Élections législatives micronésiennes de 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives micronésiennes de 2021
Président de la République
Sortant
David Panuelo

Les élections législatives micronésiennes de 2021 ont lieu le aux États fédérés de Micronésie afin de renouveler dix des quatorze sièges du Congrès, le parlement fédéral monocaméral, pour un mandat de deux ans

Système politique et électoral[modifier | modifier le code]

Les États fédérés de Micronésie sont une république fédérale et une démocratie parlementaire. Ayant obtenu leur indépendance vis-à-vis des États-Unis d'Amérique en 1986, ils ont conservé un modèle politique partiellement inspiré par les institutions fédérales américaines. Le Congrès, le corps législatif, compte quatorze membres. Dix d'entre eux sont élus tous les deux ans pour représenter les dix circonscriptions électorales uninominales que compte le pays ; ils sont élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour. Les quatre autres, appelés « sénateurs », représentent chacun l'un des quatre États de la fédération : Yap, Chuuk, Pohnpei et Kosrae. Ils sont élus tous les quatre ans. Le scrutin de 2021 ne concerne pas ces quatre représentants fédéraux, élus en 2019[1]..

Le nouveau Congrès procède ensuite à l'élection du président de la République parmi les quatre sénateurs fédéraux. Bien que les sièges des sénateurs ne soient pas renouvelés en 2021, le président David Panuelo devra conserver la confiance de la nouvelle assemblée issue de ces élections, afin de conserver la présidence de la République[1].

Il n'existe pas de partis politiques ; tous les candidats se présentent donc sans étiquette. Et bien qu'étant officiellement un État souverain, le pays demeure très dépendant des États-Unis d'Amérique, auxquels il demeure formellement lié par un « accord de libre association »[1].

Références[modifier | modifier le code]