Élections législatives guinéennes de 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives guinéennes de 2019
114 sièges de l'Assemblée nationale

Les élections législatives guinéennes de 2019 ont lieu le 28 décembre 2019 afin de renouveler les 114 membres de l'Assemblée nationale de Guinée

Date[modifier | modifier le code]

Initialement prévue pour le mois vers septembre ou octobre, la bonne tenue des élections est jugée très incertaine, dans le contexte d'un projet d'amendements constitutionnels du Président Alpha Condé, susceptible d'être entrepris par un référendum organisé en concomitance avec les législatives. Le projet est cependant décrié par l'opposition, qui y voit une tentative de la part du président de supprimer la limite constitutionnelle l’empêchant d'effectuer un troisième mandat.

La date du 28 décembre 2019 est finalement proposée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), une proposition « irréaliste » selon l'opposition, qui soupçonne le président de vouloir bâcler des élections en sa faveur afin de mener à bien son projet d'amendement[1],[2]. La décision de la Commission ne fait par ailleurs pas consensus en son sein, sept de ses 17 commissaires s'en désolidarise. Issus de l'opposition, ceux ci considère le délai trop court, et plaident en faveur d'un report des élections au moins jusqu'en mars 2020[3]. Le 24 septembre, le Premier ministre Kassory Fofana confirme cependant l'intention de son gouvernement d'organiser les élections à la date proposée par la Ceni[4].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'Assemblée nationale est l'unique chambre du parlement monocaméral de Guinée. Elle est composée de 114 sièges dont les membres sont élus pour cinq ans selon un mode de scrutin parallèle. Sont ainsi à pourvoir 38 sièges au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales, auxquels se rajoutent 76 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal de liste dans une unique circonscription nationale. Il n'est pas fait recours à un seuil électoral mais la répartition des sièges se fait sur la base d'un quotient électoral national égal au nombre de suffrages divisés par 76[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des législatives guinéennes de 2019
Parti Circonscriptions Proportionnelle Total +/-
Voix % Sièges Voix % Sièges
Rassemblement du peuple de Guinée
Union des forces démocratiques de Guinée
Union des forces républicaines
Autres partis
Indépendants
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 38 100 76 114 Steady.svg
Abstentions
Inscrits / participation

Notes et références[modifier | modifier le code]