Éléna Piacentini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éléna Piacentini
Description de cette image, également commentée ci-après

Éléna Piacentini en mai 2011.

Naissance
Drapeau de la France Corse
Activité principale
Romancière
Distinctions

Prix Calibre 47 (2014)

Prix Soleil noir (2014)
Auteur
Langue d’écriture Français
Mouvement Roman policier
Genres
Roman

Œuvres principales

  • Carrières noires (2012)
  • Le Cimetière des chimères (2013)
  • Des forêts et des âmes (2014)

Éléna Piacentini est une auteur de polars française née en Corse le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Éléna Piacentini a passé toute son enfance et son adolescence en Corse, entre le maquis et les bras de sa grand-mère.

Ses études supérieures et sa vie professionnelle l'obligent à traverser la Méditerranée pour un périple toujours plus septentrional. Nice, puis la Normandie, Paris, et enfin Lille, où elle s'installe en 2003 [1].

Elle propose en 2008 son premier roman policier, commencé deux ans plus tôt, aux éditions Ravet-Anceau: Un Corse à Lille. C'est le début de sa collaboration avec cet éditeur, et le livre connaît un succès immédiat. Un Corse à Lille présente son personnage fétiche, Pierre-Arsène Leoni, policier insulaire émigré dans le Nord en compagnie de sa grand-mère. Toute ressemblance avec l'auteur est la bienvenue [2].

Ce premier roman pose les bases de l'univers romanesque d'Éléna Piacentini : des intrigues tortueuses aux ramifications entremêlées ; une écriture d'une grande rigueur stylistique, au vocabulaire précis et choisi ; un art consommé de la description et de l'analyse de ses semblables.

Avec une régularité de métronome, elle poursuit un temps les pérégrinations de son flic ténébreux chez Ravet-Anceau : Art brut sort en 2009, et Vendetta chez les Chtis [3] en 2010 [4].

En 2012 le quatrième opus des enquêtes de Leoni, Carrières noires, est édité chez l'éditeur parisien "Au-delà du raisonnable"[5].

La même année 2012, elle participe au recueil caritatif Les auteurs du noir face à la différence, chez Jigal, et en collaboration avec Yves Godderis, chercheur au CNRS, dans le cadre de l'association Novela, elle écrit une nouvelle policière et scientifique dans le recueil Laboratoires du noir [6].

La suite des aventures Pierre-Arsène Leoni, sortie en 2013, intitulée Le Cimetière des chimères remporte en 2014 le prix Calibre 47 [7]et le prix Soleil noir[8].

Des forêts et des âmes, sixième roman de la série, sort en juillet 2014, toujours aux éditions "Au-delà du raisonnable[9]"[10].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Nouvelles (format numérique)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Elena Piacentini dédicace Vendetta chez les Chtis », sur www.corsematin.com, (consulté le 29 juin 2012)
  2. « Éléna Piacentini : un œil corse posé sur Lille », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le 29 juin 2012)
  3. « Rencontre : Vendetta chez les chtis par Éléna Piacentini », sur www.livresque-du-noir.fr, (consulté le 29 juin 2012)
  4. « La Bio de l’auteur, par sa créature, le commandant P.A.Leoni », sur www.carrieres-noires.com, (consulté le 29 juin 2012)
  5. « Rencontre : Carrières noires par Éléna Piacentini », sur www.livresque-du-noir.fr, (consulté le 29 juin 2012)
  6. « Rencontre : Laboratoires du noir », sur www.tumblr.com, (consulté le 29 juin 2012)
  7. Jean Crozier, « Le Prix Calibre 47 décerné ce 8 février à la romancière Elena Piacentini », sur http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/, (consulté le 9 juillet 2014)
  8. « Elena Piacentini », sur http://www.au-dela-du-raisonnable.fr/auteur-piacentini.html, (consulté le 9 juillet 2014)
  9. « Editions Au-delà du raisonnable », sur http://www.au-dela-du-raisonnable.fr/auteur-piacentini.html
  10. Dominique Landron, « Elena Piacentini: «J'ai progressé en maturité d'écriture» », sur http://www.corsematin.com, (consulté le 9 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :