Élection présidentielle népalaise de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une élection ou un référendum image illustrant le Népal
Cet article est une ébauche concernant une élection ou un référendum et le Népal.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La première élection présidentielle de l'histoire du Népal s'est tenue le , à la suite de l'abolition de la monarchie le 28 mai. Il s'agit d'une élection au suffrage indirect, le président étant élu par l'Assemblée constituante, elle-même élue au suffrage universel direct en avril. L'Assemblée élit également un vice-président[1].

Candidats[modifier | modifier le code]

Les trois principaux partis politiques avaient chacun mis en avant leur propre candidat. Le Parti communiste du Népal (maoïste) souhaitait l'élection de Ram Raja Prasad Singh, tandis que le Congrès népalais soutenait Ram Baran Yadav, et le Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié), Ramprit Paswan. Singh reçut l'appui du Forum des droits du peuple madhesi, Népal, parti également doté de députés à l'Assemblée constituante[2],[3].

Résultat[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Paramanand Jha fut élu vice-président, mais l'Assemblée ne put aboutir à un accord pour désigner un président. Ram Baran Yadav obtint 294 voix, tandis que Ram Raja Prasad Singh en obtint 282. La majorité étant située à 298 voix, un second tour fut nécessaire pour départager les deux principaux candidats[4].

Second tour[modifier | modifier le code]

Le deuxième tour eut lieu le 21 juillet 2008. Ram Baran Yadav a recueilli 308 voix, contre 282 voix à son opposant Ramraja Prasad Singh[5]. Il a par conséquent été élu premier président de la République du Népal.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]