Élections législatives moldaves de 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives moldaves de 2014
les 101 sièges du Parlement
Voir et modifier les données sur Wikidata
Type d’élection Élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 2 800 827
Votants 1 649 402
58,89 %  −4,5
Votes exprimés 1 598 515
Igor Dodon MoscowTass 01-2017.jpg Parti des socialistes de la république de Moldavie – Igor Dodon
Voix 327 912
20,51 %
Sièges obtenus 25  +25
Vladimir Filat.jpg Parti libéral-démocrate – Vlad Filat
Voix 322 201
20,16 %
 −9,2
Sièges obtenus 23  −9
Vladimir Voronin 2006.jpg Parti des communistes de la république de Moldavie – Vladimir Voronin
Voix 279 366
17,48 %
 −21,8
Sièges obtenus 21  −21
Marian Lupu Senate of Poland.JPG Parti démocrate – Marian Lupu
Voix 252 489
15,80 %
 +3,1
Sièges obtenus 19  +4
Mihai Ghimpu Imagine.jpg Parti libéral – Mihai Ghimpu
Voix 154 518
9,67 %
 −0,3
Sièges obtenus 13  +1
Premier ministre
Sortant Élu
Iurie Leancă
Parti libéral-démocrate
Chiril Gaburici

Les élections législatives moldaves de 2014 (en roumain : Alegerile parlamentare din 2014 în Republica Moldova) se sont tenues le dimanche , afin d'élire les 101 députés de la neuvième législature du Parlement. Ces élections sont les huitièmes élections parlementaires depuis l'indépendance du pays en 1991.

Si le Parti des socialistes de la république de Moldavie arrive en tête avec une très faible majorité relative, la victoire revient aux partis du centre droit pro-européens, qui perdent tout de même quatre élus par rapport au scrutin de 2010.

Contexte[modifier | modifier le code]

L'un des principaux enjeux de cette élection est le rapprochement de la Moldavie vers la Russie ou l'Union européenne[1].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les 101 membres du Parlement de Moldavie sont élus à partir d'un mode de scrutin proportionnel plurinominal dans une unique circonscription nationale[2]. Il y a quatre seuils électoraux distincts[3] :

  • 11 % pour les coalitions de trois partis ou plus
  • 9 % pour les coalitions de deux partis
  • 6 % pour un seul parti ou une seule organisation
  • 2 % pour un candidat indépendant

Les enregistrements de candidature se font entre le 3 et le 30 octobre 2014 auprès de la Commission électorale centrale (CEC). Une fois la candidature enregistrée par la CEC, le candidat peut commencer sa campagne[4]. Le taux de participation doit être supérieur à 33 % pour que les élections puissent être validées[3].

Campagne[modifier | modifier le code]

Principaux partis[modifier | modifier le code]

Au total, 41 candidatures ont été enregistrées par le ministère de la Justice le 15 septembre 2014[5] mais seulement 25 d'entre elles ont été retenues par la CEC : 20 partis, une coalition et quatre candidats indépendants.

Le principal clivage entre les différentes candidatures durant cette campagne a été la politique étrangère avec une opposition entre les partis europhiles (comme le Parti démocrate ou le Parti libéral-démocrate) et les partis qui prônent plutôt un rapprochement avec la Russie et l'Union économique eurasiatique (notamment le Parti des socialistes et le Parti des communistes).

Sondages[modifier | modifier le code]

Parti Élections de 2010 Sondages
Sièges % Janvier 2013 Avril 2013 Avril 2013 Mai 2013[6] Octobre 2013 Novembre 2013[7] Novembre 2013[8] Mars 2014[9] Avril 2014[10] Mai 2014[11] Juin 2014[12] Juillet 2014[13] Septembre 2014[14]
PCRM 42 39,29 31,8 50,2 41,8 53,9 39,3 49,6 50,8 48,7 44,5 41,7 36,6 36,2 35,6
PLDM 32 29,38 26,5 19,5 24,7 17,4 16,9 19,7 19,1 28,3 26,5 19,2 23,9 26,1 28,3
PDM 15 12,72 11,9 10,5 13,9 11,9 10,2 13,2 12,7 12,8 14,6 10,2 13,8 14,5 16,2
PL 12 9,96 14,8 16,2 10,4 10,3 7,1 8,8 11,1 10,2 14,3 8,9 10,1 11,6 9,6
PSRM 1,5 0,9 4,7 2,0 4,9 0,9 0,6 8,3 1,8 4,3
PLR Nv. 2,6 2,5 1,6 0,9 5,9
MPA Nv. 1,8 2,8 2,9
PPCD 0 0,53 0,3 0,9 1,3 1,2
PSD 0 0,59 0,8 0,3 1,2
PAD (en) Nv. 0,5
PPM (ro) Nv. 1,3
PaRuS (en) Nv. 10,2

Résultats[modifier | modifier le code]

Voix et sièges[modifier | modifier le code]

Parti, coalition ou candidat indépendant Voix % +/− Sièges +/−
Parti des socialistes (PSRM) 327 912 20,51 Nv. 25 Increase2.svg 25
Parti libéral-démocrate (PLDM) 322 201 20,16 -9,26 23 Decrease2.svg 9
Parti des communistes (PCRM) 279 366 17,48 -21,86 21 Decrease2.svg 21
Parti démocrate (PDM) 252 489 15,80 +3,10 19 Decrease2.svg 2
Parti libéral (PL) 154 518 9,67 -0,29 13 Increase2.svg 1
Parti communiste réformateur 78 716 4,92 Nv. 0 Nv.
Parti social-démocrate (PSD) / Parti des régions de Moldavie (ru) (PRM) 55 089 3,45 Nv. 0 Nv.
Mouvement populaire anti-mafia (ru) (MPA) 27 846 1,74 Nv. 0 Nv.
Parti libéral-réformateur (PLR) 24 956 1,56 Nv. 0 Nv.
Oleg Brega (en) 14 085 0,88 Nv. 0 Nv.
Parti populaire (ro) (PPRM) 12 110 0,76 +0.64 0 Steady.svg
Parti populaire chrétien-démocrate (PPCD) 11 782 0,74 +0,21 0 Steady.svg
Plateforme pour la dignité et la vérité (en) (PPPDA) 11 665 0,73 Nv. 0 Nv.
Parti national libéral (en) (PNL) 6 858 0,43 -0,21 0 Steady.svg
Renaissance (en) 4 158 0,26 Nv. 0 Nv.
Oleg Cernei 2 781 0,17 Nv. 0 Nv.
Action démocratique (en) (PAD) 2 564 0,16 Nv. 0 Nv.
Démocratie chez soi (ru) (PPDA) 2 449 0,15 Nv. 0 Nv.
Parti pour la nation et le pays (en) (PPNT) 1 697 0,11 -0,17 0 Steady.svg
Patriotes de Moldavie (ru) (PM) 1 498 0,09 0 Steady.svg
Parti vert écologiste (en) (PVE) 1 360 0,09 +0,01 0 Steady.svg
Valeriu Pleșca 991 0,06 Nv. 0 Nv.
Anatolie Doga 794 0,05 Nv. 0 Nv.
Union centriste de Moldavie (UCM) 633 0,04 Nv. 0 Nv.
Total 1 598 518 100,00 101 Steady.svg
Exprimés 1 598 518 96.92 -2,39
Nuls et blancs 50 884 3.08 +2,39
Participation 1 649 402 58.89 -6,60
Abstention 1 151 425 41.11 +6,60
Inscrits 2 800 827

Analyse[modifier | modifier le code]

Le PLDM, le PDM et le PL, qui constituaient ensemble l'Alliance pour l'intégration européenne (AIE)[15], parviennent à conserver une majorité diminuée mais suffisante pour continuer à gouverner[16], ouvrant la possibilité d'un renouvellement de leur coalition gouvernementale[17].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mirel Bran, « Moldavie : des élections pour solder l'avenir européen du pays », sur Le Point.fr, (consulté le 30 novembre 2014).
  2. (en) « Electoral system of Republic of Moldova », sur IPU (consulté le 20 mai 2016).
  3. a et b (en) « General information about the parliamentary elections of 2014 in Moldova », sur E-democraty (consulté le 20 mai 2016).
  4. (en) « Moldova, Parliamentary Elections, 30 November 2014: Needs Assessment Mission Report », sur OSCE, (consulté le 20 mai 2016).
  5. (ro) « Nr. 2664 - cu privire la lista partidelor şi altor organizaţii social-politice cu dreptul de a participa la alegerile parlamentare din 30 noiembrie 2014 », sur CEC, (consulté le 20 mai 2016).
  6. (ro) « IMAS Poll (in Romanian) », unimedia.md, (consulté le 4 décembre 2013).
  7. (ro) « Political poll: PCRM leads (in Romanian) », Jurnal TV, (consulté le 4 décembre 2013).
  8. (ro) « Public Opinion Barometer Poll (in Romanian) », unimedia.md, (consulté le 4 décembre 2013).
  9. (en) « Moldova Association of Sociologists Poll », trm.md, (consulté le 21 mars 2014).
  10. (en) « Moldova Association of Sociologists Poll », trm.md, (consulté le 24 avril 2014).
  11. (en) « Association of Sociologists and Demographers of Moldova Poll », allmoldova.md, (consulté le 21 mai 2014).
  12. (ro) « Privesc.eu poll », infoprut.ro, (consulté le 24 juin 2014).
  13. (en) « Public opinion survey Residents of Moldova », International Republican Institute, (consulté le 1er août 2014).
  14. (ro) « Perspectiva votanţilor activi din Rep. Moldova în pragul alegerilor parlamentare », Cercetare IPN, (consulté le 15 septembre 2014).
  15. Le Parti libéral est remplacé en 2013 par le Parti libéral-réformateur, issu d'une scission, après son départ du gouvernement. L'Alliance pour l'intégration européenne est alors dissoute et remplacée par la Coalition pour un gouvernement proeuropéen. Le PLR n'obtient aucun élu lors de ces élections.
  16. (ro) « Comisia Electorală Centrală a totalizat rezultatele alegerii Parlamentului Republicii Moldova de legislatura a XX-a », sur Comisia Electorală Centrală, (résultats définitifs)
  17. (ro) Ion Surdu (trad. titre), « Rezultate alegeri Republica Moldova. Cum se distribuie mandatele în viitorul Parlament », Adevărul,‎ (lire en ligne) (après dépouillement de 93,2 % des bulletins)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]