Élection présidentielle sud-africaine de 1979

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection présidentielle sud-africaine de 1979
Marais Viljoen.jpg Marais Viljoen – parti national
Voix 155
79 %
Sir De Villiers Graaff 1960.jpg De Villiers Graaff – nouveau parti républicain
Voix 23
12 %
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Guerino R. Bozzoli – parti progressiste fédéral
Voix 17
9 %
Président
Sortant Élu
John Vorster
Marais Viljoen (interim)
Parti national
Marais Viljoen
Parti national

L'élection présidentielle sud-africaine de 1979 a opposé le président par interim Marais Viljoen, soutenu par le parti national à l'ancien chef du parti uni, De Villiers Graaff soutenu par le nouveau parti républicain, ainsi qu'au vice-chancelier de l'université du Witwatersrand, Guerino Bozzoli, soutenu par le parti progressiste fédéral. Conformément à la constitution sud-africaine de 1961, c'est le collège électoral réunissant les membres du sénat et de la chambre de l'assemblée du parlement sud-africain qui désigne celui qui exercera les fonctions protocolaires de président de l'État (State President) de la république d'Afrique du Sud. G.R. Bozzoli et De Villiers Graaff avaient tous deux été déjà soutenus comme candidat à l'élection présidentielle de septembre 1978.

L'élection, organisée à la suite de la démission du président John Vorster moins d'un an après son élection, est remportée par Marais Viljoen qui assurait la fonction par interim depuis le 4 juin. Il entame son mandat le , 90 minutes après son élection.