Éléonore de Vermandois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Éléonore de Vermandois (Aliénor de Vermandois chez certains auteurs), comtesse d'Ostrevent, de Nevers, de Boulogne et de Beaumont, née selon les sources vers 1148/1149[1] ou le , morte en juin 1213, est la fille de Raoul Ier, comte de Vermandois et de Valois, et de Pétronille d'Aquitaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de sa sœur aînée Élisabeth (1183), son beau-frère Philippe d'Alsace conserva les comtés de Vermandois et de Valois, mais dut les céder à Philippe II Auguste en 1214 après sa mort.

Elle fut mariée quatre fois :

  1. En 1162 avec Godefroy de Hainaut ( 1163), comte d'Ostrevent, fils du comte Baudouin IV de Hainaut.
  2. En 1164, avec Guillaume IV ( 1168), comte de Nevers.
  3. En 1171 avec Mathieu d'Alsace (° v. 1137  1173), comte de Boulogne.
  4. En 1175 avec Mathieu III ( 1208), comte de Beaumont-sur-Oise, chambrier de France.
  5. Selon un autre source, aussi avec Hugues III, sire d'Auxy, probablement après elle divorcée Mathieu de Beaumont en 1192[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie d'Éléonore sur le site Medieval Lands
  2. François-Alexandre Aubert de La Chesnaye Des Bois, Dictionnaire de la noblesse contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie…, vol. 2, t. 2, , p. 95-96

Liens externes[modifier | modifier le code]