Élections législatives iraniennes de 1961

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Des élections parlementaires eurent lieu en Iran en 1961, après que les élections de l'année précédente aient été annulées par le Shah et le Premier Ministre[1]. Le résultat fut une victoire pour le Parti des Nationalistes, qui a remporté 75 de 200 sièges. Ces élections permirent à Jafar Sharif-Emami d'être reconduit comme premier ministre, car il avait manigancé cette élection pour asseoir sa légitimité, ayant été nommé par le chah suite à la démission de Manouchehr Eghbal, le 31 août 1960.

Les candidats du Front National furent pour la plupart empêchées de faire campagne, comme Boroumand à Ispahan[2]. Parmi l'opposition, seul Allahyar Saleh fut en mesure de gagner un siège dans sa région natale, Kashan[3].

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Votes % Sièges +/–
Parti des Nationalistes 75 +4
Parti du peuple 65 +29
Sans étiquette 32 +12
Autres partis 28 +19
Non valide/votes blancs
Total 200 +64
Source: Nohlen et coll.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dieter Nohlen, Florian Grotz et Christof Hartmann, Elections in Asia: A Data Handbook, vol. I, Oxford University Press, (ISBN 0-19-924958-X), « Iran », p. 68, 73
  2. Houchang E. Chehabi, Iranian Politics and Religious Modernism: The Liberation Movement of Iran Under the Shah and Khomeini, I.B.Tauris, (ISBN 1850431981), p. 152
  3. Behrooz Maziar, Rebels With A Cause: The Failure of the Left in Iran, I.B.Tauris, (ISBN 1860646301), p. 171