Élection présidentielle portugaise de 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élection présidentielle portugaise de 2021
Corps électoral et résultats
Inscrits 10 847 434
Votants 4 258 356
39,26 % en diminution 9,4

Votes exprimés 4 173 174
Votes blancs et nuls 85 182
Marcelo Rebelo de Sousa em fevereiro de 2018.jpg Marcelo Rebelo de Sousa – SE
Voix 2 531 692
60,66 %
en augmentation 8,7
Ana Gomes.jpg Ana Gomes – PS[a]
Voix 540 823
12,96 %
en augmentation 8,7
André Ventura (Agencia LUSA, Entrevista Presidenciais 2021), cropped.png André Ventura – CH
Voix 497 746
11,93 %
Président de la République
Sortant Élu
Marcelo Rebelo de Sousa
SE
Marcelo Rebelo de Sousa
SE

L’élection présidentielle portugaise de 2021 (en portugais : Eleições presidenciais portuguesas de 2021), dixième élection présidentielle depuis la révolution des Œillets, se tient le afin d'élire le président de la République pour un mandat de cinq ans.

Élu pour un premier quinquennat en 2016 dès le premier tour, le président sortant Marcelo Rebelo de Sousa, issu du Parti social-démocrate, est rééligible pour un second mandat. Depuis , le Portugal est dirigé par un gouvernement minoritaire du Parti socialiste conduit par António Costa.

Donné largement favori, Marcelo Rebelo de Sousa remporte sans surprise l'élection dès le premier tour.

Contexte[modifier | modifier le code]

Marcelo Rebelo de Sousa, président sortant, a été élu au premier tour de scrutin en 2016 avec 52% des voix. Son entrée en fonction a lieu le devant l'Assemblée de la République.

Modalités[modifier | modifier le code]

Le président de la République portugaise est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois. Est élu le candidat ayant obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour. À défaut, un second tour est organisé deux semaines plus tard entre les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de votes, et celui qui arrive en tête est déclaré élu. Depuis la révolution des Œillets, en 1974, seule l'élection de 1986 s'est jouée au second tour, entre le socialiste Mário Soares, qui l'a finalement emporté, et le démocrate-chrétien Diogo Freitas do Amaral.

Tout candidat doit disposer d'au moins 7500 parrainages de citoyens inscrits sur les listes électorales, dont la validité est contrôlée par le Tribunal constitutionnel, et soumettre sa candidature au plus tard un mois avant la tenue du premier tour. L'élection de 2016 fut celle comportant le plus grand nombre de candidatures, ce dernier s'élevant alors à 10.

Candidats[modifier | modifier le code]

Candidatures retenues[modifier | modifier le code]

Les candidatures suivantes ont été retenues par le Tribunal constitutionnel dans une décision du [1]. Elles sont ici classées dans leur ordre d'apparition sur les bulletins de vote[2].

Candidat (nom et âge[N 1])
et parti politique
Principales fonctions politiques lors de la campagne Commentaires Soutiens
Marisa Matias
(44 ans)

Bloc de gauche

Marisa Matias Députée européenne
(depuis 2009)
Sociologue, élue députée européenne à trois reprises depuis 2009, elle participe à l'élection présidentielle de 2016, arrivant en 3e position. Elle annonce sa candidature le [3]. BE
MAS[4]
Marcelo Rebelo de Sousa
(72 ans)

Sans étiquette

Marcelo Rebelo de Sousa em fevereiro de 2018.jpg Président de la République
(depuis 2016)
Président sortant, élu dès le premier tour de l'élection de 2016 avec 51,99 % des suffrages. Ex-membre du PPD/PSD, il officialise sa nouvelle candidature le [5] après plusieurs mois de spéculation[6]. PSD[7]
CDS[8]
Tiago Mayan Gonçalves
(43 ans)

Initiative libérale

Tiago Mayan Gonçalves Conseiller freguesial d'Aldoar, Foz do Douro et Nevogilde
(depuis 2017)
Avocat, engagé aux côtés de Rui Moreira lors des élections municipales de 2017 à Porto, il est élu conseiller freguesial d'Aldoar, Foz do Douro et Nevogilde, son premier mandat politique. Il annonce sa candidature le [9]. IL
André Ventura
(38 ans)

Chega

Président de Chega
(depuis 2019)
Député pour Lisbonne
(depuis 2019)
Commentateur pour CMTV et ex-membre du PPD/PSD, il fonde le parti Chega en 2019 et est élu député pour Lisbonne la même année. Ses positions conservatrices et nationalistes, ainsi que ses propos vis-à-vis de la communauté gitane, ont à plusieurs reprises fait controverse. Il annonce sa candidature le [10]. CH
Vitorino Silva
"Tino de Rans"
(49 ans)

Réagir, Inclure, Recycler

Président de Réagir, inclure, recycler
(depuis 2019)
Personnalité médiatique, ex-maire de Rans (entre 1994 et 2002) sous l'étiquette du Parti socialiste, il candidate à l'élection présidentielle de 2016 comme indépendant avant de fonder le parti RIR en 2019. Il annonce sa candidature le [11]. RIR
João Ferreira
(42 ans)

Parti communiste portugais

João Ferreira Vice-président du groupe de la GUE/NGL au Parlement européen
(depuis 2019)
Député européen
(depuis 2009)
Biologiste de formation, il est élu député européen pour le Portugal en 2009, puis réélu à deux reprises avant de devenir vice-président du groupe de la GUE/NGL au Parlement européen en 2019. Sa candidature est officialisée le [12]. PCP
PEV
Ana Gomes
(66 ans)

Parti socialiste

Ana Gomes Ancienne diplomate et ex-députée européenne encartée au PS, elle annonce sa candidature le [13], sans concertation avec la direction de son parti. PAN[14]
L[15]

Candidature rejetée[modifier | modifier le code]

  • Eduardo Baptista (SE), militaire de carrière, entrepreneur[16],[17], candidature rejetée faute d'un nombre de parrainages suffisant[18]

Candidatures abandonnées[modifier | modifier le code]

  • Paulo Alves (JPP), ex-conseiller municipal, entrepreneur[19]
  • Carla Bastos (PS), inspectrice des finances[20]
  • Orlando Cruz (SE), chauffeur de taxi retraité[21]
  • Gonçalo da Câmara Pereira (PPM), président du PPM, fadiste[22]
  • Bruno Fialho (PDR), président du PDR[23]
  • Paulo Patinha Antão (SE), chômeur[24]

Candidatures évoquées[modifier | modifier le code]

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Débats[modifier | modifier le code]

La répartition des débats entre les trois diffuseurs principaux ayant eu lieu avant le dépôt de la candidature de Vitorino Silva, et dans la mesure où lesdits diffuseurs ne souhaitaient pas bouleverser leur calendrier dans un premier temps[29], ce dernier a accepté de participer à plusieurs débats du même format sur la chaîne privée Porto Canal[30].

Le , l'Entité régulatrice de la communication sociale (pt) interdit à Porto Canal d'organiser ses débats sous le format prévu, que l'ERC considère comme « remettant en cause le principe d'égalité de traitement [...] des candidats » du fait de la présence de Tino de Rans lors de chaque débat prévu[31]. Cette décision fait suite à une requête du candidat communiste João Ferreira.

Date Diffuseur[32] Ferreira
CDU
Matias
BE, MAS
Gomes
PAN, L
Tino
RIR
Mayan
IL
Marcelo
PSD, CDS
Ventura
CH
RTP1 et RTP3 P P
TVI 24 P P
RTP1 et RTP3 P P
TVI et TVI 24 P P
SIC Notícias P P
RTP3 P P
RTP1 et RTP3 P P
SIC Notícias P P
RTP3 P P
SIC P P
TVI 24 P P
RTP3 P P
SIC P P
TVI 24 P P
RTP3 P P
TVI P P
RTP1 P P
RTP3 P P
RTP1 P P
SIC Notícias P P
RTP3 P P
RTP1[29] P P P P P P[N 2] P
TSF, RR et Antena 1[29] P P P P P P A[N 3]

Entretiens[modifier | modifier le code]

Sont recensés les entretiens ayant eu lieu depuis et ayant eu pour objet principal la campagne présidentielle de chaque candidat.

Organisateur Émission Ferreira
CDU
Matias
BE, MAS
Gomes
PAN, L
Tino
RIR
Mayan
IL
Marcelo
PSD, CDS
Ventura
CH
Porto Canal Presidenciais 2021 - Entrevistas[33]
RTP Presidenciais 2021 - Entrevistas[34],[35]
SIC Isto é Gozar com Quem Trabalha[36]
TVI Goucha[37]
Jornal das 8[38]

Sondages[modifier | modifier le code]

Sondeur Date Échantillon Abstention Ferreira
CDU
Matias
BE, MAS
Gomes
PAN, L
Tino
RIR
Mayan
IL
Marcelo
PSD, CDS
Ventura
CH
Autres NSP
Pitagórica 18 au 604 3,4 % 3,7 % 13,6 % 1,7 % 4,8 % 62,3 % 10,5 %
Eurosondagem 2 533 4,6 % 6,0 % 13,6 % 1,7 % 2,1 % 61,8 % 10,0 %
Aximage 9 au 1 183 58,4 % 5,0 % 4,3 % 15,4 % 1,5 % 3,3 % 59,7 % 9,7 % 1,1 %[S 3]
UCP / CESOP 11 au 2 001 5,0 % 3,0 % 14,0 % 2,0 % 3,0 % 63,0 % 10,0 %
Pitagórica au 629 3,2 % 4,0 % 10,8 % 2,1 % 2,3 % 66,7 % 11,0 %
Eurosondagem 3 au 2 521 5,2 % 6,6 % 14,8 % 1,0 % 2,0 % 60,2 % 10,1 %
Pitagórica au 629 2,6 % 4,3 % 11,4 % 0,4 % 2,1 % 67,9 % 11,4 %
Officialisation de 7 candidatures par le Tribunal constitutionnel ().
Pitagórica 17 au 629 2,4 % 3,8 % 11,0 % 0,6 % 1,4 % 56,0 % 8,9 % 4,0 %[S 3] 11,9 %
Aximage 19 au 812 61,5 % 7,5 % 5,6 % 15,4 % 1,1 % 61,4 % 8,0 % 1,0 %[S 3]
Pitagórica 10 au 629 56,6 % 3,5 % 5,1 % 10,9 % 0,8 % 1,0 % 68,0 % 10,7 % 2,1 %[S 3]
Intercampus 14 au 603 3,3 % 4,5 % 12,1 % 3,2 % 58,4 % 10,9 % 4,8 % 2,8 %
Eurosondagem 14 au 2 020 20,8 % 5,0 % 6,7 % 13,3 % 2,0 % 62,5 % 10,5 %
UCP / CESOP 4 au 1 315 5,0 % 5,0 % 13,0 % 1,0 % 68,0 % 8,0 %
Marcelo Rebelo de Sousa annonce sa candidature ().
Aximage 23 au 647 57,2 % 2,1 % 5,9 % 16,3 % 0,1 % 1,1 % 62,1 % 6,6 % 2,1 % 3,7 %
ICS / ISCTE 11 au 802 5,0 % 7,0 % 13,0 % 66,0 % 9,0 % 1,0 %
Eurosondagem 16 au 1 525 4,1 % 6,0 % 8,3 % 1,1 % 51,9 % 8,3 % 2,7 % 17,6 %
Intercampus 9 au 622 2,3 % 8,7 % 16,1 % 1,6 % 56,6 % 10,5 % 2,9 % 1,4 %
Aximage 23 au 694 1,6 % 4,7 % 17,2 % 0,3 % 1,5 % 62,7 % 7,6 % 4,5 %[S 3]
Eurosondagem 12 au 1 072 4,4 % 6,8 % 8,0 % [S 4] 0,8 % 49,1 % 8,9 % 2,4 %[S 4] 19,6 %
Intercampus 6 au 609 2,6 % 6,1 % 17,2 % 1,5 % 56,2 % 8,2 % 4,1 % 4,1 %
João Ferreira annonce sa candidature ().
Intercampus 4 au 614 6,2 % 14,0 % 0,5 % 60,3 % 9,4 % 7,5 %[S 5] 2,1 %
Ana Gomes et Vitorino Silva annoncent leurs candidatures ().
Marisa Matias annonce sa candidature ().
Intercampus 6 au 601 4,2 % 8,7 % 67,7 % 10,1 % 6,8 %[S 6] 2,5 %
Tiago Mayan Gonçalves annonce sa candidature ().
Intercampus 8 au 620 4,0 % 9,7 % 70,8 % 5,0 % 6,6 %[S 7] 3,9 %
Aximage 7 au 600 46,0 % 4,0 % 13,0 % 65,0 % 7,0 % 7,0 %[S 8] 4,0 %
Eurosondagem 15 au 1 072 5,8 % 5,8 % 58,4 % 6,1 % 7,9 %[S 9] 16,0 %
Intercampus 9 au 610 5,4 % 10,8 % 62,6 % 9,8 % 10,2 %[S 10] 1,1 %
Intercampus 5 au 620 4,4 % 8,2 % 64,5 % 7,4 % 7,7 %[S 11] 7,7 %
Eurosondagem 20 au 1 048 5,8 % 6,8 % 57,3 % 4,5 % 25,6 %[S 12]
Intercampus 11 au 614 4,6 % 8,8 % 58,5 % 9,3 % 10,7 %[S 1] 6,8 %
André Ventura annonce sa candidature ().
Intercampus 19 au 619 7,4 % 68,5 % 8,7 % 9,3 %[S 13] 4,4 %
Aximage au 601 12,0 % 3,5 % 79,1 % 3,3 % 9,0 %[S 2] 5,0 %

Résultats[modifier | modifier le code]

Nationaux[modifier | modifier le code]

Résultats de l'élection
présidentielle portugaise de 2021[39],[40]
Candidats Partis Premier tour
Voix %
Marcelo Rebelo de Sousa SE 2 531 692 60,66
Ana Gomes PS 540 823 12,96
André Ventura CH 497 746 11,93
João Ferreira PCP 179 764 4,31
Marisa Matias BE 165 127 3,96
Tiago Mayan Gonçalves IL 134 991 3,23
Vitorino Silva RIR 123 031 2,95
Votes valides 4 173 174 98,00
Votes blancs 47 164 1,11
Votes nuls 38 018 0,89
Total 4 258 356 100
Abstention 6 589 078 60,74
Inscrits / participation 10 847 434 39,26

Par circonscription[modifier | modifier le code]

Circonscription Participation Ferreira
CDU
Matias
BE, MAS
Gomes
PAN, L
Tino
RIR
Mayan
IL
Marcelo
PSD, CDS
Ventura
CH
Aveiro 42,78 % 2,34 % 3,87 % 11,82 % 3,59 % 3,10 % 65,66 % 9,62 %
Beja 43,94 % 15,02 % 3,61 % 10,70 % 1,83 % 1,35 % 51,30 % 16,19 %
Braga 48,52 % 2,78 % 3,43 % 12,20 % 3,71 % 3,25 % 63,93 % 10,70 %
Bragance 33,28 % 2,26 % 3,44 % 10,76 % 3,67 % 1,88 % 60,38 % 17,59 %
Castelo Branco 43,33 % 3,52 % 4,14 % 11,55 % 2,63 % 2,08 % 62,13 % 13,95 %
Coimbra 42,37 % 3,85 % 5,48 % 13,02 % 2,66 % 2,53 % 62,44 % 10,01 %
Évora 43,60 % 10,80 % 3,59 % 10,30 % 1,82 % 2,03 % 54,70 % 16,76 %
Faro 42,11 % 4,24 % 4,88 % 11,74 % 2,53 % 2,59 % 57,33 % 16,69 %
Guarda 37,41 % 2,46 % 3,47 % 10,44 % 3,35 % 1,91 % 64,04 % 14,33 %
Leiria 44,70 % 3,19 % 4,00 % 10,45 % 3,06 % 2,87 % 63,94 % 12,50 %
Lisbonne 50,97 % 5,07 % 3,80 % 14,52 % 1,89 % 4,08 % 57,80 % 12,85 %
Portalegre 42,23 % 7,27 % 3,13 % 10,22 % 1,85 % 1,78 % 55,71 % 20,04 %
Porto 48,10 % 3,26 % 3,98 % 15,58 % 4,46 % 4,29 % 60,01 % 8,42 %
Santarém 44,90 % 4,96 % 3,74 % 9,81 % 2,74 % 2,26 % 60,74 % 15,76 %
Setúbal 46,55 % 8,94 % 4,35 % 13,37 % 1,99 % 2,31 % 56,17 % 12,86 %
Viana do Castelo 38,49 % 3,19 % 3,69 % 11,57 % 4,01 % 2,51 % 63,66 % 11,38 %
Vila Real 35,81 % 2,53 % 3,26 % 11,42 % 3,51 % 2,08 % 63,50 % 13,70 %
Viseu 37,26 % 2,20 % 3,34 % 10,39 % 3,64 % 2,02 % 65,25 % 13,16 %
Régions autonomes insulaires
Açores 36,07 % 1,90 % 3,94 % 11,09 % 1,95 % 2,07 % 69,67 % 9,38 %
Madère 42,71 % 1,72 % 4,26 % 7,88 % 1,84 % 2,30 % 72,16 % 9,85 %
Portugais de l'étranger
Europe 1,96 % 4,38 % 6,97 % 23,05 % 2,08 % 6,65 % 44,27 % 12,59 %
Hors d'Europe Afrique 3,43 % 1,87 % 2,26 % 10,34 % 0,98 % 5,28 % 59,68 % 19,58 %
Amériques 1,32 % 2,06 % 3,11 % 8,98 % 0,55 % 2,90 % 70,92 % 11,48 %
Asie-Océanie 2,09 % 3,28 % 3,77 % 24,21 % 1,95 % 7,79 % 48,05 % 10,95 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'âge des candidats est donné au 24 janvier 2021, cinq ans après la dernière élection et date de tenue du premier tour du nouveau scrutin.
  2. Après un test PCR positif à la Covid-19, Marcelo Rebelo de Sousa participe au débat à distance, en visioconférence.
  3. Absent pour "raisons d'agenda".
  1. Membre du Parti socialiste, qui ne soutient pas officiellement ni ne condamne sa candidature.

Sondages[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jerónimo de Sousa (PCP) : 2,6 %
    Cristina Ferreira (SE) : 2,4 %
    Carlos César (PS) : 1,3 %
  2. a et b Jerónimo de Sousa (PCP) : 4,5 %
    Francisco Louçã (BE) : 3,4 %
    Pedro Santana Lopes (A) : 1,1 %
  3. a b c d et e Votes blancs et nuls
  4. a et b Vitorino Silva (RIR), Orlando Cruz (SE), Bruno Fialho (PDR)
  5. Jerónimo de Sousa (PCP) : 2,9 %
  6. Jerónimo de Sousa (PCP) : 2,5 %
  7. Jerónimo de Sousa (PCP) : 2,6 %
  8. Adolfo Mesquita Nunes (CDS-PP) : 2,0 %
    Jerónimo de Sousa (PCP) : 1,0 %
  9. Arménio Carlos (PCP) : 4,0 %
    Miguel Albuquerque (PPD/PSD) : 2,1 %
    Adolfo Mesquita Nunes (CDS-PP) : 1,8 %
  10. Jerónimo de Sousa (PCP) : 3,3 %
    Paulo Portas (CDS-PP) : 2,8 %
  11. Jerónimo de Sousa (PCP) : 2,1 %
  12. Arménio Carlos (PCP) : 4,2 %
    André Silva (PAN) : 1,6 %
    João Cotrim de Figueiredo (IL) : 0,8%
  13. Jerónimo de Sousa (PCP) : 3,2 %
    Carlos César (PS) : 1,6 %

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tribunal Constitucional confirma sete candidatos às eleições presidenciais », sur www.jn.pt (consulté le )
  2. (pt) ECO, « Presidenciais: Marcelo em terceiro lugar nos boletins de voto e Ana Gomes no fim », sur ECO, (consulté le )
  3. (pt) Liliana Borges, « BE entra na corrida às eleições presidenciais com Marisa Matias », sur PÚBLICO (consulté le )
  4. (pt) « VOTA MARISA MATIAS! Pela construção da oposição à esquerda », sur MAS (consulté le )
  5. (pt) « Eleições presidenciais. Marcelo faz anúncio hoje às 18h00 numa pastelaria de Belém », sur TSF Rádio Notícias, (consulté le )
  6. (pt) « Marcelo: “Até setembro de 2020 direi se sou recandidato” », sur Jornal Expresso (consulté le )
  7. (pt) Leonardo Ralha, « PSD declara apoio à recandidatura de Marcelo Rebelo de Sousa », sur O Jornal Económico, (consulté le )
  8. (pt) SAPO, « CDS-PP vai apoiar Marcelo Rebelo de Sousa na recandidatura a Belém », sur SAPO 24 (consulté le )
  9. (pt) Leonardo Ralha, « Iniciativa Liberal apresenta Tiago Mayan Gonçalves como candidato presidencial », sur O Jornal Económico, (consulté le )
  10. (pt) Luciano Alvarez, « André Ventura anuncia candidatura a Presidente da República », sur PÚBLICO (consulté le )
  11. (pt) « SIC Notícias | Tino de Rans será candidato à Presidência da República contra "populismos" », sur SIC Notícias (consulté le )
  12. (pt) « João Ferreira é o candidato presidencial do PCP », sur Jornal Expresso (consulté le )
  13. (pt) Luciano Alvarez, « Ana Gomes é candidata à Presidência da República », sur PÚBLICO (consulté le )
  14. (pt) SAPO, « Presidenciais: PAN declara apoio a Ana Gomes », sur SAPO 24 (consulté le )
  15. (pt) SAPO, « Presidenciais: Livre declara apoio oficial a Ana Gomes », sur SAPO 24 (consulté le )
  16. (pt) « Campanha nas redes sociais mas também junto dos eleitores - JN », sur www.jn.pt (consulté le )
  17. (pt) « Candidato », sur Eduardo Baptista PR (consulté le )
  18. (pt) « Acórdão N.° 773/2020 », sur Tribunal constitucional, (consulté le )
  19. (pt) « Presidenciais têm mais um candidato. E não poupa críticas a Marcelo - DN », sur www.dn.pt (consulté le )
  20. (pt) Luciano Alvarez, « O PS já tem uma militante que quer ser Presidente », sur PÚBLICO (consulté le )
  21. (pt) SAPO, « Orlando Cruz lança candidatura a Belém. E revela "acordo" em 2016 com Marcelo », sur SAPO 24 (consulté le )
  22. (pt) Podcast Conversa, « Gonçalo da Câmara Pereira Desiste da Candidatura Presidencial - Eleições Presidenciais 2021 », sur YouTube, (consulté le )
  23. (pt) « Presidenciais: Bruno Fialho desiste da candidatura a Belém devido à pandemia », sur TVI24 (consulté le )
  24. (pt) « Patinha Antão quer ser candidato a PR para ser rosto dos desempregados », sur Notícias ao Minuto, (consulté le )
  25. (pt) Rui Pedro Antunes, Francisca Ferreira Marques, « Albuquerque ainda não desistiu de candidatura a Belém, mas não descarta apoiar Ventura ou Marcelo », sur Observador (consulté le )
  26. (pt) Observador, « Sondagem. Dois terços dos portugueses votariam em Marcelo Rebelo de Sousa », sur Observador (consulté le )
  27. (pt) Pedro Benevides, « Adolfo Mesquita Nunes afasta candidatura às Presidenciais », sur Observador (consulté le )
  28. (pt) Público, « “Se há uma coisa que aprendi é que nunca se deve dizer nunca a nada” », sur PÚBLICO (consulté le )
  29. a b et c (pt) « Presidenciais: Tino de Rans fora dos frente-a-frente televisivos - DN », sur www.dn.pt (consulté le )
  30. (pt) Rui Pedro Antunes, « Tino de Rans tem debates marcados com três candidatos presidenciais no Porto Canal », sur Observador (consulté le )
  31. (pt) João Francisco Gomes, « ERC manda Porto Canal cancelar debates com Tino de Rans após queixa de João Ferreira », sur Observador (consulté le )
  32. (pt) Bianca Marques, « Presidenciais: Debates entre candidatos arrancam hoje e só devem terminar no dia 22 », sur O Jornal Económico, (consulté le )
  33. (pt) Tiago Girão, « Depois da ERC proibir os debates presidenciais no Porto Canal, decidimos fazer entrevistas a todos os candidatos na última e decisiva semana de campanha! João Ferreira: 16/1; Marisa M: 17/1; André V: 18/1; Marcelo: 20/1; Ana G: 21/1; Tiago M: 22/1 », sur Twitter, (consulté le )
  34. (pt) « Eleições Presidenciais 2021 na RTP | Extra | RTP », sur Extra, (consulté le )
  35. (pt) « RTP altera grelha de debates e garante Tino de Rans », sur Espalha-Factos, (consulté le )
  36. (pt) « Nova temporada de 'Isto é Gozar com Quem Trabalha' arranca com Tino de Rans », sur Espalha-Factos, (consulté le )
  37. (pt) « Manuel Luís Goucha entrevista todos os candidatos presidenciais no seu novo programa: André Ventura é o primeiro convidado », sur SAPO Mag (consulté le )
  38. (pt) « Miguel Sousa Tavares entrevista os candidatos às eleições presidenciais », sur TVI24, (consulté le )
  39. (pt) « Eleição para o Presidente da República 2021 », sur www.cne.pt (consulté le ).
  40. « Résultats officiels », sur dre.pt (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]