Élections générales boliviennes de 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections générales boliviennes de 2009
Corps électoral et résultats
Inscrits 5 139 554
Votants 4 859 440
94,54 %
Votes blancs 156 290
Votes nuls 120 364
Morales 20060113 02.jpg Evo Morales – Mouvement vers le socialisme
Colistier : Álvaro García Linera
Voix 2 943 209
64,22 %
 +10,5
Députés élus 88
Sénateurs élus 26
EscudoPPBCNbol.jpg Manfred Reyes Villa – PPB-CN
Voix 1 212 795
26,46 %
Députés élus 37
Sénateurs élus 10
SamuelDM.png Samuel Doria Medina – Front de l'Unité National
Voix 258 971
5,65 %
Députés élus 3
Sénateurs élus 0
Parti arrivé en tête par département
Carte
Chambre des députés
Diagramme
Chambre des sénateurs
Diagramme2
Président
Sortant Élu
Evo Morales
MAS
Evo Morales
MAS

Les élections générales de 2009 en Bolivie ont eu lieu le .

Sièges à pourvoir[modifier | modifier le code]

Elles concernaient la désignation :

  • du président et du vice-président de l'État : élection triomphale d'Evo Morales (MAS, gauche) ;
  • des 130 membres à la Chambre des députés ;
  • des 36 membres du Sénat ;
  • des neuf préfets de départements.

Système électoral[modifier | modifier le code]

L'ensemble des scrutins se déroule simultanément, le seul vote de l'électeur pour un parti comptant pour ses candidats à la présidence, à la chambre des sénateurs, et pour ceux élus à la proportionnelle à la chambre des députés.

Président[modifier | modifier le code]

Le président bolivien est élu en même temps que son vice-président pour un mandat de cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des voix dés le premier tour, un second est organisé entre les deux candidats arrivés en tête, et celui recueillant le plus de suffrages est déclaré élu. Jusqu'en 2009, un vote des deux chambres du parlement réunis en congrès départageait les deux candidats arrivés en tête. Le candidat arrivé troisième prenait part à ce vote jusqu'en 1995[1].

Parlement[modifier | modifier le code]

La Bolivie est dotée d'un parlement bicaméral appelé Assemblée législative plurinationale. Celle çi est composée d'une chambre basse, la Chambre des députés, et d'une chambre haute, la Chambre des Sénateurs. Toutes deux sont renouvelées simultanément pour un mandat de cinq ans.

Les électeurs vote au scrutin majoritaire pour un candidat à la chambre des députés dans leurs circonscription, et vote séparément pour la liste d'un parti. Ce second vote compte pour le candidat à la présidentielle et pour la répartition des sièges de l'autre partie de la chambre des députés ainsi que de la totalité de ceux de la chambre des sénateurs.

La chambre des députés est en effet dotée de 130 sièges dont 70 pourvus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales, tandis que les 60 sièges restants le sont au scrutin proportionnel plurinominal dans neuf circonscriptions correspondant aux départements du pays, en fonction de leurs populations lors du dernier recensement. Une fois le décompte des suffrages terminé, la répartition des 60 sièges se fait à la proportionnelle sur la base du quotient simple, et les sièges restants selon la méthode du plus fort reste[2].

La chambre des sénateurs est quant à elle dotée de 36 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal dans neuf circonscriptions correspondant aux départements du pays, à raison de quatre sièges par département. La répartition se fait selon la même méthode qu'à la chambre basse[3].

Les candidats doivent avoir au moins 25 ans pour être député, et 35 ans pour être sénateur. Tout les candidats élus au scrutin majoritaire doivent avoir un suppléant du sexe opposé. De même, les listes des partis doivent alterner les candidats masculins et féminins. Sur les 70 sièges majoritaire, sept sont réservés aux minorités indigènes[4].


Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés
Élection présidentielle Élections législatives
Candidats Partis Votes % Députés Sénateurs
Evo Morales (gauche) MAS 2 943 209 64,22 % 88 26
Manfred Reyes Villa (droite) Plan Progreso para Bolivia - Convergencia Nacional 1 212 795 26,46 % 37 10
Samuel Doria Medina (centre-droit) Frente de Unidad Nacional 258 971 5,65 % 3 -
René Joaquino Alianza Social 106 027 2,31 % 2 -
Ana María Flores Movimiento de Unidad Social Patriótica 23 257 0,51 % - -
Román Loayza Gente 15 627 0,34 % - -
Alejo Véliz Pueblos por la Libertad y Soberanía 12 995 0,28 % - -
Remi Choquehuanca Bolivia Social Demócrata 9 905 0,22 % - -
Total (participation : 94,5 %) 100 % 130 36
Nuls
Blancs
Exprimés
Inscrits
Source: CNE

Notes et références[modifier | modifier le code]