Patriotes (LP) 461 0,30
Divers extrême droite (EXD) dont FN et FPR 368 0,24
Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) 98 0,06
Suffrages exprimés 154 031 95,46 147 726 89,47
Votes blancs et invalides 7 333 4,54 17 383 10,53
Total 161 364 100 165 108 100 10 Steady.svg
Abstentions 486 503 75,04 475 157 74,23
Inscrits / participation 648 367 24,96 640 152 25,77

Évolution des résultats des partis par rapport à 2017[modifier | modifier le code]

Évolution au premier tour[modifier | modifier le code]

NC = Non Concerné (absent en 2017 et/ou à la législative partielle)

LR LREM LFI PS FN puis RN MoDem EELV UDI PCF DLF UPR LO NPA
1re circo du Val-d'Oise Increase2.svg +5,92 Decrease2.svg -06,65 Increase2.svg +1,34 Increase2.svg +1,40 Decrease2.svg -05,20 NC Increase2.svg +2,34 NC Decrease2.svg -0,60 NC Increase2.svg +0,07 Increase2.svg +0,46 NC
1re circo du Territoire de Belfort Increase2.svg +15,32 NC Decrease2.svg -0,55 Decrease2.svg -06,50 Decrease2.svg -09,98 Decrease2.svg -5,16 NC NC NC NC Decrease2.svg -0,02 Increase2.svg +0,54 NC
2e circo de la Guyane NC Increase2.svg +6,66 Increase2.svg +14,84 NC NC NC NC NC NC NC Decrease2.svg -01,01 NC NC
8e circo de la Haute-Garonne NC Decrease2.svg -13,09 Decrease2.svg -01,09 Increase2.svg +20,96 Decrease2.svg -03,50 NC Increase2.svg +0,36 NC Decrease2.svg -0,46 Increase2.svg +1,13 Increase2.svg +0,43 Increase2.svg +0,21 NC
4e circo du Loiret Increase2.svg +14,42 Decrease2.svg -08,36 NC Increase2.svg +1,17 Decrease2.svg -06,90 NC NC NC Decrease2.svg -05,64 NC Increase2.svg +0,16 Increase2.svg +0,64 NC
1re circo de Mayotte Increase2.svg +15,83 Decrease2.svg -03,14 Increase2.svg +0,63 NC NC NC NC NC NC NC Increase2.svg +1,09 NC NC
5e circo des Français établis hors de France Decrease2.svg -01,16 Decrease2.svg -15,21 Increase2.svg +12,93 Decrease2.svg -0,66 NC NC NC NC NC NC NC NC NC
Circo de Wallis-et-Futuna Increase2.svg +5,42 NC NC NC NC NC NC Decrease2.svg -01,85 NC NC NC NC NC
7e circo de La Réunion Increase2.svg +19,90 NC Decrease2.svg -07,06 NC Decrease2.svg -01,48 Decrease2.svg -16,80 NC NC NC NC Decrease2.svg -0,59 NC NC
1re circo de l'Essonne Decrease2.svg -01,72 NC Increase2.svg +0,21 NC Increase2.svg +3,52 NC NC NC Increase2.svg +0,85 NC NC Increase2.svg +0,38 Increase2.svg +0,42
5e circo de la Seine-Maritime Decrease2.svg -11,41 NC Decrease2.svg -03,06 Decrease2.svg -01,92 Decrease2.svg -0,81 NC NC NC NC NC Increase2.svg +0,63 Increase2.svg +1,51 NC
9e circo du Val-de-Marne Increase2.svg +1,15 Decrease2.svg -19,25 Decrease2.svg -09,08 Increase2.svg +13,20 Increase2.svg +0,46 NC NC NC NC NC NC Increase2.svg +1,52 NC
11e circo des Yvelines Increase2.svg +13,53 Increase2.svg +17,56 NC NC Increase2.svg +0,10 NC NC NC Increase2.svg +4,72 Increase2.svg +2,25 Increase2.svg +0,58 Increase2.svg +0,82 NC
2e circo de La Réunion Decrease2.svg -14,96 NC NC NC Decrease2.svg -02,69 NC Decrease2.svg -05,49 NC NC NC NC NC NC
1re circo du Haut-Rhin Increase2.svg +7,61 Decrease2.svg -23,11 NC NC Increase2.svg +2,62 NC Increase2.svg +18,92 NC NC Increase2.svg +2,70 NC Increase2.svg +1,62 NC
3e circo de Maine-et-Loire Decrease2.svg -01,94 Decrease2.svg -11,51 NC NC Decrease2.svg -02,71 NC Increase2.svg +18,35 NC NC NC NC Increase2.svg +1,38 NC
  • Les plus hauts taux de participation
  • Les plus bas taux de participation

Évolution au second tour[modifier | modifier le code]

NC = Non Concerné (absent en 2017 et/ou à la législative partielle)

LR LREM LFI PS FN puis RN MoDem EELV UDI PCF
1re circo du Val-d'Oise Increase2.svg +5,68 Decrease2.svg -05,68 NC NC NC NC NC NC NC
1re circo du Territoire de Belfort Increase2.svg +8,18 NC NC NC NC Decrease2.svg -08,18 NC NC NC
2e circo de la Guyane NC Increase2.svg +0,44 Decrease2.svg -0,44 NC NC NC NC NC NC
8e circo de la Haute-Garonne NC Decrease2.svg -20,18 NC Increase2.svg +20,18 NC NC NC NC NC
4e circo du Loiret Increase2.svg +17,07 Decrease2.svg -17,07 NC NC NC NC NC NC NC
1re circo de Mayotte Decrease2.svg -04,60 NC NC NC NC NC NC NC NC
5e circo des Français établis hors de France NC Decrease2.svg -12,25 Increase2.svg +12,25 NC NC NC NC NC NC
Circo de Wallis-et-Futuna Increase2.svg +5,42 NC NC NC NC NC NC Decrease2.svg -1,85 NC
7e circo de La Réunion NC NC NC NC NC Decrease2.svg -20,22 NC NC NC
1re circo de l'Essonne NC NC Decrease2.svg -08,80 NC NC NC NC NC NC
5e circo de la Seine-Maritime
9e circo du Val-de-Marne
11e circo des Yvelines
2e circo de La Réunion
1re circo du Haut-Rhin
3e circo de Maine-et-Loire
  • Les plus hauts taux de participation
  • Les plus bas taux de participation

Récapitulatif taux de participation[modifier | modifier le code]

Circonscription 1er tour 2e tour
Date Taux Date Taux
1re circonscription du Val-d'Oise 20,33% 19,09%
1re circonscription du Territoire de Belfort 29,50% 28,90%
2e circonscription de la Guyane 34,76% 41,49%
8e circonscription de la Haute-Garonne 34,70% 33,08%
4e circonscription du Loiret 30,36% 28,61%
1re circonscription de Mayotte 30,49% 41,36%
5e circonscription des Français établis hors de France 7,87% 7,97%
Circonscription de Wallis-et-Futuna 83,02%
7e circonscription de La Réunion 23,15% 30,63%
1re circonscription de l'Essonne 18,09% 17,06%
5e circonscription de la Seine-Maritime 17,71%
9e circonscription du Val-de-Marne 12,88%
11e circonscription des Yvelines 16,60%
2e circonscription de La Réunion 15,15%
1re circonscription du Haut-Rhin 20,31%
3e circonscription de Maine-et-Loire 17,84%
  • Les plus hauts taux de participation
  • Les plus bas taux de participation

Élections partielles en 2018[modifier | modifier le code]

1re circonscription du Val-d'Oise[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la première circonscription du Val-d'Oise sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, l'élection d'Isabelle Muller-Quoy (LREM) est annulée le 16 novembre 2017 car son suppléant, président du Conseil de prud'hommes de Pontoise jusqu'en janvier 2017, était en cette qualité inéligible au moment du scrutin.

Résultats du premier tour par commune en 2017
  • Muller-Quoy (LREM)
  • Savignat (LR)
  • Cornet (FN)
Résultats du premier tour par commune en 2018
  • Muller-Quoy (LREM)
  • Savignat (LR)
  • Saïb (LFI)
  • Capdet (FN)
Résultats du second tour par commune en 2017
Résultats du second tour par commune en 2018

L'élection partielle se tient les 28 janvier et 4 février 2018.

Résultats[12],[13],[11]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Isabelle Muller-Quoy* LREM 4 768 29,28 Decrease2.svg 6,65 6 762 48,55 Decrease2.svg 5,68
Antoine Savignat LR-UDI 3 855 23,67 Increase2.svg 5,92 7 167 51,45 Increase2.svg 5,68
Leïla Saïb LFI 1 867 11,47 Increase2.svg 1,34  
Stéphane Capdet FN 1 647 10,11 Decrease2.svg 5,20
Sandra Nguyen-Derosier PS 1 121 6,88 Increase2.svg 1,40
Bénédicte Ariès EÉLV 1 009 6,20 Increase2.svg 2,34
Jean-Paul Nowak DLF 702 4,31 Nv
Huguette François PDF 429 2,63 Increase2.svg 1,35
Brigitte Poli PCF 320 1,97 Decrease2.svg 0,60
Hélène Halbin LO 204 1,25 Increase2.svg 0,46
Denise Cornet LP 193 1,19 Nv
Christophe Hayes UPR 169 1,04 Increase2.svg 0,07
Inscrits 82 637 100,00   82 256 100,00  
Abstentions 65 891 79,67 66 650 80,91
Votants 16 746 20,33 15 706 19,09
Blancs 332 1,98 1 210 7,70
Nuls 130 0,77 567 3,61
Exprimés 16 284 97,25 13 929 88,69
* députée sortante

1re circonscription du Territoire de Belfort[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la première circonscription du Territoire de Belfort sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, Ian Boucard a vu son élection annulée le en raison de la diffusion par son parti de deux tracts apparaissant faussement comme issus de La France insoumise et du Front national. Il a fait figurer la facture de l'imprimerie concernant ces tracts dans son compte de campagne[14].

Résultats du premier tour par commune en 2017
  • Grudler (MoDem)
  • Boucard (LR)
  • Sandri (FN)
  • Faudot (PS)
Résultats du premier tour par commune en 2018
  • Boucard (LR)
  • Grudler (MoDem)
Résultats du second tour par commune en 2017
Résultats du second tour par commune en 2018

L'élection partielle se tient les 28 janvier et 4 février 2018.

Résultats[15],[16],[11]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Ian Boucard* LR-UDI 5 266 39,02 Increase2.svg 15,32 7 229 58,93 Increase2.svg 8,18
Christophe Grudler MoDem-LREM 3 600 26,67 Decrease2.svg 5,16 5 039 41,07 Decrease2.svg 8,18
Anaïs Beltran LFI-MRC-PCF 1 568 11,62 -[17]  
Jean-Raphaël Sandri FN 1 015 7,52 Decrease2.svg 9,98
Vincent Jeudy EÉLV 601 4,45 Nv
Julie Kohlenberg DLF 515 3,82 Nv
Arthur Courty PS 351 2,60 Nv
Sophie Montel LP 268 1,99 Nv
Yves Fontanive LO 214 1,59 Increase2.svg 0,54
Jonathan Vallart UPR 99 0,73 Decrease2.svg 0,02
Inscrits 47 457 100,00   47 655 100,00  
Abstentions 33 455 70,50 33 881 71,10
Votants 14 002 29,50 13 774 28,90
Blancs 342 2,44 959 6,96
Nuls 166 1,19 548 3,98
Exprimés 13 494 96,37 12 268 89,07
* député sortant

2e circonscription de la Guyane[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la deuxième circonscription de la Guyane sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, l'élection de Lénaïck Adam (LREM) est annulée le en raison de l'absence d'assesseurs dans deux bureaux de vote, entraînant l'annulation des suffrages exprimés dans ceux-ci. Le nombre de bulletins annulés étant supérieur à l'écart de voix entre les deux candidats présent au 2d tour, une nouvelle élection doit avoir lieu.

Résultats du premier tour par commune en 2017
  • Adam (LREM)
  • Rimane (REG)
  • Berthelot (DVG)
  • Joigny (DVG)
Résultats du premier tour par commune en 2018
  • Adam (LREM)
  • Rimane (LFI)
  • Riché (PSG)
Résultats du second tour par commune en 2017
Résultats du second tour par commune en 2018

L'élection partielle se tient les 4 et 11 mars 2018. En raison d'un deuil familial, Mylène Mazia (DVG) décide de retirer sa candidature le . Comme ce retrait intervient après la fin du dépôt des candidatures, il se matérialise par la non-présence de bulletins de vote en faveur de la candidate le jour du scrutin[18].

Résultats[19],[11]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Lénaïck Adam* LREM-UDI 5 927 43,10 Increase2.svg 6,66 8 320 50,65 Increase2.svg 0,44
Davy Rimane LFI 4 830 35,12 Increase2.svg 14,84 8 107 49,35 Decrease2.svg 0,44
David Riché PSG 1 385 10,07 Nv  
José Makebe DVD 683 4,97 Nv
Richard Joigny PPG 305 2,22 Decrease2.svg 3,57
Jean-Philippe Dolor LREM diss.[20] 271 1,97 Nv
Jérôme Harbourg FN 248 1,80 Nv
Georges Mignot UPR 104 0,76 Decrease2.svg 1,01
Mylène Mazia DVG 0 0 Nv
Inscrits 40 587 100,00   40 588 100,00
Abstentions 26 477 65,24 23 750 58,51
Votants 14 110 34,76 16 851 41,49
Blancs 183 1,30 258 1,53
Nuls 174 1,23 166 0,98
Exprimés 13 753 97,47 16 427 97,48
* député sortant

8e circonscription de la Haute-Garonne[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la huitième circonscription de la Haute-Garonne sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, l'élection de Joël Aviragnet (PS) est annulée le 18 décembre 2017 car la commune de Gensac-de-Boulogne (124 électeurs inscrits) n'a pas, à l'issue du scrutin, transmis la liste d'émargement à la préfecture. Elle n'a communiqué qu'un document « interne » sur lequel les membres du bureau de vote relevaient les noms des votants, ce qui rend impossible le contrôle par le juge électoral de la régularité des opérations électorales.

L'élection partielle se tient les 11 et 18 mars 2018.

Résultats[21],[22]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Joël Aviragnet* PS 10 777 38,74 Increase2.svg 20,96 17 157 70,31 Increase2.svg 20,18
Michel Montsarrat LREM-UDI 5 651 20,31 Decrease2.svg 13,09 7 246 29,69 Decrease2.svg 20,18
Philippe Gimenez LFI 3 622 13,02 Decrease2.svg 1,09  
Marie-Christine Parolin FN 3 264 11,73 Decrease2.svg 3,50
Philippe Maurin LR 1 374 4,94 Nv
Marie-Cécile Seigle-Vatte EÉLV 878 3,16 Increase2.svg 0,36
Corinne Marquerie PCF 733 2,63 Decrease2.svg 0,46
Sébastien Broucke DLF 706 2,54 Increase2.svg 1,13
Hervé Minec UPR 297 1,07 Increase2.svg 0,43
Guy Jovelin PDF 270 0,97 Nv
Martine Guiraud LO 244 0,88 Increase2.svg 0,21
Francis Meynier AE3P 2 0,01 Nv
Inscrits 84 553 100,00   85 229 100,00  
Abstentions 55 216 65,30 57 032 66,92
Votants 29 337 34,70 28 197 33,08
Blancs et nuls 1 519 5,18 3 794 13,46
Exprimés 27 818 94,82 24 403 86,54
* député sortant

4e circonscription du Loiret[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la quatrième circonscription du Loiret sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, l'élection de Jean-Pierre Door (LR) est annulée le 18 décembre 2017, le Conseil constitutionnel estimant que compte tenu de la faiblesse de l'écart de voix (7 voix) entre les deux candidats au second tour, la diffusion de messages politiques sur Facebook le jour du second tour de scrutin a pu « altérer la sincérité du scrutin ».

Résultats du premier tour par commune en 2017
  • Harlé (LREM)
  • Door (LR)
  • Marchetti (FN)
  • Demaumont (PCF)
Résultats du premier tour par commune en 2018
  • Door (LR)
  • Harlé (LREM)
  • Marchetti (FN)
Résultats du second tour par commune en 2017
Résultats du second tour par commune en 2018

L'élection partielle se tient les 18 et 25 mars 2018.

Résultats[23]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Jean-Pierre Door* LR-UDI-CPNT 8 330 38,20 Increase2.svg 14,42 12 632 67,08 Increase2.svg 17,07
Mélusine Harlé LREM 4 406 20,20 Decrease2.svg 8,36 6 199 32,92 Decrease2.svg 17,07
Ludovic Marchetti FN 3 026 13,88 Decrease2.svg 6,90  
Jalila Gaboret PS 1 450 6,65 Increase2.svg 1,17
Bruno Nottin PCF-EÉLV-G·s 1 300 5,96 Decrease2.svg 5,64
Luc Bucheton DLF-PCD-CNIP 1 140 5,23 Increase2.svg 2,22
Jérôme Schmitt LFI 1 081 4,96 Nv
Joël-Pierre Chevreux MHAN-LT-MEI-AEI 427 1,96 Nv
Dominique Clergue LO 349 1,60 Increase2.svg 0,64
Laurent Chaillou UPR 177 0,81 Increase2.svg 0,16
Nicolas Rousseaux FN 93 0,43 Nv
Frédéric Chaouat LSP 29 0,13 Nv
Inscrits 74 063 100,00   74 054 100,00  
Abstentions 51 074 69,64 52 866 71,39
Votants 22 489 30,36 21 188 28,61
Blancs 442 1,97 1 492 7,04
Nuls 239 1,06 865 4,08
Exprimés 21 808 96,97 18 831 88,88
* député sortant

1re circonscription de Mayotte[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la première circonscription de Mayotte sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, l'élection de Ramlati Ali (Parti socialiste, mais appartenant au groupe parlementaire de La République en marche) est annulée le 19 janvier 2018, le Conseil constitutionnel estimant la sincérité du scrutin « altérée, compte tenu du faible écart de voix » entre elle et son opposant, Elad Chakrina (Les Républicains), qui avait déposé un recours.

Ramlati Ali est placée en garde à vue le 13 février 2018[24], puis mise en examen le lendemain[25], concernant des procurations litigieuses évoquées dans les motivations de l'annulation de l'élection. Elle bénéficiait avant ce développement du soutien du PS local[26], mais elle n'obtient finalement ni l'investiture du PS ni celle de LREM[27],[28]. Le 15 mars, Marine Le Pen annonce le soutien du Front national à Elad Chakrina[29]. Plusieurs cadres de LR réaffirment à la suite de celui-ci qu'il n'est pas question de faire alliance avec le FN[30]. Entre les deux tours, LREM appelle à voter pour Ramlati Ali (qui a annoncé qu'elle souhaite à nouveau siéger dans le groupe majoritaire en cas d'élection), justifiant en partie cette décision par le soutien apporté par le FN à son adversaire[31].

Résultats du premier tour par commune en 2017
  • Ali (PS)
  • Chakrina (LR)
  • Ali Boto (DVG)
  • Zaïdani (DVD)
  • Ahamadi (DVG)
Résultats du premier tour par commune en 2018
  • Ali (DVG)
  • Chakrina (LR)
Résultats du second tour par commune en 2017
Résultats du second tour par commune en 2018

L'élection partielle se tient les 18 et 25 mars 2018.

Résultats[32]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Ramlati Ali* DVG 3 875 36,15 Increase2.svg 19,17 8 246 54,77 Increase2.svg 4,60
Elad Chakrina LR 3 493 32,59 Increase2.svg 15,83 6 810 45,23 Decrease2.svg 4,60
Bacar Ali Boto LREM 1 338 12,48 Decrease2.svg 3,14  
Daniel Zaïdani MDM 1 305 12,17 Decrease2.svg 1,23
Abdullah Big Mikidadi LFI 280 2,61 Increase2.svg 0,63
Alexandre Alçuyet UPR 189 1,76 Increase2.svg 1,09
Bacar Mouta PSM[33] 178 1,66 Nv
Boina Dinouraini DIV 61 0,57 Decrease2.svg 1,29
Inscrits 38 840 100,00   38 768 100,00  
Abstentions 26 999 69,51 22 733 58,641
Votants 11 841 30,49 16 035 41,36
Blancs 460 3,88 381 2,38
Nuls 662 5,59 598 3,73
Exprimés 10 719 90,52 15 056 93,89
* députée sortante

5e circonscription des Français établis hors de France[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la cinquième circonscription des Français établis hors de France sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, à la suite d'un recours de Laurence Sailliet (LR), troisième au premier tour de l'élection législative du 4 juin, l'élection de Samantha Cazebonne (LREM) est annulée le « compte tenu du faible écart de voix entre les candidats arrivés deuxième et troisième au premier tour de scrutin » et d'irrégularités qui « sont de nature à avoir modifié l'ordre de préférence exprimé par les électeurs entre ceux-ci à ce premier tour et à avoir ainsi influé sur l'issue du second tour »[34].

L'élection partielle se tient les 8 et 22 avril 2018.

Résultats[35]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Samantha Cazebonne* LREM-UDI 2 398 35,15 Decrease2.svg 15,21 3 623 53,96 Decrease2.svg 12,25
François Ralle-Andreoli AE-LFI-EÉLV-PCF-G·s 1 941 28,45 Increase2.svg 12,93 3 091 46,04 Increase2.svg 12,25
Raphaël Chambat LR-LC-CPNT 952 13,95 Decrease2.svg 1,16  
Jean-Laurent Poitevin LREM diss. 511 7,49 Nv
Mehdi Benlahcen PS 510 7,47 Decrease2.svg 0,66
Ludovic Lemoues FPR 275 4,03 Increase2.svg 3,28
Yohann Castro LR diss. 122 1,79 Nv
Michel Hunault DVD 63 0,92 Nv
Samir Sahraoui DIV 51 0,75 Nv
Inscrits 88 455 100,00   88 408 100,00  
Abstentions 81 495 92,13 81 360 92,03
Votants 6 960 7,87 7 048 7,97
Blancs 87 1,25 203 2,88
Nuls 50 0,72 131 1,86
Exprimés 6823 98,03 6 714 95,26
* députée sortante

Circonscription de Wallis-et-Futuna[modifier | modifier le code]

Les électeurs de la circonscription de Wallis-et-Futuna sont appelés à élire un nouveau député à la suite de l'annulation des résultats de juin 2017 par le Conseil constitutionnel. En effet, l'élection de Napole Polutele est annulée le 2 février 2018, à cause de l'absence d'une soixantaine de signatures sur les feuilles d'émargement. Les voix correspondantes sont donc annulées et Napole Polutele n'obtient plus la majorité absolue qui l'avait faite élire au premier tour[36].

Le premier et unique tour de scrutin se tient le 15 avril 2018[37].

Résultats
Candidat Parti Premier tour
Voix % +/- 2017
Sylvain Brial LR 3 656 51,61 Increase2.svg 5,42
Napole Polutele* UDI 3 428 48,39 Decrease2.svg 1,85
Inscrits 8 580 100,00  
Abstentions 1 457 16,98
Votants 7 123 83,02
Blancs 23 0,32
Nuls 16 0,22
Exprimés 7 084 99,45
* député sortant

7e circonscription de La Réunion[modifier | modifier le code]

Le 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel déclare Thierry Robert inéligible pour une période de trois ans et le démet d'office de son mandat de député pour manquement à ses obligations fiscales[38].

L'élection partielle se tient les 23 et 30 septembre 2018[39]. Treize candidats se disputent le siège de député.

Résultats
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Jean-Luc Poudroux LR-UDI-OR-LRE 6 402 27,11 Nv 17 228 59,44 Nv
Pierrick Robert MoDem-LPA 4 030 17,07 Nv 11 754 40,56 Nv
Aurélien Centon DIV 3 582 15,17 Nv  
Emmanuel Séraphin PLR-PS 2 241 9,49 Decrease2.svg 1,36
Jean-François Nativel DIV 1 677 7,10 Increase2.svg 0,95
Perceval Gaillard LFI 1 137 4,81 Decrease2.svg 7,06
Gilles Leperlier PCR 886 3,75 Nv
Ulrich Quinot DIV 845 3,58 Nv
Jean-Pierre Marchau EÉLV 744 3,15 Nv
Mathieu Hoarau DVD 725 3,07 Nv
Michelle Lartin-Graja RN 617 2,61 Decrease2.svg 1,48
Jonathan Rivière LR diss. 570 2,41 Decrease2.svg 1,09
Fabien Dijoux UPR 158 0,67 Decrease2.svg 0,59
Inscrits 110 968 100,00   110 967 100,00  
Abstentions 85 279 76,85 76 977 69,37
Votants 25 689 23,15 33 990 30,63
Blancs 854 0,77 1873 1,69
Nuls 1221 1,10 3135 2,83
Exprimés 23614 21,28 28982 26,12

1re circonscription de l'Essonne[modifier | modifier le code]

Le , Manuel Valls annonce sa démission de son mandat de député dans le cadre de sa candidature à la mairie de Barcelone[40]. Il démissionne le 3 octobre suivant, ce qui conduit à l’organisation d’une élection législative partielle les 18 et . Onze candidats se disputent le siège de député lors du 1er tour[41],[42],[43].

Francis Chouat, maire d'Evry et candidat sans étiquette proche du centre, soutenu par La République en marche et des dissidents Les Républicains, se qualifie au second tour face à Farida Amrani, conseillère municipale et candidate de La France insoumise. Génération.s appelle à voter en faveur de cette dernière, tout comme le candidat communiste, Michel Nouaille et le Nouveau Parti anticapitaliste[44],[45]. Eva Sas (EÉLV) refuse de choisir entre les deux candidats, tandis que des élus d'EÉLV, comme Esther Benbassa ou Éric Piolle, soutiennent la candidate FI[46],[47]. Le candidat RN, Grégory Saillol, ne donne pas de consigne de vote[48].

Résultats[49]
Candidat Parti Premier tour[50] Second tour
Voix % +/- 2017 Voix % +/- 2017
Francis Chouat LREM[51] 3 789 29,99 Nv 6 570 59,10 Nv
Farida Amrani LFI-MRC 2 251 17,82 Increase2.svg 0,21 4 546 40,90 Decrease2.svg 8,80
Grégory Saillol RN 1 733 13,72 Increase2.svg 3,52
Éva Sas EÉLV-PS 1 330 10,53 Nv
Jean-François Bayle LR 1 290 10,21 Decrease2.svg 1,72
Michel Nouaille PCF-G·s 1 065 8,43 Increase2.svg 0,85
Mikaël Matingou PS 577 4,57 Nv
Yavar Siyahkalroudi UPR 180 1,42 Increase2.svg 0,62
Rémy Courtaux DIV 166 1,31 Nv
Jean Camonin LO 155 1,23 Increase2.svg 0,38
Michèle Fédérak NPA 98 0,78 Increase2.svg 0,42
Inscrits 72 227 100,00   72 227 100,00  
Abstentions 59 160 81,91 59 908 82,94
Votants 13 067 18,09 12 319 17,06
Blancs 295 2,26 739 6,00
Nuls 138 1,06 464 3,77
Exprimés 12 634 96.69 11 116 90,23

Élections partielles en 2020[modifier | modifier le code]

5e circonscription de la Seine-Maritime[modifier | modifier le code]

Christophe Bouillon est élu maire de Barentin le et démissionne le suivant pour cumul des mandats. Son suppléant Bastien Coriton, lui aussi élu maire à Rives-en-Seine, démissionne cinq jours après son entrée en fonction[52]. Une élection partielle est organisée les 20 et [53],[54]

Résultats
Candidat Parti Premier tour[55] Second tour
Voix % +/- Voix % +/-
Gérard Leseul[56] PS 6 586 39,94 Decrease2.svg 1,92 11 502 71,61
Jean-Cyril Montier[57] RN 2 970 18,01 Decrease2.svg 0,81 4 561 28,39
Patricia Lhoir[58] LREM 1 767 10,72 Nv
Michel Allais[59] LR-LC 1 601 9,71 Decrease2.svg 11,41
Auban Al Jiboury[60] G·s-EELV 1 455 8,82 Nv
Maxime da Silva[61] LFI-PCF 1 434 8,70 Decrease2.svg 3,06
Valérie Foissey[62] LO 391 2,37 Increase2.svg 1,15
Jean-Christophe Loutre[63] UPR 286 1,73 Increase2.svg 0,63
Suffrages exprimés 16 490 97,47 16 063
Votes blancs 270 1,60
Votes nuls 158 0,93
Total 16 918 100 - 100 -
Abstentions 78 605 82,29 82,25
Inscrits / participation 95 523 17,71 94 725

9e circonscription du Val-de-Marne[modifier | modifier le code]

Luc Carvounas est élu maire d'Alfortville le et démissionne le pour cumul des mandats. Sa suppléante, Sarah Taillebois, ne souhaitant pas reprendre sa fonction afin de poursuivre ses études à l’ENA, démissionne immédiatement[64]. Une élection partielle est organisée les 20 et [53],[54].

Résultats
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- Voix % +/-
Isabelle Santiago[65] PS 2230 33,74 Increase2.svg 13,2 57,80
Sandra Regol[66] EELV 1147 17,35 Nv 42,20
Jonathan Rosenblum[67] LREM 661 10,00 Decrease2.svg 19,25
Fatmata Konaté[68] PCF diss.[69] 639 9,67 Increase2.svg 0,87
Gaëtan Dussausaye[70] RN 595 9,00 Increase2.svg 0,46
Michèle Bonhomme-Afflatet[71] LR 594 8,99 Increase2.svg 1,15
Christian Benedetti[72] LFI-PCF 437 6,61 Decrease2.svg 9,08
Sandrine Ruchot[73] LO 161 2,44 Increase2.svg 1,52
Abdallah Benbekta[74] EELV diss. 146 2,21 Nv
Suffrages exprimés 6 610 97,03
Votes blancs 101 1,48
Votes nuls 101 1,48
Total 6 812 100 - 100 -
Abstentions 46 039 87,11 89,04
Inscrits / participation 52 851 12,88 52 851

11e circonscription des Yvelines[modifier | modifier le code]

Nadia Hai démissionne de son mandat de députée le [75], le jour de sa nomination au gouvernement, son suppléant Moussa Ouarouss (étant mis en examen pour trafic international de stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs) ne souhaitant pas lui succéder s’étant retiré du monde politique[76]. Une élection partielle est organisée les 20 et [53],[54].

Résultats[77]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- Voix % +/-
Philippe Benassaya[78] LR-UDI 3 985 36,62 Increase2.svg 13,53 5 692 57,63
Sandrine Grandgambe[79] G·s-EELV 2 702 24,83 Nv 4 184 42,37
Pierre Luce[80] LREM 1 678 15,42 Decrease2.svg 17,56
Laurent Morin[81] RN 776 7,13 Increase2.svg 0,1
Valérie Froberger[82] PCF-LFI 705 6,48 Increase2.svg 4,72
Olivier Gallant[83] DLF 388 3,57 Increase2.svg 2,25
Jérémy Bizet[84] FE-MEI 271 2,49 Nv
Patrick Planque[85] LO 144 1,32 Increase2.svg 0,82
Laurent Cocheton[83] UPR 131 1,20 Increase2.svg 0,58
Kamal Benmarouf[83] RPR 101 0,93 Nv
Nicolas Mandjiny[83] DIV Nv
Suffrages exprimés 10 881 98,02 9 876
Votes blancs
Votes nuls
Total 11 101 100 - 100 -
Abstentions 55 983 83,40 84,00
Inscrits / participation 66 884 16,60

2e circonscription de La Réunion[modifier | modifier le code]

Huguette Bello est élue maire de Saint-Paul. Son suppléant Olivier Hoarau démissionne immédiatement afin de demeurer maire du Port[86]. Une élection partielle est organisée les 20 et [53],[54].

Résultats
Candidat Parti Premier tour[87] Second tour
Voix % +/- Voix % +/-
Karine Lebon[88] PLR-PCR-PS-LFI 52,15 Decrease2.svg 4,93 71,96
Audrey Fontaine[89] DVD 15,83 Nv 28,04
Philippe Robert[89] PCR diss. 6,19 Nv
Alain Bénard[89] OR-LR 5,41 Decrease2.svg 14,96
Patrick Serveaux[90] DIV 4,80 Nv
Jean-François Nativel[89] DIV 3,83 Nv
Charles Moyac[91] EELV 3,25 Decrease2.svg 5,49
Laurence Lougnon[89] LPA-MoDem 1,98 Nv
Michelle Lartin-Graja[89] RN 1,58 Decrease2.svg 2,69
Jacques Elie Dijoux[89] DVD 1,43 Nv
Hary Grondin[89] DIV 1,41 Nv
Davilla Verdun[89] DVD 1,13 Nv
Rémy Massain[89] PRG 0,82 Nv
Jean-Philippe Desby[89] DIV 0,20 Nv
Suffrages exprimés 13 554 92,98 16 923
Votes blancs 450 3,09 479
Votes nuls 574 3,94 776
Total 14 578 100 - 18 178 100
Abstentions 81 650 84,85
Inscrits / participation 96 228 15,15 18,88

1re circonscription du Haut-Rhin[modifier | modifier le code]

Éric Straumann est élu maire de Colmar. Sa suppléante Brigitte Klinkert, annonce préférer demeurer présidente du conseil départemental du Haut-Rhin[réf. nécessaire] ; elle est nommée ministre déléguée quelques jours après et quitte donc la présidence du conseil départemental[92]. Une élection partielle est organisée les 20 et [53],[54].

Résultats
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- Voix %
Yves Hemedinger[93] LR 6 944 45,39 Increase2.svg 7,61 8 933 62,78
Frédéric Hilbert[94] EELV 3 600 23,53 Increase2.svg 18,92 5 097 37,22
Christian Zimmermann[95] RN-LDP 2 148 14,04 Increase2.svg 2,62
Michel Clog[94] SE 1 196 7,82 Nv
Pascal Tschaen[96] DLF 588 3,84 Increase2.svg 2,7
Jean-Frédéric Baechler[94] LREM diss. 479 3,13 Decrease2.svg 23,11
Gilles Schaffar[94] LO 311 2,03 Increase2.svg 1,62
Thomas Fritz[94] SE 32 0,21 Nv
Suffrages exprimés 15 298 97,42 14 030 95,93
Votes blancs 286 1,82 377 2,57
Votes nuls 119 0,76 217 1,48
Total 15 703 100 - 14 624 100
Abstentions 61 596 79,69 81,05
Inscrits / participation 77 299 20,31 77 305 18,92

3e circonscription de Maine-et-Loire[modifier | modifier le code]

Jean-Charles Taugourdeau est élu maire de Beaufort-en-Anjou. Sa suppléante a été réélue à la mairie de Jarzé Villages[97]. Une élection partielle est organisée les 20 et [53],[54].

Résultats[98]
Candidat Parti Premier tour[99] Second tour
Voix % +/- Voix %
Anne-Laure Blin[100] LR 3 113 25,23 Decrease2.svg 1,94 7 329 61,14
Daphnée Raveneau[101] EELV-PS-PCF-G·s- 2 810 22,78 Increase2.svg 18,35 4 658 38,86
Adrien Denis[102] DLF-LMR 2 497 20,24 Nv
Guy Bertin[102] LREM 2 276 18,45 Decrease2.svg 11,51
Patrice Lancien[103] RN 1 206 9,78 Decrease2.svg 2,71
Patricia Peillon[103] LO 260 2,11 Increase2.svg 1,38
Jean-Eudes Gannat[104] EXD 174 1,41 Nv
Suffrages exprimés 12 336 97,39 11 987 95,06
Votes blancs 213 1,68 363 2,87
Votes nuls 118 0,93 259 2,05
Total 12 667 100 - 12 609 100
Abstentions 58 348 82,16 58 425 82,25
Inscrits / participation 71 015 17,84 71 034 17,78

6e circonscription du Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Brigitte Bourguignon devient ministre déléguée chargée de l'Autonomie dans le gouvernement Castex. Son suppléant Ludovic Loquet annonce qu'il préfère conserver ses mandats locaux[105]. Brigitte Bourguignon annonce son intention de se représenter à la législative partielle avec un autre suppléant[106]. Ludovic Loquet démissionne le 27 septembre 2020.

5e circonscription du Gard[modifier | modifier le code]

En septembre 2020, Olivier Gaillard annonce son intention de démissionner[107] avant la fin du contentieux électoral lié à son élection à la mairie de Sauve, provoquant ainsi une élection législative partielle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Compilation des résultats publiés sur le site du ministère de l'Intérieur, qui ne distinguent pas votes blancs et nuls.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 2017-4999/5007/5078 AN du 16 novembre 2017
  2. Décision no 2017-5067 AN du 8 décembre 2017
  3. Décision no 2017-5098/5159 AN du 18 décembre 2017
  4. Décision no 2017-5092 AN du 18 décembre 2017
  5. Décision no 2017-5091 AN du 8 décembre 2017
  6. Décision no 2017-5126 AN du 19 janvier 2018
  7. Décision no 2017-5162 AN du 2 février 2018
  8. Décision no 2017-5052 AN du 2 février 2018
  9. Décision no 2018-1 OF du 6 juillet 2018
  10. N.M., « ESPAGNE », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2020).
  11. a b c et d « Résultats des élections législatives partielles de 2018 », sur Ministère de l'Intérieur.
  12. « Résultats du premier tour de l'élection législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise » [PDF], sur Préfecture du Val d'Oise, (consulté le 29 janvier 2018).
  13. « Résultats du second tour de l'élection législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise » [PDF], sur Préfecture du Val d'Oise, (consulté le 5 février 2018).
  14. Le Canard Enchaîné, mercredi 13 décembre 2017, page 2, 5e colonne.
  15. « Résultats définitifs élection législative partielle tour 1 » [PDF], sur Préfecture du Territoire de Belfort, (consulté le 29 janvier 2018).
  16. « Résultats définitifs élection législative partielle tour 2 » [PDF], sur Préfecture du Territoire de Belfort, (consulté le 5 février 2018).
  17. En juin 2017, LFI, le MRC et le PCF présentaient des candidats différents, le candidat MRC était en outre soutenu par le PS et EELV, qui présentaient cette fois-ci chacun un candidat.
  18. « Législative partielle : Mylène Mazia retire sa candidature », sur La Première, (consulté le 18 février 2018).
  19. Ministère de l'Intérieur, « Tableau des résultats - 5 mars 2018 / Élection législative partielle des 04 et 11 mars 2018 / Elections politiques / Elections / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État en Guyane », sur www.guyane.gouv.fr (consulté le 6 mars 2018)
  20. « Jean-Philippe Dolor : "Ce n'est pas un scoop, je suis adhérent de La République En Marche" », sur Chaîne YouTube de Guyane 1ère, (consulté le 1er mars 2018).
  21. Services de l'Etat en Haute-Garonne, « Elections législatives partielles - 8e circonscription-Haute-Garonne / Actualités / Accueil - Les services de l'État en Haute-Garonne », sur www.haute-garonne.gouv.fr (consulté le 19 mars 2018)
  22. Services de l'Etat en Haute-Garonne, « Elections législatives partielles - 8e circonscription-Haute-Garonne - Résultats du 2nd tour / Actualités / Accueil - Les services de l'État en Haute-Garonne », sur www.haute-garonne.gouv.fr (consulté le 19 mars 2018)
  23. « Election législative partielle dans la 4e circonscription du Loiret : les résultats du 1er tour », France 3 Centre-Val de Loire,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018)
  24. « Une ex-députée LREM de Mayotte placée en garde à vue puis présentée à un juge », sur Public Sénat, (consulté le 14 février 2018).
  25. « Une ex-députée LREM de Mayotte mise en examen pour complicité de fraude électorale », sur Actu Orange, (consulté le 14 février 2018).
  26. La1ère : Les socialistes de Mayotte soutiennent Ramlati Ali la candidate d’En Marche
  27. Le Monde : Des législatives partielles compliquées pour La République en marche
  28. France 24, « Législative : Élection législative partielle : Mayotte vote malgré la poursuite du mouvement social »
  29. « Législative partielle à Mayotte: Marine Le Pen appelle à voter pour le candidat LR », sur BFMTV, (consulté le 15 mars 2018).
  30. Le JDD, « Législative : pourquoi Marine Le Pen soutient le candidat LR à Mayotte », sur lejdd.fr (consulté le 18 mars 2018).
  31. La1ere, « Mayotte : La République En Marche apporte son soutien à Ramlati Ali pour le second tour », sur La1ere (consulté le 20 mars 2018).
  32. Ministère de l'Intérieur, « Election législative partielle 2018 / Actualités / Accueil - Les services de l'État à MAYOTTE », sur www.mayotte.pref.gouv.fr (consulté le 27 mars 2018)
  33. Toufaili Andjilani, « Élection législative partielle dans la 1re circonscription de Mayotte : 8 candidats en lice », sur Mayotte La Première, (consulté le 8 mars 2020).
  34. NEXINT, « Conseil Constitutionnel », sur www.conseil-constitutionnel.fr, (consulté le 2 février 2018).
  35. « Election législative partielle - 5ème circonscription des Français à l'étranger », sur France Diplomatie : : Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (consulté le 9 avril 2018)
  36. NEXINT, « Conseil Constitutionnel », sur www.conseil-constitutionnel.fr, (consulté le 2 février 2018).
  37. « Décret n° 2018-145 du 1er mars 2018 portant convocation des électeurs pour l'élection d'un député à l'Assemblée nationale (circonscription des îles Wallis et Futuna) », Journal officiel de la République française, no 0051,‎ (ISSN 0373-0425, lire en ligne).
  38. franceinfo avec AFP, « L'élection du député MoDem Thierry Robert est invalidée, l'élu est déclaré inéligible », sur Francetvinfo.fr, Franceinfo, (consulté le 29 juin 2020).
  39. « Les dates de la législative partielle dans la 7e dévoilées », sur Zinfos 974, l'actualité de l'île de La Réunion (consulté le 29 juin 2020).
  40. Vincent Michelon, « Manuel Valls démissionne de son mandat de député : "Je veux être le prochain maire de Barcelone" : Manuel Valls a confirmé mardi soir sa candidature aux élections municipales à Barcelone en mai 2019. L'ancien Premier ministre, qui va démissionner de son mandat de député de l'Essonne, constitue un cas inédit », LCI,‎ (lire en ligne, consulté le 17 novembre 2018).
  41. « Arrêté préfectoral du 31 octobre 2018 modifiant la liste des candidats et de leurs remplaçants pour le 1er tour de scrution à l'élection d'un député à l'Assemblée nationale (1re circonscription de l'Essonne) les 18 et 25 octobre 2018 » [PDF], Préfecture de l'Essonne (consulté le 17 novembre 2018).
  42. Sylvia Zappi, « Législative partielle de l’Essonne : duel tendu pour la succession de Manuel Valls : La candidate de La France insoumise, Farida Amrani, veut sa revanche après avoir raté l’élection de 139 voix en juin 2017 », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 17 novembre 2018) « A l’occasion de la législative partielle organisée après la démission de l’ancien premier ministre et dont le premier tour aura lieu le 18 novembre, Francis Chouat, son bras droit de toujours, part à la bataille dans un « tout sauf Mélenchon » assumé face à la candidate « insoumise » Farida Amrani. Soutenu par le mouvement macroniste, La République en marche (LRM), le maire d’Evry met en scène son duel avec la conseillère d’opposition ».
  43. Sébastien Morelli, « Essonne : onze candidats à la succession de Valls devant les électeurs ce dimanche : Dimanche, les bureaux de vote de Bondoufle, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Evry, Lisses, Villabé seront ouverts de 8 heures à 20 heures pour le 1er tour de la législative partielle », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne, consulté le 17 novembre 2018).
  44. « Benoît Hamon on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  45. « Olivier Besancenot on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  46. « Esther Benbassa on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  47. « Farida Amrani on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  48. « gregory saillol on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  49. Élection législative partielle - 1re circonscription, sur Préfecture de l'Essonne.
  50. Résultats des élections partielles du 18 novembre 2018 dans la 1re circonscription de l'Essonne
  51. « La course à la première circonscription est lancée », Essonne Info | Site d'actualité et d'information en Essonne,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  52. « Rives-en-Seine. Le suppléant de Christophe Bouillon démissionne de l'Assemblée nationale », sur Tendance Ouest, (consulté le 19 juin 2020).
  53. a b c d e et f Décret no  2020-999 du 7 août 2020 portant convocation des électeurs pour l'élection de six députés à l'Assemblée nationale (3e circonscription du Maine-et-Loire, 1re circonscription du Haut-Rhin, 5e circonscription de la Seine-Maritime, 11e circonscription des Yvelines, 9e circonscription du Val-de-Marne et 2e circonscription de La Réunion)
  54. a b c d e et f « Élections : sept législatives partielles prévues en septembre », sur L'Express, (consulté le 12 août 2020).
  55. « Résultats du 1er tour de scrutin des élections législatives partielles du 20 septembre 2020 », sur Préfecture de la Seine-Maritime, (consulté le 24 septembre 2020)
  56. Paris Normandie, « Législative partielle en Seine-Maritime : Gérard Leseul, candidat pour succéder à Christophe Bouillon », sur paris-normandie.fr, (consulté le 31 juillet 2020)
  57. Paris Normandie, « À Port-Jérôme-sur-Seine, Jean-Cyril Montier (RN) brigue un siège à l’Assemblée nationale », sur paris-normandie.fr (consulté le 10 septembre 2020)
  58. Paris Normandie, « Législatives. La République en Marche se lance à l’assaut de la 5e circonscription de la Seine-Maritime », sur paris-normandie.fr (consulté le 30 août 2020).
  59. Paris Normandie, « Législative partielle 5e circonscription : Michel Allais, candidat de la droite et du centre », sur paris-normandie.fr (consulté le 14 septembre 2020)
  60. Paris Normandie, « Auban Al Jiboury, candidat écologiste à la législative partielle de la Seine-Maritime », sur paris-normandie.fr (consulté le 10 septembre 2020)
  61. Paris Normandie, « Législative partielle en Seine-Maritime : Maxime Da Silva candidat LFI dans la 5e circonscription », sur paris-normandie.fr, (consulté le 7 août 2020).
  62. Arrêté fixant la liste des candidats au 1er tour des élections législatives du 20 septembre 2020, sur Préfecture de la Seine-Maritime.
  63. Paris Normandie, « Législative partielle en Seine-Maritime : « Frexit » et RIC au menu du candidat UPR, Jean-Christophe Loutre », sur paris-normandie.fr (consulté le 7 septembre 2020)
  64. Agnès Vives, « Alfortville-Vitry : une élection législative partielle en septembre », sur Le Parisien, (consulté le 20 juin 2020).
  65. Agnès Vives, « Alfortville-Vitry : Isabelle Santiago, la candidate du PS à la législative partielle », sur Le Parisien, (consulté le 2 août 2020).
  66. Par C. Dubois Auteur Val-de-Marne, « Sandra Regol représentera les écologistes lors de la législative partielle du Val-de-Marne », sur 94 Citoyens, (consulté le 27 août 2020)
  67. https://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/alfortville-vitry-jonathan-rosenblum-lrem-candidat-a-la-legislative-partielle-02-08-2020-8362536.php
  68. David Leduc, « Législatives partielles dans le Val-de-Marne : Fatmata Konaté sera candidate », sur actu.fr, (consulté le 28 août 2020).
  69. Fanny Delporte, « Législative partielle du Val-de-Marne : la candidature de l’adjointe du maire PCF putchiste rejetée », sur leparisien.fr, (consulté le 6 septembre 2020)
  70. Par F. Bascoul et C. Dubois Auteur Val-de-Marne, « Gaëtan Dussausaye candidat RN à la législative partielle de Vitry-Alfortville », sur 94 Citoyens, (consulté le 27 août 2020)
  71. Par C. Dubois Auteur Val-de-Marne, « Michèle Bonhomme-Afflatet candidate LR à la législative partielle de Vitry-Alfortville », sur 94 Citoyens, (consulté le 27 août 2020)
  72. https://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/alfortville-vitry-le-metteur-en-scene-christian-benedetti-candidat-insoumis-a-la-legislative-partielle-19-08-2020-8370048.php
  73. Par Agnès VivesLe 28 août 2020 à 19h57, « Val-de-Marne : ça se bouscule pour la législative partielle », sur leparisien.fr, (consulté le 29 août 2020)
  74. Fanny Delporte, « Législative partielle du Val-de-Marne : les écolos partent divisés », sur leparisien.fr, (consulté le 4 septembre 2020)
  75. Composition de l'assemblée.
  76. Alexandre Marque, « Yvelines. Trappes : Une législative partielle à venir après la démission de Nadia Hai », sur 78actu, (consulté le 7 juillet 2020).
  77. Par Laurent MauronLe 20 septembre 2020 à 22h52 et Modifié Le 20 Septembre 2020 À 22h55, « Législative partielle à Trappes : un duel Benassaya (LR) – Grandgambe (DVG) au second tour », sur leparisien.fr, (consulté le 21 septembre 2020)
  78. « Élections territoriales : les premières investitures de l'UDI », sur UDI, (consulté le 1er août 2020).
  79. Margaux Bourgasser, « Yvelines. Législative partielle à Trappes. Sandrine Grandgambe représentera la gauche », sur actu.fr, (consulté le 28 août 2020).
  80. Laurent Mauron, « Législative partielle à Trappes : Pierre Luce investi par LREM », sur Le Parisien, (consulté le 2 août 2020).
  81. « Saint-Quentin-en-Yvelines - Un nouveau député va être élu dans la 11e circonscription / La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines », sur La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines, (consulté le 28 août 2020).
  82. « Yvelines. Législative partielle à Trappes : Valérie Froberger, candidate du PCF et de LFI », sur actu.fr (consulté le 4 septembre 2020)
  83. a b c et d « Yvelines. 11e circonscription : ils seront finalement 11 candidats à la législative partielle », sur actu.fr (consulté le 4 septembre 2020)
  84. Rédaction Versailles, « Yvelines. 11e circonscription (Trappes/Elancourt) : un candidat écolo pour la législative partielle », sur actu.fr, (consulté le 28 août 2020).
  85. « Yvelines. Législative partielle sur la 11e circonscription (Trappes/Elancourt) : Laurent Morin candidat pour le Rassemblement national », sur actu.fr (consulté le 27 août 2020)
  86. « Législatives partielles : 2ème circonscription : La République En Marche organisera des primaires », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 28 août 2020).
  87. « Résultats législative partielle La Réunion - 1er tour » [PDF], sur Préfecture de La Réunion, (consulté le 25 septembre 2020)
  88. Bérénice Alaterre, « 2ème circonscription: Le binôme PLR Karine Lebon - Fayzal Vali en lice, pour la Gauche unie », sur Zinfos 974, l'actualité de l'île de La Réunion (consulté le 6 septembre 2020)
  89. a b c d e f g h i j et k https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/legislative-partielle-2eme-circonscription-14-candidats-lice-865904.html
  90. « Législatives partielles: dépôt des candidatures dès ce lundi », sur Linfo.re (consulté le 24 août 2020)
  91. Bérénice Alaterre, « Législatives partielles : Karine Lebon pour succéder à Huguette Bello », sur Zinfos974, (consulté le 8 août 2020).
  92. Emma Donada, « Combien y aura-t-il d'élections législatives partielles après les municipales et le remaniement ? », sur Libération, (consulté le 10 juillet 2020).
  93. M.PF, « COLMAR - NEUF-BRISACH / Législative partielle : ce sera sans Uhlrich-Mallet ! », Dernières Nouvelles d'Alsace,‎ (lire en ligne, consulté le 28 août 2020).
  94. a b c d et e « Colmar - Neuf-Brisach. Législative partielle : à neuf, point final ? », sur www.dna.fr (consulté le 29 août 2020)
  95. « Politique. Christian Zimmermann (RN), 4e candidat », sur www.dna.fr (consulté le 14 août 2020)
  96. « Politique. Pascal Tschaen (Debout La France), 3e candidat », sur www.lalsace.fr (consulté le 13 août 2020)
  97. « Résultats municipales 2020 à Beaufort-en-Anjou : Jean-Charles Taugourdeau retrouve son fauteuil de maire », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le 28 juillet 2020).
  98. « État des candidatures régulièrement enregistrées. » [PDF], sur Préfecture de Maine-et-Loire, (consulté le 10 septembre 2020)
  99. « Résultats 1er tour »
  100. Y T.-D., « Saumur nord. Après l’investiture d’Anne-Laure Blin chez LR, l’un bluffe, l’autre ronge son frein », sur Le Courrier de l'Ouest, Ouest-France, (consulté le 2 août 2020).
  101. « Saumurois. Législative partielle : la gauche part rassemblée derrière Daphnée Raveneau », sur ouest-france.fr, (consulté le 29 août 2020)
  102. a et b « Maine-et-Loire. Législative partielle : la droite déjà éparpillée dans le Saumurois », sur Ouest-France, (consulté le 3 septembre 2020)
  103. a et b « Saumurois. Législative partielle : le Rassemblement National se lance, pas France Insoumise », sur ouest-france.fr, (consulté le 29 août 2020)
  104. « Jean-Eudes Gannat, candidat à l'élection législative partielle dans la 3e circonscription » (consulté le 10 septembre 2020)
  105. « Le maire d’Ardres Ludovic Loquet ne succède pas à Brigitte Bourguignon à l’Assemblée nationale pour demeurer maire d'Ardres », sur La Voix du Nord,
  106. « Brigitte Bourguignon : « Ludovic Loquet ne respecte pas son engagement » », sur La Voix du Nord,
  107. GARD Le député Olivier Gaillard : « Je vais enfin pouvoir démissionner ! »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]