Élections législatives pakistanaises de 1977

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1970 Drapeau du Pakistan 1977 Suivant
Élections législatives pakistanaises de 1977
Zulfikar Ali Bhutto 1971.jpg Zulfikar Ali Bhutto – Parti du peuple pakistanais
Voix 10 148 040
60,1 %
Sièges obtenus 155
Flag of IJI.svg Khan Abdul Wali Khan – Alliance nationale pakistanaise
Voix 6 032 062
35,7 %
Sièges obtenus 37

Les élections législatives pakistanaises de 1977 ont eu lieu le . Elles ont mené à la victoire du Parti du peuple pakistanais.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 1970, les premières élections libres et ouvertes de l'histoire du Pakistan, avait abouti à la victoire de la Ligue Awami grâce à sa performance dans le Pakistan oriental. Face au refus des militaires qui étaient alors aux commandes de transférer le pouvoir, l'ancienne province se révolte et est durement réprime par l'armée pakistanaise. Les rebelles sont néanmoins victorieux après l'intervention de l'armée indienne et le Bangladesh proclame son indépendance. Totalement humilié, le pouvoir militaire finit par céder et transfert le pouvoir au Parti du peuple pakistanais (PPP) qui était arrivé largement en tête au Pakistan occidental et dispose donc désormais d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale après l'indépendance du Bangladesh[a 1].

Le dirigeant et fondateur du PPP Zulfikar Alî Bhutto devient dès le 20 décembre 1971 président de la République, et commence à appliquer son programme prévu durant la campagne électorale. Il tente de socialiser l'économie et nationalise les grandes industries et les principales banques du pays. En 1973, le président fait adopter une nouvelle Constitution qui prévoit un régime parlementaire et la prédominance du poste de Premier ministre. Ali Bhutto devient lui même Premier ministre le 14 août 1973 alors que le mandat de l'Assemblée nationale est prolongé. Bien que cette Constitution soit la plus démocratique que les deux textes suprêmes appliqués jusqu'ici, Ali Bhutto est de plus en plus critiqué pour son autoritarisme. Son pouvoir est de plus en plus contesté à partir de 1975. À la suite d’accusation de meurtres, plusieurs opposants sont arrêtés et emprisonnés suite au « tribunal d'Hyderabad » dont Khan Abdul Wali Khan et son fils Asfandyar Wali Khan[a 2]. Alors que les prochaines élections sont prévues pour la seconde moitié de l'année 1977, Ali Bhutto prend la parole lors d'une allocution télévisée le 7 janvier 1977 et annonce l'avancement de l'élection[1].

Campagne et partis en lice[modifier | modifier le code]

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Assemblée nationale (Pakistan).
Partis Voix % Sièges
Parti du peuple pakistanais 10 148 040 60,1 % 155
Alliance nationale pakistanaise 6 032 062 35,7 % 37
Autres et indépendants 709 081 4,1 % 8
Total 16 889 183 100 % 200


Conséquences[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jaffrelot 2013, p. 241
  2. Jaffrelot 2013, p. 168
  • Autres références
  1. (en) « General Elections 1977 », sur storyofpakistan.com,‎ (consulté le 20 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]