Élections législatives centrafricaines de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives centrafricaines de 2020
Premier ministre
Sortant
Firmin Ngrebada
MCU

Les élections législatives centrafricaines de 2020 ont lieu le en République centrafricaine en même temps que le premier tour de la présidentielle.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les élections de 2020 ont lieu dans le contexte de la Pandémie de Covid-19, qui fait craindre un report du scrutin. Le pays est par ailleurs toujours l'objet d'une opération de maintien de la paix des Nations unies, la MINUSCA[1],[2].

Les élections législatives de mars 2016 ont donné lieu à un parlement très fragmenté, 55 des 140 députés étant sans étiquettes, tandis que dix sept partis se partagent les sièges restants, avec 16 sièges pour le plus grand d'entre eux et six partis dotés d'un seul siège.

Système électoral[modifier | modifier le code]

Batiment de l'assemblée à Bangui.

La République centrafricaine est dotée d'un parlement bicaméral dont l'Assemblée nationale est la chambre basse. La future chambre haute, le Sénat, n'a cependant pas encore été mise en place. L'assemblée est composée de 140 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions[3].

Les candidats doivent être agés d'au moins vingt cinq ans, et s'acquitter d'une caution de 100 000 Franc CFA, qui leur est rétribuée en moitié s'il obtiennent au moins 5 % des suffrages dans leur circonscription, et en intégralité s'ils obtiennent 10 %[3].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives centrafricaines de 2020
Parti Voix % Sièges +/-
Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP)
Union pour le renouveau centrafricain (URCA)
Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC)
Rassemblement démocratique centrafricain (RDC)
Convergence nationale - Kwa Na Kwa (KNK)
Autres partis
Indépendants
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 140 Steady.svg
Abstentions
Inscrits / participation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Centrafrique : l'appel au dialogue », sur www.cameroon-tribune.cm (consulté le 18 août 2020).
  2. « En Centrafrique, la MINUSCA poursuit son appui au processus électoral », sur ONU Info, (consulté le 18 août 2020).
  3. a et b Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE (Assemblée nationale), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le 18 août 2020).