Éléonore Laloux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éléonore Laloux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (33 ans)
Nationalité
Activité

Éléonore Laloux est une femme atteinte de trisomie 21. Depuis son plus jeune âge, son parcours en milieu ordinaire est un modèle d'intégration. Porte-parole du Collectif les Amis d'Éléonore, elle défend la cause des personnes porteuses de trisomie 21 et lutte contre la stigmatisation de sa maladie. Elle est auteur d'un livre Triso et alors ! publié chez Max Milo Éditions en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Éléonore Laloux naît à Arras le 26 août 1985[1]. À sa naissance, les médecins annoncent à ses parents que leur fille a une trisomie et une malformation cardiaque et qu'elle ne devrait pas vivre plus de deux ou trois semaines[2]. Elle restera deux mois et demi au centre de pathologie néonatale d'Arras. En septembre 1986, elle subit une première opération à cœur ouvert au Plessis-Robinson, puis deux autres interventions les semaines suivantes[réf. nécessaire].

Scolarité et emploi[modifier | modifier le code]

Laloux fera tout son parcours scolaire en milieu ordinaire, de la maternelle au lycée, avec l'aide de ses parents. Elle sera même finalement autorisée par la directrice du lycée à suivre des cours en BEP secrétariat, accompagnée par une auxiliaire de vie scolaire (AVS).

Après divers stages, elle obtient en 2006 un CDD au service facturation de la clinique Bon Secours, dans le bâtiment même où elle naissait quelques années plus tôt[3]. Deux ans plus tard la clinique sera transformée en résidence intergénérationnelle où Laloux résidera, devenant plus autonome encore. La même année l'hôpital privé Arras les Bonnettes géré par la Générale de Santé transforme son contrat en CDI [4].

Médiatisation[modifier | modifier le code]

À l'occasion de son opération à cœur ouvert, un appel au don du sang paraît dans La Voix du Nord dans un article intitulé : « Élan de solidarité aux Louez-Dieu en faveur de la petite Éléonore » : c'est sa première apparition dans la presse locale. À l'âge de quatre ans, Laloux a sa photo sur des affiches JCDecaux dans la ville d'Arras : elle y présente ses vœux aux Arrageois. Laloux apparaîtra ensuite régulièrement dans les médias au sujet des nombreux combats menés par ses parents pour son insertion scolaire et sociale, dès 1992[5],[6].

En mars 2010, le Collectif les Amis d'Éléonore est lancé au cours d'une conférence de presse à Arras. Mille cinq cents personnes et une trentaine d'associations rejoignent le Collectif les semaines qui suivent sa création, et son « appel du 25 mars ». Laloux interviendra dans toutes les conférences de presse organisées par le Collectif : Arras, Rennes, Paris, Marseille... en plein débat sur le projet de révision de loi bioéthique. La presse s'intéresse à Laloux, de plus en plus présente dans les médias. Elle fera l'objet de divers reportages sur TF1[7],[8],[9] M6[10], Direct 8[11], France 2[12], France 3[13], France 5[14], M6[15]... et dans la presse régionale et nationale[16],[17],[18],[19],[20],[21],[22],[23],[24],[25],[26].

En mars 2012, Laloux présente une exposition de photos tirées du livre Supplément d'âme où un large portrait lui est consacré[27]; Elle recevra la même année le prix Géant 2012 du journal La Voix du Nord[28],[29].

En mars 2013, elle apparaîtra au Grand Journal de Canal Plus avec Valérie Trierweiler[30]. Sa biographie est consignée dans un livre : Triso et alors ! publié en 2014 en collaboration avec le journaliste Yann Barte. Une biographie largement médiatisée, dans la presse[31],[32],[33],[34],[35],[36],[37],[38], TV[39] et la radio[40],[41] En mars 2014, Éléonore Laloux intervient une nouvelle fois au Conseil économique, social et environnemental (CESE) au côté de son président Jean-Paul Delevoye dans le cadre de la Journée mondiale de la trisomie 21.

Lobbying politique[modifier | modifier le code]

Eléonore Laloux a rencontré diverses personnalités, notamment durant le débat sur la révision de la loi bioéthique, sous les mandats de Nicolas Sarkozy et François Hollande :

Elle est également citée à l'Assemblée nationale, lors d'une question du député de la Seine-Saint-Denis, Gérard Gaudron, à Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, le 24 mars 2011[45].

Polémique[modifier | modifier le code]

Lors d'une émission La Tête au carré sur France Inter, le 5 octobre 2012, le neurobiologiste Jean-Didier Vincent déclarait : « Pourquoi faut-il conserver les trisomiques qui sont quand même un poison dans une famille ». Éléonore Laloux répond à plusieurs reprises à cette déclaration, d'abord dans une vidéo[46] en 2013, puis, un an plus tard, en mars 2014, dans un chapitre Je ne suis pas un poison de son livre autobiographique : Triso et alors ! Elle dénoncera aussi le discours violent de certains médecins dans nombre d'articles[47],[48] et sur les ondes mêmes de France Inter[40], le 19 mars 2014.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Éléonore Laloux avec Yann Barte, Triso et alors !, Max Milo Éditions, 2014.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix Géant 2012, catégorie « société civile » (distinction décernée par le journal La Voix du Nord aux nordistes de l'année).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Un chromosome en plus et pas moins épanouie, Nord Eclair
  2. présentation Triso et alors ! sur Amazon
  3. Eléonore Laloux, invitée du Magazine de la Santé, France 5, 20 mars 2012 (vidéo)
  4. Mon intégration au travail, 2009
  5. Top Vie, mars 1992
  6. La lutte pour l'intégration, Déclic, 1998
  7. Éléonore Laloux, C'est quoi l'Amour, TF1 (vidéo)
  8. JT 20 heures présenté par Claire Chazal, TF1 (vidéo)
  9. Eléonore et ses voisins. 7 à 8 présenté par Harry Roselmack, TF1 (vidéo)
  10. Portrait d’Éléonore Laloux, 12/45 sur M6, 2010 -(vidéo)
  11. Handicapés: quelle place dans la société. Dossier du jour. Eléonore Laloux témoigne, Direct 8, 2010(vidéo)
  12. Reportage sur la résidence Ilot Bon Secours avec Eléonore Laloux, France 2(vidéo)
  13. , Portrait d'Eléonore Laloux au travail, France 3 Nord-Pas-de-Calais(vidéo)
  14. Eléonore Laloux, invitée de la semaine, Magazine de la Santé, France 5, 20 mars 2012 (vidéo)
  15. 19/45, M6, 21 mars 2014 (vidéo)
  16. [PDF]Un chromosome en plus et pas moins épanouie, Nord Eclair, 4 mai 2010.
  17. [PDF] Éléonore, trisomique, ne veut pas du dépistage de sa maladie, Aujourd'hui en France, 19 mai 2010.
  18. Le combat d’Éléonore, trisomique, Témoignage chrétien, 28 mai 2010
  19. Pour que toutes les Éléonore aient droit de cité, Arras actualité, 20 juin 2010
  20. Éléonore s'en va-t-en guerre, France Soir, 21 mai 2010
  21. Éléonore ou le droit au bonheur, La Vie, 21 mai 2010.
  22. , La vie rêvée d'Éléonore, l'Avenir de l'Artois, 2 mars 2011, La Vie, 21 mai 2010.
  23. À Arras, des habitants comme les autres, 22 mars 2012
  24. Éléonore, décidément star des médias, La Voix du Nord, 26 mars 2011.
  25. Élisez le régional de l'année, La Voix du Nord, 26 novembre 2012
  26. Éléonore Laloux : haute en couleurs, La Voix du Nord, 16 décembre 2012
  27. Les Amis d’Éléonore présentent, à l’hôtel de ville, une très belle exposition de photos tirées du livre « Supplément d’âme », La Voix du Nord, 22 mars 2012
  28. Nordistes de l'année: voici les Géants que vous avez choisis, 7 décembre 2012.
  29. Élue Géante 2012 à la quasi-majorité, Éléonore Laloux, invitée de la chaîne WEO.
  30. Ce qu'il faut retenir de la participation de Valérie Trierweiler au Grand Journal.
  31. Éléonore, trisomique et indépendante rêve de changer le regard des autres, Le Point, 21 mars 2014.
  32. Éléonore, 28 ans, trisomique et indépendante veut changer le regard des autres, Le Parisien, 21 mars 2014.
  33. Elle est trisomique et vit comme tout le monde, Le Parisien, 21 mars 2014 (vidéo)
  34. Trisomie 21 : lutter contre les tabous et les stéréotypes, Le Figaro, 21 mars 2014.
  35. La belle vie d’Éléonore, trisomique et indépendante, 20 Minutes, 23 mars 2014
  36. On peut être trisomique et avoir une vie ordinaire, 20 Minutes, 21 mars 2014
  37. L'Avenir de l'Artois, 16 avril 2014
  38. « J'ai un job, un appart, un copain, je suis triso et alors ! » Closer, 18 avril 2014
  39. Triso et alors ! présenté par Sophie Davant et David Artur, France 2, 18 mars 2014.
  40. a et b « Trisomique... et alors ? » France Inter, 19 mars 2014.
  41. , RCF Nord de France, 25 mars 2014.
  42. Valérie Trierweiler: "J'apprends à supporter les rumeurs", l'Express, 22 mars 2013
  43. Les Amis d'Éléonore
  44. Catherine Génisson sur France 3, 13 juillet 2010
  45. Question par le député de la Seine-Saint-Denis Gérard Gaudron, à Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, Assemblée nationale, le 24 mars 2011
  46. Éléonore Laloux répond à Jean-Didier Vincent (vidéo)
  47. On n'est pas des poisons ! Famille chrétienne, 20 mars 2014.
  48. « Nous les triso, on veut parler ! » Huffington Post, 21 mars 2014.
  49. [1]
  50. Ces surdoués de la relation

Liens externes[modifier | modifier le code]