Église de Dieu (Cleveland)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec l’Église de Dieu basée à Anderson, ou les autres dénominations appelées Église de Dieu Page d'aide sur l'homonymie.
Église de Dieu (Cleveland)
Généralités
Courant Pentecôtisme
Théologie Lee University et Pentecostal Theological Seminary
Gouvernance Système épiscopalien
Territoire Mondial
Leader Mark Williams
Affiliation Church of God (Cleveland, Tennessee) et Fédération protestante de France
Fondation
Fondateur Richard Spurling
Date 19 août 1886
Lieu Comté de Monroe
Origine et évolution
Séparée de Église de Dieu de La Prophétie
Chiffres
Membres 7035298
Ministres 40034
Missionnaires 30031
Divers
Organisation humanitaire National Association of Evangelicals
Site Web www.eglisededieu.org

L’Église de Dieu est une dénomination chrétienne pentecôtiste basée à Cleveland, dans le Tennessee aux États-Unis. Elle a été créée le 19 août 1886 par le Révérend Richard G. Spurling sous le nom de d'Union Chrétienne, ce qui en fait la plus ancienne dénomination pentecôtiste encore active.

L'église a changé de nom le 15 mai 1902 pour devenir l'Église de la Sainteté à Camp Creek. Le nom Église de Dieu a été adopté en 1907.

L'Église de Dieu (Cleveland, Tennessee)[1] compte actuellement 7 millions de fidèles dans plus de 170 pays, dont 1 076 254 membres aux États-Unis, soit le deuxième plus grand mouvement pentecôtiste du pays après les Assemblées de Dieu[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de l’Église de Dieu prend racine dans les débuts du pentecôtisme. Martin Luther et la Réforme du XVIe siècle apportèrent une dépendance renouvelée à l’œuvre du Saint-Esprit dans l'Église. Il y eut d'autres Réformateurs, tels que les anabaptistes évangéliques qui pensaient que Luther et Calvin n'étaient pas allés assez loin dans la réforme de l'église. Ils prônaient une réforme dite "radicale", qui revendique la séparation de l'Église et de l'État et plaide pour des assemblées autonomes composées de personnes nées de nouveau. Ces souhaitaient revenir à une piété et à une foi conformes à la saine doctrine avec un engagement plus personnel envers le message du Christ. Ces réformateurs radicaux ont créé un mouvement conçu pour reproduire aussi littéralement que possible la puissance et la pureté de l'église apostolique. Par ailleurs, ils refusent pour la plupart le baptême des enfants. Ils mirent aussi l'accent sur l'entière responsabilité des paroissiens dans le ministère, qui n'incombait plus exclusivement au clergé. Au seizième siècle, il y eut aussi un intérêt nouveau pour les dons spirituels et le retour de Christ. L'anabaptisme fut un véritable mouvement charismatique.

En 1884, l'insatisfaction concernant les crédos des principales églises établies poussa le pasteur baptiste Richard G. Spurling senior à étudier à nouveau les Saintes Écritures et l'histoire de l'église.

Le jeudi 19 août 1886, l'Union Chrétienne est créée dans le Comté de Monroe, dans le Tennessee, aux États-Unis. À l’occasion cette première réunion du jeudi 19 août 1886 qui rassembla huit chrétiens [3] à la salle de réunion de Barney Creek, le pasteur Richard G. Spurling pria pour tous les fidèles qui souhaitaient "s’affranchir de toutes les croyances et traditions fabriquées par les hommes" et qui souhaitaient "que le Nouveau Testament et la loi de Christ constituent le seul fondement de leur foi et de leur pratique religieuse". Il pria ensuite pour ceux qui désiraient "se mettre ensemble en tant qu’Église de Dieu afin d’accomplir la même œuvre commune"[4].

Le jeudi 2 septembre 1886, Richard G. Spurling Jr est ordonné pasteur. Il devint ainsi le tout premier pasteur ordonné de l'Église de Dieu sous l'ancienne appellation d'Union Chrétienne.

En 1896, soit dix ans après la création du mouvement, 120 membres de l'Union Chrétienne rassemblés à l’école Shearer, dans le Comté de Cherokee, en Caroline du Nord pour écouter la lecture des messages de John Wesley sur la sanctification reçurent le baptême du Saint-Esprit avec l’évidence du parler en d’autres langues. Cette réunion était conduite par le Révérend W. F. Bryant.

Le jeudi 15 mai 1902, l’Union Chrétienne devient « Église de la Sainteté à Camp Creek ». Cette décision visait à écarter certains éléments indésirables qui s’étaient introduits dans l’église. Le compte rendu de la réunion montre clairement que cela impliquait un changement de nom, mais pas la création d'une nouvelle organisation.

En 1903, un colporteur du nom de Ambrose Jessup Tomlinson arriva de l'Indiana pour rejoindre l'Église de Sainteté à Camp Creek. Il était de la mouvance de l'église Quarker et gagnait sa vie en vendant des livres chrétiens. Il aura la responsabilité de présider la première Assemblée Générale convoquée dans la maison de J.C. Murphy du jeudi 26 au vendredi 27 janvier 1906. Tomlinson reçut le baptême dans le Saint-Esprit avec l'évidence du parler en langues le jeudi 10 janvier 1908 après un message puissant de G.B. Cashwell.

Le vendredi 11 janvier 1907, l'Église de Sainteté devient "Église de Dieu", un nom tiré de 1 Corinthiens 1:2 et 2 Corinthiens 1:1. Ce nom a été repris par d'autres groupes n'ayant aucun lien avec l'Église de Dieu. Par décision de la Cour suprême du Tennessee en 1953[5], le nom "Église de Dieu" ne doit être porté que par le mouvement de Cleveland.

Déclaration de foi[modifier | modifier le code]

La déclaration de foi est la norme doctrinale de l'Église de Dieu[6]. L'Église de Dieu croit :

1. Dans l’inspiration verbale de la Bible.

2. En un seul Dieu, existant de toute éternité en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

3. Que Jésus-Christ est le Fils unique engendré du Père, conçu du Saint-Esprit, et né de la vierge Marie. Que Jésus a été crucifié, enseveli, et est ressuscité d’entre les morts. Qu’il est monté au ciel et est à la droite du Père où il intercède pour nous.

4. Que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, et que la repentance, demandée par Dieu à tous les hommes, est nécessaire pour le pardon des péchés.

5. Que la justification, la régénération et la nouvelle naissance s’obtiennent par la foi dans le sang de Jésus-Christ.

6. Dans la sanctification consécutive à la nouvelle naissance, par le moyen de la foi dans le sang de Christ ; à travers la Parole de Dieu et par le Saint-Esprit.

7. Que la sainteté est l’état normal de la vie de tout enfant de Dieu.

8. Que le baptême dans le Saint-Esprit est accordé à ceux dont le cœur a été purifié par Jésus-Christ.

9. Que le parler en langues, selon que l’Esprit donne de s’exprimer, est le signe initial du baptême dans le Saint-Esprit.

10. Dans le baptême d’eau par immersion, et que tous ceux qui se sont repentis doivent être baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

11. Que la guérison divine est offerte à tous, Christ y ayant pourvu par l’expiation à la croix.

12. Dans la célébration de la Sainte Cène et dans le lavement des pieds.

13. Dans la seconde venue de Jésus avant le millénium. Premièrement pour ressusciter les morts en Christ et pour enlever avec lui dans les airs les croyants restés vivants. Deuxièmement pour régner sur la terre pendant mille ans.

14. Dans la résurrection des corps ; la vie éternelle pour les justes, le châtiment éternel pour les injustes, le châtiment éternel pour les injustes.

Engagement doctrinaux[modifier | modifier le code]

Voici les points de doctrines [7]et leurs références bibliques sur lesquels ils fondent leur foi :

1. La repentance : Marc 1:15; Luc 13:3; Actes 3:19.

2. La justification : Romains 5:1; Tite 3:7.

3. La régénération : Tite 3:5.

4. La nouvelle naissance : Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9.

5. La sanctification consécutive à la justification : Romains 5:2; 1 Corinthiens 1:30; 1 Thessaloniciens 4:7; Hébreux 13:12.

6. La Sainteté : Luc 1:75; Hébreux 12:4.

7. Le baptême d'eau : Mathieu 28:19; Marc 1:9-10; Jean 3:22-23; Actes 8:36-38.

8. Le baptême dans le Saint-Esprit consécutif à la purification, revêtement de puissance pour le ministère: Mathieu 3:11; Luc 24:49-53; Actes 1:4-8.

9. Le parler en langues selon que l'Esprit donne de s'exprimer, comme signe initial du baptême dans le Saint-Esprit: Jean 15:26; Actes 2:4; Actes 10:44-46; 19:1-7.

10. L’Église : Exode 19:5-6; Psaumes 22:22; Matthieu 16:13-19; 28:19-20; Actes 1:8; 2:42-47; 7:38; 20:28; Romains 8:14-17; 1 Corinthiens 3:16-17; 12:12-31; 2 Corinthiens 6:16-18; Éphésiens 2:19-22; 3:9-21; Hébreux 2:12; 1 Pierre 2:9; 1 Jean 1:6-7; Apocalypse 22:17-17; 12:12-31; 2 Corinthiens 6:16-18; Éphésiens 2:19-22; Hébreux 2.

11. Les dons spirituels : 1 Corinthiens 12 : 1-7; 10:28-31; 14 :1.

12. Les signes accompagnant les croyants : Marc 16:17-20; Romains 15 :18-19; Hébreux 2:4; 15:18.

13. Le fruit de l'esprit : Romains 6:22; Galates 5:22-23; Éphésiens 5:9; Philippiens 1:11.

14. La sainte cène : Luc 22 :17-20, 1 Corinthiens 11 :23-26.

15. La guérison divine offerte à tous par l'expiation à la croix : Psaumes 103:3; Ésaïe 53:4-5; Matthieu 8:17; Jacques 5:14-16; 1 Pierre 2:22.

16. Le lavement des pieds : Jean 13 :4-17; 1 Timothée 5:9-10.

17. La dîme et les offrandes : Genèse 14:18-20; 28:20-23; Malachie 3:10; Luc 11:42; 1Corinthiens 9:6-9; 16 :2; Hébreux 7:1-21.

18. La restitution chaque fois que possible : Mathieu 3:10; Luc 19:8-9.

19. L'avènement de Jésus avant le Millénium. D'abord pour ressusciter les morts en Christ et enlever avec Lui dans les airs les croyants restés vivants : 1 Corinthiens 15:52; 1 Thessaloniciens 4:15-17; 2 Thessaloniciens 2:1. Ensuite pour régner sur la terre pendant mille ans : Zacharie 14:4; 1 Thessaloniciens 4:14; 2 Thessaloniciens 1:7-10; Jude 14:15; Apocalypse 5:10-19; 11:21; 20:4-6.

20. La résurrection : Jean 5:28-29; Actes 24:15; Apocalypse 20:5-6.

21. La vie éternelle pour les justes : Mathieu 25:46; Luc 18:30; Jean 10:28; Romains 6:22; 1 Jean 5:11-13.

22. Le châtiment éternel pour les injustes. Aucune libération ou annihilation: Matthieu 25:41-46; Marc 3:29; 2 Thessaloniciens 1:8-9; Apocalypse 20:10-15; 21:8.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'Église de Dieu possède de nombreux collèges bibliques :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site francophone de l’Église de Dieu
  2. A Brief History of the Church of God, churchofgod.org
  3. Historique de l'Église de Dieu, par le pasteur Aloys Evina (formé à Lee University)
  4. Le Journal CHrétien : origine, historique, dates clés et confession de foi de l'Église de Dieu
  5. Qu'est-ce que l'Église de Dieu ?
  6. Déclaration de foi de l'Église de Dieu
  7. Engagements doctrinaux de l'Église de Dieu

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]