Élections législatives camerounaises de 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives camerounaises de 2013
Type d’élection Législatives
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Rassemblement démocratique du peuple camerounais
Sièges obtenus 148  −5
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Front social démocrate
Sièges obtenus 18  +2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Union nationale pour la démocratie et le progrès
Sièges obtenus 5  −1
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Union démocratique du Cameroun
Sièges obtenus 4  0
Diagramme

Les élections législatives camerounaises de 2013 se sont déroulées le , en même temps que les élections municipales. Sans surprise, elles sont largement remportées par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'Assemblée nationale est la chambre basse du parlement bicaméral du Cameroun. Elle est composée de 180 sièges dont les membres sont élus pour cinq ans selon un mode de scrutin mixte alliant scrutin uninominal majoritaire à un tour et Scrutin de liste majoritaire avec listes bloquées et une dose de proportionnelle.

Le pays est ainsi découpé en plusieurs circonscriptions d'un ou plusieurs sièges. Les différents partis proposent dans chacune d'elles des listes comportant autant de candidats que de sièges à pourvoir.

  1. Dans les circonscription uninominales, le candidat ayant recueilli le plus de voix est élu.
  2. Dans les circonscription plurinominales, la liste ayant recueilli la majorité absolue des voix (50 %+1) remporte la totalité des sièges. Cependant, si aucune liste n'atteint ce seuil, la liste arrivée en tête reçoit la moitié des sièges — arrondie à l'unité supérieure si besoin —, et l'autre moitié est répartie entre les listes restantes ayant franchit un seuil électoral de 5 %, la répartition se faisant à la méthode du plus fort reste avec quotient de Hare[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

Les résultats sont annoncés le 17 octobre. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais remporte largement ces élections en obtenant 148 sièges sur 180, mais 5 de moins qu'aux précédentes élections[2].

Le Front social démocrate reste le principal parti d'opposition, avec 18 sièges. L'Union des populations du Cameroun (3 sièges), le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (1) et le Mouvement pour la défense de la République (1) font leur entrée ou retour à l'Assemblée.

Parti Votes % Sièges +/-
Rassemblement démocratique du peuple camerounais 148 -5
Front social démocrate 18 +2
Union nationale pour la démocratie et le progrès 5 -1
Union démocratique du Cameroun 4 0
Union des populations du Cameroun 3 +3
Mouvement pour la Renaissance du Cameroun 1 +1
Mouvement pour la défense de la République 1 +1
Total 180 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cameroun Election Passport
  2. « Cameroun : large victoire du parti de Paul Biya aux législatives », sur france24.com, (consulté le 16 novembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]