Élections générales angolaises de 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections générales angolaises de 2017
220 sièges de l'Assemblée nationale
Corps électoral et résultats
Inscrits 9 317 294
Votants 7 093 002
76,57 %  +13,8
2018-07-04 President João Lourenço-0555.jpg MPLA – João Lourenço
Voix 4 164 157
61,08 %
 −10,8
Sièges obtenus 150  −25
Isaias Samakuva April 2017.jpg UNITA – Isaías Samakuva
Voix 1 818 903
26,68 %
 +8
Sièges obtenus 51  +19
Abel Chivukuvuku 2017.jpg CASA–CE – Abel Chivukuvuku
Voix 643 961
9,45 %
 +3,5
Sièges obtenus 16  +8
Composition de l'Assemblée nationale
Diagramme
Président
Sortant Élu
José Eduardo dos Santos
MPLA
João Lourenço
MPLA

Des élections générales se déroulent le en Angola[1]. Le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA), au pouvoir depuis 1980, l'emporte avec plus de 60 % des voix et 150 sièges sur 223, bien qu'en baisse de 25 sièges par rapport à 2012.

À la suite de ces élections l'Assemblée nationale désigne João Lourenço comme successeur de José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 37 ans, au poste de président de la République.

Système électoral[modifier | modifier le code]

L'Assemblée nationale (en portugais : Assembleia nacional) se compose de 223 députés élus pour un mandat de cinq ans selon un mode de scrutin mixte. Il y a 90 sièges à pourvoir à la proportionnelle, selon la méthode d'Hondt, dans 18 circonscriptions électorales plurinominales correspondant aux dix-huit provinces angolaises à raison de 5 sièges par circonscription, auxquels se rajoutent trois sièges pour les Angolais de l'étranger. Les 130 sièges restants sont également pourvus au scrutin proportionnel plurinominal à la plus forte moyenne, selon la méthode d'Hondt dans une seule circonscription nationale[2].

Le vote n'est pas obligatoire. Dans la pratique, les scrutins n'ont pas été organisés à l'étranger lors des élections précédentes, et les trois sièges concernés sont restés vacants.

Observateurs[modifier | modifier le code]

En juillet 2017, le gouvernement angolais refuse à une mission d'observation électorale de l'Union européenne l'accès illimité aux bureaux de vote. Le ministre des Affaires étrangères ajoute que les seules missions d'observations pour lesquelles l'Angola a des accords spécifiques sont celles de l'Union africaine et de la Communauté de développement d'Afrique australe[3].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats préliminaires des élections générales angolaises de 2017[4],[5]
Partis Voix % Sièges +/-
Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) 4 097 057 61,11 150 Decrease2.svg 25
Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA) 1 790 320 26,70 51 Increase2.svg 19
Convergence large pour le salut de l'Angola (CASA–CE) 633 836 9,45 16 Increase2.svg 8
Parti du renouveau social 89 270 0,91 2 Decrease2.svg 1
Front national de libération de l'Angola (FNLA) 60 875 0,91 1 Decrease2.svg 1
Alliance patriotique nationale 32 979 0,49 0 Nv.
Autres partis 36 208 0,51 0
Sièges non pourvus (députés de la diaspora) 3
Votes valides 6 740 545 95,46
Votes blancs 177 026 2,51
Votes nuls et invalides 143 560 2,03
Total 7 061 131 100 223 Steady.svg
Abstentions 2 256 163 23,43
Nombre d'inscrits / participation 9 317 294 76,57

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les élections générales en Angola auront lieu le 23 août - Agence Afrique », sur www.agenceafrique.com, (consulté le 19 juillet 2017).
  2. « IPU PARLINE database: ANGOLA (Assembleia nacional), Système électoral », sur www.ipu.org (consulté le 19 juillet 2017).
  3. (en) « Angola rejects EU election observers », sur Euronews, .
  4. (pt) « Em atualização Angola. Resultados oficiais provisórios dão vitória ao MPLA », Sapo 24,‎ (lire en ligne).
  5. (pt) « Total Nacional - Escrutínio Provisório - Eleições Gerais 2017 - República de Angola », sur eleicoesgerais.cne.ao, (consulté le 16 juillet 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]