Élection présidentielle slovaque de 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection présidentielle slovaque de 2019
(1er tour)
(2d tour)
Corps électoral et résultats
Inscrits 4 429 033
Votants au 1er tour 2 158 212
48,74 %
Votes blancs et nuls au 1er tour 12 848
Votants au 2d tour 1 847 417
41,79 %
Votes blancs et nuls au 2d tour 38 432
ZuzanaCaputovaPokracujeVKampani-Orez-IMG 0394-SF.jpg Zuzana Čaputová – Slovaquie progressiste
Voix au 1er tour 870 415
40,57 %
Voix au 2e tour 1 056 582
58,41 %
Maroš Šefčovič MSC 2017 (cropped).jpg Maroš Šefčovič – SMER-SD
Voix au 1er tour 400 379
18,66 %
Voix au 2e tour 752 403
41,59 %
SF-IMG 0153-vyrez.jpg Štefan Harabin – Coalition nationale
Voix au 1er tour 307 823
14,34 %
Marian Kotleba (portrait).jpg Marian Kotleba – Parti populaire « Notre Slovaquie »
Voix au 1er tour 222 935
10,39 %
František Mikloško.jpg František Mikloško – Indépendant
Voix au 1er tour 122 916
5,72 %
Président
Sortant Élu
Andrej Kiska
Indépendant
Zuzana Čaputová
Slovaquie progressiste

L'élection présidentielle slovaque de 2019 a eu lieu les 16 et afin d'élire le président de la Slovaquie. Le président sortant Andrej Kiska n'est pas candidat à sa réélection[1],[2].

Aucun candidat n'ayant recueilli plus de 50 % des suffrages au premier tour, un second est organisé deux semaines plus tard entre la candidate anti-corruption et pro-européenne du centre (PS) et de la droite (Sas, OĽaNO), Zuzana Čaputová, arrivée en tête du premier tour avec 40,6 %, et le candidat du gouvernement de centre gauche (SMER-SD) Maroš Šefčovič, ancien commissaire européen arrivé deuxième avec 18,7 % des suffrages.

Zuzana Čaputová remporte le second tour avec une large avance, réunissant plus de 58 % des suffrages. Le second tour connait par ailleurs la plus basse participation à une élection présidentielle qu'ait connu le pays, seuls 41,79 % des slovaques s'étant rendus aux urnes. Lors de la passation du pouvoir le 15 juin 2019, Čaputová devrait devenir la première femme ainsi que la plus jeune personne à accéder à la présidence en Slovaquie[3].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le Président de la République slovaque est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans. Son rôle est largement symbolique, le pouvoir executif étant détenu par le premier ministre. Le président dispose cependant d'un droit de veto, ratifie les traités internationaux et nomme les plus hauts magistrats. Il est aussi le commandant en chef des forces armées[3].

Contexte[modifier | modifier le code]

L'élection se déroule un peu plus d'un an après que d'énormes manifestations pacifistes, faisant suite à l'assassinat de Ján Kuciak et de sa fiancée Martina Kušnírová, aient fait tomber le Gouvernement Fico III. Ján Kuciak était un journaliste d'investigation qui enquêtait sur les liens entre la 'Ndrangheta (la mafia calabraise) et plusieurs hommes d'affaire et hommes politiques slovaques, dont le ministre de l'intérieur en poste début 2018 Robert Kaliňák. Son enquête était probablement la raison pour laquelle Kuciak et Kušnírová ont été assassinés chez eux fin février 2018. L'absence de réaction sincère de la part du président du gouvernement Robert Fico — connu pour ses déclarations extrêmement violentes et ses insultes envers les journalistes[4] — et des soupçons d'entrave à la justice de la part de Robert Kaliňák[5], ont provoqué de gigantesques manifestations pacifistes dans tout le pays, les plus grandes qui aient eu lieu depuis la Révolution de Velours de 1989[6]. Cela a amené la démission de Kaliňák le 12 mars 2018 puis celle de Fico le 14 mars suivant, et donc de fait la chute du gouvernement. Cela a très fortement accentué le discrédit du SMER, le parti politique de Fico, déjà usé par 10 ans de pouvoir[7].

Candidats[modifier | modifier le code]

Sondages[modifier | modifier le code]

Date Institut Maroš Šefčovič Zuzana Čaputová
17–19 mars 2019 Median[8] 39,5 % 60,5%
16 mars 2019 Focus[9] 35,6 % 64,4 %
26–28 février 2019 Focus[10] 36,0 % 64,0 %
27 février 2019 Restartup[11] 35,5 % 64,5 %
12–15 février 2019 AKO[12] 45,1 % 54,9 %
7–12 février 2019 Focus[13] 51,9 % 48,1 %
16–23 janvier 2019 Focus[14] 58,0 % 42,0 %

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats de la présidentielle slovaque de 2019[15]
Candidats Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Zuzana Čaputová Slovaquie progressiste[N 1] 870 415 40,57 1 056 582 58,41
Maroš Šefčovič SMER – social-démocratie[N 2] 400 379 18,66 752 403 41,59
Štefan Harabin Coalition nationale[N 2] 307 823 14,34
Marian Kotleba Parti populaire « Notre Slovaquie » 222 935 10,39
František Mikloško Indépendant[N 3] 122 916 5,72
Béla Bugár Most-Híd 66 667 3,10
Milan Krajniak Nous sommes une famille 59 464 2,77
Eduard Chmelár Indépendant 58 965 2,74
Martin Daňo Indépendant 11 146 0,51
Róbert Švec Indépendant 6 567 0,30
Juraj Zábojník Indépendant 6 219 0,30
Ivan Zuzula SIEŤ 3 807 0,17
Bohumila Tauchmannová Indépendant 3 535 0,16
Robert Mistrík Indépendant 3 318 0,15
József Menyhárt Parti de la communauté hongroise 1 208 0,05
Votes valides 2 145 364 99,40 1 808 985 97,92
Votes blancs et nuls 12 848 0,60 38 432 2,08
Total 2 158 859 100 1 847 417 100
Abstention 2 270 174 51,26 2 572 466 58,21
Inscrits/Participation 4 429 033 48,74 4 419 883 41,79

Représentation des résultats du second tour :

Zuzana
Čaputová
(58,41 %)
Maroš
Šefčovič
(41,59 %)
Majorité absolue

Suites[modifier | modifier le code]

Maroš Šefčovič reconnait sa défaite dés l'annonce des résultats, déclarant « Je viens d’appeler Mme Caputova pour la féliciter de sa victoire. Je lui envoie un bouquet de fleurs parce que la première femme présidente de la Slovaquie mérite un bouquet »[3]

Zuzana Čaputová, qui doit entrer en fonction le 15 juin suivant, prononce quant à elle un discours dans lequel elle appelle les Slovaques à s’unir. « Cherchons ce qui nous unit, plaçons la coopération au-dessus des intérêts personnels ». « Pour moi, cette élection a prouvé que l’on peut gagner sans attaquer ses adversaires et je crois que cette tendance se confirmera lors des élections au Parlement européen et des législatives slovaques l’année prochaine ». La candidate avait lors de la campagne pris fermement position contre la corruption, ainsi que pour la protection de l’environnement, le soutien aux personnes âgées et une réforme de la justice qui priverait « les procureurs et la police de toute influence politique »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sk) « Kiska nebude kandidovať na prezidenta », sur domov.sme.sk (consulté le 15 mai 2018)
  2. Cette année, on vote ! Mais pas qu’en Suisse
  3. a b c et d Slovaquie : l’avocate libérale Zuzana Caputova remporte la présidentielle
  4. « Slovaquie : la police enquête sur le meurtre d’un journaliste d’investigation », sur lemonde.fr, (consulté le 1er avril 2019).
  5. « Slovaquie : l'assassinat d'un journaliste plonge le pays dans l'incertitude », sur lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 1er avril 2019).
  6. « Slovaquie: grande manifestation contre la corruption », sur lefigaro.fr, (consulté le 1er avril 2019).
  7. « Une nouvelle présidente libérale pour la Slovaquie », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 1er avril 2019)
  8. (sk) Miro Kern, « Prieskum Medianu pre RTVS: Čaputová má 60,5 percenta, Šefčovič 39,5 », sur Denník N, (consulté le 27 mars 2019)
  9. (sk) « Exkluzívny prieskum pre TV Markíza: V druhom kole by mal dominovať jeden kandidát », sur tvnoviny.sk (consulté le 27 mars 2019)
  10. (sk) « Sondages élections présidentielles slovaques 2019 », sur http://www.focus-research.sk, (consulté le 27 mars 2019)
  11. (sk) « Prvý prieskum bez Mistríka zachytil silnú vlnu Čaputovej », sur RESTARTUP, (consulté le 27 mars 2019)
  12. (en) « Nový prezidentský prieskum: Na druhé kolo so Šefčovičom má šance Mistrík aj Čaputová », sur Topky.sk, (consulté le 27 mars 2019)
  13. (sk) Petit Press a.s, « Aj Focus potvrdil rast Čaputovej, Matovič chce jej odstúpenie », sur domov.sme.sk (consulté le 27 mars 2019)
  14. (sk) « Exkluzívny prieskum: Prvé reálne čísla, ktoré ukazujú, kto sa môže stať novým prezidentom », sur tvnoviny.sk (consulté le 27 mars 2019)
  15. volbysr.sk