Élections législatives géorgiennes de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives géorgiennes de 2020
octobre 2020
Bidzina Ivanishvili 2013-07-19.jpg Rêve géorgien – Bidzina Ivanichvili
Sièges sortants 115
Grigol Vashadze (cropped).jpg Mouvement national uni – Grigol Vachadze
Sièges sortants 27
Irmainashvili (cropped).jpg Alliance des patriotes de Géorgie – Irma Inachvili
Sièges sortants 6
Premier ministre
Sortant
Giorgi Kvirikachvili
Rêve géorgien

Les élections législatives géorgiennes de 2020 ont lieu en octobre 2020 afin de renouveler pour quatre ans les membres du Parlement géorgien.

Système électoral[modifier | modifier le code]

En vigueur[modifier | modifier le code]

Le Parlement unicaméral de Géorgie est composé de 150 sièges pourvus tous les quatre ans selon un mode de scrutin parallèle. Sont ainsi à pourvoir 73 sièges selon une version modifiée du scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans autant de circonscriptions électorales. Les candidats arrivés en tête au premier tour sont élus s'ils obtiennent au moins 33 % des suffrages exprimés, et non la majorité absolue. À défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête, et celui recueillant le plus de voix est élu. À ces sièges majoritaires se rajoutent 77 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal de listes fermées dans une unique circonscription nationale, avec un seuil électoral de 3 %. Ce dernier était auparavant de 5 %, mais est temporairement abaissé en raison de la mise en place de la nouvelle constitution[1].

Réformes en cours[modifier | modifier le code]

Bâtiment du Parlement à Tbilissi.

Nouvelle Constitution[modifier | modifier le code]

À la suite de la révision de la Constitution de 2017, ces élections sont les dernières à appliquer l'ancien système électoral. La nouvelle constitution géorgienne instaure un régime parlementaire qui doit à terme voir le président élu au scrutin indirect par un collège électoral composé des membres du parlement et de ceux des conseils régionaux et municipaux. Le parlement ainsi que le Premier ministre voient leurs pouvoirs élargis au détriment du président, qui devient un chef d'état honorifique. Le nombre de parlementaire est par ailleurs augmenté de 150 à 300, tous élus à la proportionnelle intégrale, avec un seuil électoral de 5 %.

Le mandat de la présidente Salomé Zourabichvili, dernière à être élue au scrutin direct en novembre 2018, est exceptionnellement étendu jusqu'en 2024, son mandat et celui du parlement issu de ces élections devant être renouvelés cette année là. Le nouveau parlement doit procéder peu après son élection à celle du chef d'état par le biais du collège électoral[2].

Possible élections anticipées[modifier | modifier le code]

Suite à d'importante manifestations de l'opposition en 2019, les dirigeants du parti majoritaire au parlement, le Rêve géorgien, s'engagent le à faire voter un nouvel amendement constitutionnel afin de mettre en œuvre des élections anticipées pour 2020 au scrutin proportionnel plurinominal sans seuil électoral[3]. Le cependant, cet amendement est rejeté par le parlement, plusieurs députés de la majorité s'abstenant. L'amendement ne reçoit ainsi que 101 voix pour, 3 contre et 37 abstentions, manquant de loin la majorité qualifiée des trois quarts du total des députés, soit 113 voix. L'ensemble des 44 députés de l'opposition vote pour[4]. L'annonce de l'échec de l'amendement provoque d'importante manifestations devant le parlement[5],[6].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des législatives géorgiennes de 2020
Parti Proportionnelle Circonscriptions Total +/-
Premier tour Second tour
Votes % +/- Sièges Votes % Sièges Votes % Sièges
Rêve géorgien
Mouvement national uni
Alliance des patriotes de Géorgie
Géorgie européenne
Parti travailliste géorgien
Mouvement démocratique - Géorgie unie
Autres partis
Indépendants
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 - 77 100 100 150 Steady.svg
Abstentions
Inscrits / participation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. GEORGIE Sakartvelos Parlamenti (Parlement) Union Interparlementaire
  2. Key Points of Newly Adopted Constitution
  3. (en) « Ivanishvili: 2020 Polls Proportional, Zero Threshold [detailed text] », sur Civil Georgia, .
  4. (en) « MPs Vote down Constitutional Amendment on Transition to Proportional Electoral System », sur Civil Georgia, .
  5. « Géorgie: La police arrête des manifestants réclamant une réforme électorale », sur Challenges, (consulté le 29 novembre 2019).
  6. La-Croix.com, « Géorgie: l'opposition affiche son union contre le pouvoir », sur La Croix, lacroix.journal, (consulté le 29 novembre 2019).