Éléonore Tenaille de Vaulabelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éléonore Tenaille de Vaulabelle
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
Ernest Desprez
Jules CordierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Blason Tenaille-de-Vaulabelle WTQuest.png
blason

Éléonore Tenaille de Vaulabelle est un écrivain et dramaturge français né le 20 vendémiaire an X[1] à Châtel-Censoir (Yonne) et mort le à Paris[2]. Il publia ses romans sous le pseudonyme d'Ernest Desprez[3] et toutes ses pièces sous celui de Jules Cordier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blason de la famille Tenaille de Vaulabelle : « De gueules au pal d'or, accosté de deux fleurs de lis du même et chargé d'une baïonnette d'azur »

Après une enfance passée en Bourgogne, Éléonore de Vaulabelle s'installe à Paris à la fin de la Restauration, où il rédige des articles dans plusieurs journaux satiriques ainsi qu'un pamphlet quotidien pour Le Figaro, où il côtoie Alphonse Karr et George Sand.

Il a écrit deux romans sous le pseudonyme d’Ernest Desprez ainsi qu'une autobiographie romancée : Un enfant. Il développe dans Les Femmes vengées une théorie inspirée de Molière : « Les femmes sont ce que nous les faisons. » Vaulabelle ajoute : « Si les femmes mentent, c'est que nous leur apprenons à mentir. » Mais c'est à la scène qu'il consacre l'essentiel de son œuvre sous le pseudonyme de Jules Cordier, la plupart du temps en collaboration avec Clairville. Seul le recueil de nouvelles Les Jours heureux a été signé sous son véritable nom.

S'il adhère en privé aux idées républicaines – sans doute sous l’influence de son frère aîné, Achille Tenaille de Vaulabelle, auteur de l’Histoire des deux Restaurations et ministre de l'Instruction publique sous la présidence du général Louis-Eugène Cavaignac en 1848 – au théâtre, il exprime son opposition au régime selon la mode de l'époque[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1812 : Monsieur Malbroug ou Mironton, ton, ton, mirontaine, « complainte en action », folie en 2 actes, théâtre de la Gaîté (25 août) - J.-N. Barba, Paris, s.d.
  • 1831 : La Tireuse de cartes, mélodrame en 3 actes d'Ernest Desprez et Jules-Édouard Alboize, musique de Obell, théâtre Molière (9 juin) puis théâtre de la Gaîté (13 avril 1832) - J.-N. Barba, Paris, 1832
  • 1834 : Un enfant, drame en 4 actes de Charles Desnoyer et *** [Vaulabelle], imité du roman d'Ernest Desprez, théâtre de la Gaîté (21 juin) - Marchant, Paris
  • 1836 : Clémentine, comédie-vaudeville en 1 acte d'Jacques-François Ancelot et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (7 mars) - Marchant, Paris
  • 1838 : Les Trois Dimanches, comédie-vaudeville en 3 actes des frères Cogniard et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (19 août) - Marchant, Paris
  • 1838 : Contre fortune, bon cœur, comédie-vaudeville en 1 acte de J. Cordier, théâtre du Vaudeville (21 février) - Marchant, Paris, 1839
  • 1840 : Le Mari de ma fille, comédie-vaudeville en 1 acte de Jacques-François Ancelot et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (25 août) - Marchant, Paris
  • 1841 : Les Willis,vaudeville en 1 acte de Vaulabelle et Auguste Pittaud de Forges, théâtre du Palais-Royal (19 octobre)
  • 1842 : Le Mari à l'essai, comédie-vaudeville en 1 acte de Jean-François Bayard et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (4 mai) - Beck, Paris
  • 1844 : La Polka en province, folie-vaudeville en 1 acte d'Alexis Decomberousse et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (6 avril) - Giroux et Vialat, Saint-Denis-du-Port
  • 1845 : La Polka en province, folie-vaudeville en 1 acte d'A. Decomberousse et J. Cordier - Beck, Paris
  • 1846 : Colombe et Perdreau, idylle en 3 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre des Variétés (15 août) - Maistrasse et Wiart, Paris
  • 1846 : Les Dieux de l'Olympe à Paris, vaudeville en 6 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (26 février) - Beck, Paris
  • 1846 : La Femme électrique, folie-vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (9 mai) - Marchant, Paris
  • 1847 : Éther, magnétisme et hatchis, à-propos-vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre des Variétés (4 avril) - Tresse, Paris, 1846
  • 1848 : Ah ! enfin ! pièce d'ouverture en 3 actes et 2 entractes de Clairville, J. Cordier et Léon Dumoustier, théâtre du Vaudeville (29 avril) - Beck, Paris
  • 1848 : L'Avenir dans le passé ou les Succès au paradis, à-propos-vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (30 septembre) - Beck, Paris
  • 1848 : Le Club des maris et le Club des femmes, vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (4 juin) - Beck, Paris
  • 1848 : Les Filles de la liberté, à-propos-vaudeville en 1 acte, de Clairville et J. Cordier, théâtre du Gymnase-Dramatique (14 mars) - Beck, Paris
  • 1848 : Les Parades de nos pères, folie en 3 tableaux tirée des anciennes parades de Dumanoir, Clairville et J. Cordier, théâtre Montansier (6 octobre) - G. Olivier, Paris
  • 1848 : La Tireuse de cartes, vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre des Variétés (9 janvier) - Beck, Paris
  • 1848 : Un petit de la mobile, comédie-vaudeville en 2 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre des Variétés (7 août) - Beck, Paris
  • 1849 : Daphnis et Chloé, vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (23 novembre) - Beck, Paris
  • 1849 : Les Grenouilles qui demandent un roi, vaudeville en 1 acte de Clairville, Arthur de Beauplan et J. Cordier, théâtre du Gymnase (26 février) - Beck, Paris
  • 1849 : Les Partageux, vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Gymnase-Dramatique (17 novembre) - Beck, Paris
  • 1848 : La Propriété, c'est le vol, folie-socialiste en 3 actes et 7 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (28 novembre) - Beck, Paris, 1849
  • 1849 : Les Représentants en vacances, comédie vaudeville en 3 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre du Gymnase-Dramatique (15 septembre) - Beck, Paris
  • 1849 : Une semaine à Londres ou les Trains de plaisirs, folie-vaudeville à grand spectacle en 3 actes et 11 tableaux de Clairville et J. Cordier, musique de Victor Chéri, théâtre du Vaudeville (9 août) - Beck, Paris ; nouvelle version, théâtre de Variétés, 23 juin 1862 - Dentu, Paris
  • 1850 : L'Alchimiste ou le Train de plaisir pour la Californie, vaudeville en 3 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre des Variétés (8 août) - Beck, Paris
  • 1850 : Le Bourgeois de Paris ou les Leçons au Pouvoir, comédie-vaudeville en 3 actes et 6 tableaux, théâtre du Gymnase-Dramatique (15 juin) - Dondey-Dupré, Paris
  • 1850 : C'en était un ! pochade en 1 acte, mêlée de couplets de Clairville et J. Cordier, théâtre Montansier (31 mai) - Beck, Paris
  • 1849 : Paris sans impôts, vaudeville en 3 actes et 6 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (28 décembre) - Beck, Paris, 1850
  • 1850 : Les Tentations d'Antoinette, vaudeville en 5 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre du Gymnase (29 novembre) - Beck, Paris
  • 1850 : Les Secrets du diable, féerie-vaudeville en 2 actes à grand spectacle de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (23 février) - Beck, Paris
  • 1851 : Le Duel au baiser, comédie mêlée de couplets en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre Montansier (17 juin) - Beck, Paris
  • 1851 : La Dot de Marie, comédie-vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Gymnase (18 janvier) - D. Giraud et J. Dagneau, Paris
  • 1850 : Le Journal pour rire, revue en 1 acte et 3 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre de la Porte-Saint-Martin (25 décembre) - Beck, Paris, 1851
  • 1851 : Le Palais de cristal ou les Parisiens à Londres, grande revue de l'Exposition universelle, théâtre de la Porte-Saint-Martin (26 mai) - Beck, Paris
  • 1852 : Les Compagnons d'Ulysse, vaudeville en 1 acte et 2 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (5 juillet) - Beck, Paris
  • 1852 : La Maîtresse d'été et la Maîtresse d'hiver, comédie-vaudeville en 3 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (29 mai) - Beck, Paris
  • 1852 : La Mère Moreau, « débit de chinois, mêlé de prunes et de couplets », pochade en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (1er août) - Beck, Paris
  • 1852 : La Queue du diable, vaudeville fantastique en 3 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre de la Porte-Saint-Martin (29 juillet) - Beck, Paris
  • 1851 : La Vénus à la fraise, folie en 1 acte mêlée de couplets de Clairville et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (31 décembre) - Beck, Paris, 1852
  • 1852 : Les Abeilles et les Violettes, revue à grand spectacle en 6 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (28 décembre) - Beck, Paris, 1853 (lire en ligne)
  • 1853 : Le Baromètre des amours, comédie-vaudeville en 5 actes, de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (11 janvier) - Beck, Paris
  • 1853 : Cadet-Roussel, Dumollet, Gribouille et Cie, bambochade en 3 actes, précédée d'un prologue en vers, théâtre des Folies-Dramatiques (15 juin) - Beck, Paris ; rééd. Tresse, Paris, 1860
  • 1853 : L'Esprit frappeur ou les Sept Merveilles du jour, comédie-vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, musique de Sylvain Mangeant, théâtre du Palais-Royal (17 décembre) - Beck, Paris
  • 1853 : Fraichement décorée, à-propos-vaudeville en 1 acte de Clairville et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (25 juin) - Beck, Paris
  • 1853 : La Vie à bon marché, vaudeville en 1 acte de Clairville, J. Cordier et Louis Couailhac, théâtre du Vaudeville (5 avril) - Beck, Paris
  • 1854 : Les Contes de la Mère l'oie, grande féerie en 5 actes et 22 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre de l'Ambigu-Comique (20 mai) - Beck, Paris
  • 1854 : Mesdames les pirates, vaudeville à grand spectacle de Clairville et J. Cordier, théâtre du Vaudeville (25 février) - Beck, Paris
  • 1854 : La Mort de Pompée, comédie-vaudeville en 3 actes de J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (18 juillet) - J. Dagneau, Paris
  • 1855 : Les Binettes contemporaines, revue en 3 actes et 7 tableaux de Clairville et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (23 décembre) - Beck, Paris
  • 1858 : Un dîner et des égards, comédie-vaudeville en 1 acte de J. Cordier et Léon Dumoustier, théâtre du Palais-Royal (13 juin) - Michel-Lévy frères, Paris
  • 1858 : Une dame pour voyager, vaudeville en 1 acte de J. Cordier, théâtre des Variétés (31 mai) - Michel-Lévy frères, Paris
  • 1859 : Le Banquet des Barbettes, comédie-vaudeville en 2 actes de Clairville et J. Cordier, théâtre du Palais-Royal (17 juin) - Beck, Paris
  • 1866 (posthume) : Daphnis et Chloé, opéra-bouffe en 1 acte de Clairville et J. Cordier, musique de Jacques Offenbach, théâtre des Bouffes-Parisiens (6 octobre) - Beck, Paris

Romans et autres écrits[modifier | modifier le code]

  • Épître à Sidi Mahmoud... d'après Quérard, avec Jules Méry, Ladvocat, Paris, 1825
  • L'Étang de Varzy (nouvelle) dans Journal des enfans, Everat, Paris, 1832-1833
  • Le Troc des âges (conte) dans Journal des enfans, Everat, Paris, 1832-1833
  • Les Grisettes à Paris, Ladvocat, Paris, 1832 (lire en ligne) ; rééd. la Première Heure, Marseille, 2007
  • Le dimanche à Paris, Nouveau tableau de Paris au XIX me siècle, tome deuxième, Librairie de Madame Charles-Béchet, Paris, 1834 (lire en ligne)
  • Les Jours heureux, contes et morale à l'usage des enfans des deux sexes, Dumont, Paris, 1836
Sous le pseudonyme d'Ernest Desprez
  • Une seconde famille (nouvelle) dans Journal des enfans, Everat, Paris, 1832-1833
  • Un enfant (roman), 3 vol., C. Gosselin, Paris, 1833
  • Les Femmes vengées (roman), 2 vol., A. Ledoux, Paris, 1834
  • Le Fils de Claire d'Albe (nouvelle) dans Le Sachet, Poulton, Paris, 1835
Sous le pseudonyme de C. de Saint-Estève
  • M. de Similor en Californie, A. Courcier, Paris, 1856 (2e éd.)

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

ArbreTDV WTQuest v2.png

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric de Berthier de Grandry, La Famille d’Achille Tenaille de Vaulabelle (1799-1879), un ministre pionnier de l’Education nationale, préface de Jean-Pierre Soisson, Paris, 1998-2004, (ISBN 978-2-9513699-2-4)
  • Philibert Audebrand, « Le Journal au théâtre », Petits mémoires d'une stalle d'orchestre : acteurs, actrices, auteurs, journalistes, Paris, Jules Lévy libraire-éditeur, 1885, p. 167-179.
  • « Éléonore Tenaille de Vaulabelle », Biographie universelle ancienne et moderne, t. 95, Beck, 1862, p. 209-211.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. .
  2. Notice d'autorité BNF
  3. Ne pas confondre avec Ernest Depré, auteur dramatique et romancier (1854-1932)
  4. Philibert Audebrand, Petits mémoires d'une stalle d'orchestre, p. 167-179.

Liens externes[modifier | modifier le code]