Élection présidentielle guatémaltèque de 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection présidentielle guatémaltèque de 2019
(1er tour)
(2d tour)
Corps électoral et résultats
Inscrits 8 150 221
Votants au 1er tour 5 040 423
61,84 %  −7,9
Votes blancs au 1er tour 452 708
Votes nuls au 1er tour 209 444
Votants au 2d tour 3 480 104
42,70 %
Votes blancs au 2d tour 33 900
Votes nuls au 2d tour 154 291
Alejandro Giammattei.jpg Alejandro Giammattei – Vamos
Colistier : Guillermo Castillo Reyes
Voix au 1er tour 608 083
12,06 %
Voix au 2e tour 1 907 801
57,95 %
Sandra Torres 2019 (croppedb).jpg Sandra Torres – UNE
Colistier : Carlos Raúl Morales
Voix au 1er tour 1 112 939
22,08 %
Voix au 2e tour 1 384 112
42,05 %
Brimmer Mulet (cropped) (cropped).jpg Edmond Mulet – PHG
Colistier : Jorge Pérez
Voix au 1er tour 493 710
9,80 %
Thelma Cabrera 2019 (croppeda).jpg Thelma Cabrera – MLP
Colistier : Neftaly López
Voix au 1er tour 452 260
8,97 %
Président de la République du Guatemala
Sortant Élu
Jimmy Morales
FCN
Alejandro Giammattei
Vamos

L'élection présidentielle guatémaltèque de 2019 a lieu le avec un second tour le afin d'élire le président et le vice-président de la République du Guatemala. Le premier tour se déroule en même temps que les élections législatives, les élections de 20 députés au Parlement centraméricain et les élections municipales.

Le second tour voit s'opposer la sociale démocrate Sandra Torres au candidat conservateur Alejandro Giammattei dans un contexte de perte de confiance de la population envers sa classe politique, jugée incapable de lutter contre la corruption, la criminalité et la misère dans le pays[1].

Alejandro Giammattei l'emporte au second tour avec une large avance, totalisant plus de 58 % des voix[2]. Il doit prendre ses fonctions le 14 janvier 2020.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le président guatémaltèque est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de quatre ans non renouvelable. Si aucun candidat ne recueille la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second est convoqué entre les deux candidats arrivés en tête au premier, et celui recueillant le plus de suffrages l'emporte.

Le président sortant Jimmy Morales ne peut se représenter, la constitution interdisant d'effectuer deux mandats présidentiels, consécutifs ou non[3].

Candidatures[modifier | modifier le code]

La candidature de Thelma Aldana est rejetée par les autorités en raison d'affaires de corruption présumées la concernant. Elle dément les accusations et les attribue à ce qu'elle nomme le « pacte des corrompus », composé d'hommes politiques et de chefs d'entreprise du pays. Ancienne procureure générale, elle avait révélé plusieurs grandes affaires de corruption[4].

En avril 2019, le candidat de centre droit Mario Estrada est arrêté. Il est accusé par les autorités américaines d'avoir pactisé avec le cartel de Sinaloa — duquel il aurait obtenu entre 10 et 12 millions de dollars pour sa campagne électorale — et d'avoir ordonné l’assassinat de candidats rivaux[5].

Sondages[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Second tour[modifier | modifier le code]

Résultats préliminaires[modifier | modifier le code]

Résultats de la présidentielle guatémaltèque de 2019[6],[7],[8]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Sandra Torres Union nationale de l'espérance 1 112 939 22,08 1 384 112 42,05
Alejandro Giammattei Vamos 608 083 12,06 1 907 801 57,95
Edmond Mulet Parti humaniste du Guatemala 493 710 9,80
Thelma Cabrera Mouvement pour la libération des peuples 452 260 8,97
Roberto Arzú Parti de l'avance nationalePodemos 267 049 5,30
Isaac Farchi Vision avec valeurs 259 616 5,15
Manuel Villacorta WINAQ 229 362 4,55
Estuardo Galdámez Front de convergence nationale 180 414 3,58
Julio Héctor Estrada Engagement, renouveau et ordre 165 031 3,27
Fredy Cabrera Todos 138 333 2,74
Amílcar Rivera Victoria 111 998 2,22
Pablo Ceto Unité révolutionnaire nationale guatémaltèque 95 531 1,90
Pablo Duarte Unioniste 62 679 1,24
Manfredo Marroquín Rencontre pour le Guatemala 50 594 1,00
Aníbal García Libre 41 800 0,83
Benito Morales Convergence 37 579 0,75
Luis Velásquez Unidos 26 921 0,53
José Luis Chea Urruela Parti productivité et travail 23 962 0,48
Danilo Roca Avanza 21 410 0,42
Votes valides 4 378 271 86,86 3 291 913 94,59
Votes blancs 452 708 8,98 33 900 0,97
Votes nuls 209 444 4,16 154 291 4,43
Votes invalidés 44 093 0,87 16 293 0,47
Total 5 040 423 100 3 480 104 100
Abstention 3 109 798 38,16 4 670 117 57,29
Inscrits / participation 8 150 221 61,84 8 150 221 42,71


Représentation des résultats du second tour :

Alejandro
Giammattei
(57,95 %)
Sandra
Torres
(42,05 %)
Majorité absolue

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guatemala: le candidat de droite Alejandro Giammattei élu président », sur la-croix.com, (consulté le 12 août 2019)
  2. « Election présidentielle au Guatemala : victoire du conservateur Giammattei », sur Le Monde, (consulté le 12 août 2019)
  3. « Présidentielle au Guatemala: qui des deux éternels candidats l’emportera? », sur fr.news.yahoo.com (consulté le 12 août 2019)
  4. « Guatemala: la candidature de l'ex-procureure rejetée », sur Le Figaro,
  5. « Guatemala. Un candidat à la présidentielle arrêté pour complot avec un cartel », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  6. (es) « TSE Guatemala - Elecciones Generales y al Parlamento Centroamericano 2019 », sur resultados2019.tse.org.gt (consulté le 12 août 2019)
  7. (es) « TSE oficializa que Torres y Giammattei disputarán el balotaje », sur elperiodico.com.gt (consulté le 12 août 2019)
  8. (es) « TSE Guatemala - Resultados preliminares Segunda Elección Presidencial 2019 », sur preliminares2019.tse.org.gt (consulté le 17 août 2019)