Élection présidentielle colombienne de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Colombie 2014 Suivant
Élection présidentielle colombienne de 2010
30 mai 2010, 20 juin 2010
Type d’élection  élection présidentielle en Colombie
Président de Colombie
Élu
Politique en Colombie
Image illustrative de l'article Élection présidentielle colombienne de 2010

L'élection présidentielle colombienne de 2010 s'est tenue les 30 mai et 20 juin. Elle a été remportée par Juan Manuel Santos (Parti social d'unité nationale).

Contexte[modifier | modifier le code]

Álvaro Uribe, président sortant

Une loi permettant à Álvaro Uribe, dont la popularité dépasse les 70 %, de briguer un troisième mandat est rejetée par la Cour constitutionnelle le [1]. Le président sortant « accepte » et « respecte » cette décision et apporte, quelques semaines plus tard, son soutien à Juan Manuel Santos, son ancien ministre de la Défense.

Candidats[modifier | modifier le code]

Campagne[modifier | modifier le code]

Juan Manuel Santos apparaît comme le candidat qui poursuivra les politiques initiées par Álvaro Uribe — notamment en matière de lutte contre les guérillas et contre la criminalité liée à la drogue —, tandis qu'Antanas Mockus prône « la continuité autrement » en mettant en avant son bilan de maire de Bogota. Ses adversaires affirment toutefois qu'il lui manque l'expérience nécessaire pour diriger le pays[2].

Résultats définitifs[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Candidats à la présidence Candidats à la vice-présidence Voix  %
Juan Manuel Santos Angelino Garzón 6 802 043 46,68 %
Antanas Mockus Sergio Fajardo 3 134 222 21,51 %
Germán Vargas Lleras Elsa Noguera 1 473 627 10,11 %
Gustavo Petro Clara López 1 331 267 9,14 %
Noemí Sanín Luis Ernesto Mejía 893 819 6,13 %
Rafael Pardo Aníbal Gaviria Correa 638 302 4,38 %
Róbinson Alexander Devia Olga Lucía Taborda 31 338 0,22 %
Jairo Calderón Jobanny Burbano Cardona 29 151 0,20 %
Jaime Araújo Rentería Ana María Cabal 14 847 0,10 %
Votes blancs 223 977 1,54 %

Les résultats du premier tour, pour lequel le taux d'absention s'élève à 50,76 %, contrastent avec les prévisions des enquêtes d'opinion qui, à quelques jours du scrutin, prévoyaient un coude-à-coude entre Santos et Mockus en les plaçant tous les deux au-dessus de 30 %[3].

Second tour[modifier | modifier le code]

Candidats à la présidence Candidats à la vice-présidence Voix  %
Juan Manuel Santos Angelino Garzón 9 028 943 69,13 %
Antanas Mockus Sergio Fajardo 3 587 975 27,47 %
Votes blancs 444 274 3,40 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :