Élasticité énergétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'élasticité énergétique est le rapport de la variation de l'énergie consommée sur la variation du produit intérieur brut (PIB) pour un pays et une période donnés. C'est un indice économique en relation avec l'intensité énergétique.

Définition[modifier | modifier le code]

Appliquée à la formule générale de l'élasticité, on a la variable qui représente l'énergie consommée et la variable , le PIB:

Si pour un pays donné, l'élasticité énergétique est inférieure à 1, alors cela veut dire que son économie est plus efficace du point de vue de l'intensité énergétique. Au contraire, si celle-là est supérieure à 1, alors l'économie concernée se revèle trop gourmande en énergie. En effet, l'indice d'élasticité énergétique permet d'évaluer l'efficacité énergétique d'un pays dans le temps, c'est-à-dire sa capacité à produire plus de richesses sans pour autant consommer plus d'énergie.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • L'Inde en 2005 avait une élasticité de 0.8 pour une croissance de 7 à 8 % PIB. Sa Politique Energétique Intégrée prévoyait une réduction à 0,75 pour 2011 et à 0,67 pour 2021-2022[1]. En 2007, l'ambassadeur indien à l'ONU a informé le conseil de sécurité que son PIB augmentait de 8 %, pendant que sa consommaton d'énergie primaire affichait une croissance de seulement 3,7 %[2], notant l'indépendance accrue de la croissance économique vis-à-vis l'énergie[3].
  • La Chine suit le chemin inverse. En effet depuis 2000, elle a consommé proportionnellement plus d'énergie pour atteindre sa croissance à deux chiffres. Malgré les problèmes concernant la qualité des estimations du PIB et de la consommation d'énergie, les experts situent l'élasticité énergétique de la Chine autour de 1.5 pour 2003-2004[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. To power 7-8% GDP growth N. R. Krishan, The Hindu
  2. Statement by Nirupam Sen to UN Security Council UN 17 avril 2007
  3. India’s energy consumption, growth de-linked Express India, 18 avril, 2007
  4. Energy Outlook for China EIA testimony U.S. Senate Committee on Energy and Natural Resources, 3 février 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]