Église catholique en Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Église catholique en Autriche (en allemand : « Katholische Kirche in Österreich »), désigne l'organisme institutionnel et sa communauté locale ayant pour religion le catholicisme en Autriche.

L'Église en Autriche est organisée en deux provinces ecclésiastiques (Salzbourg et Vienne) et une abbaye territoriale, qui ne sont pas soumises à une juridiction nationale au sein d'une église nationale mais sont soumises à la juridiction universelle du pape, évêque de Rome, au sein de l'« Église universelle[1] ».

Les deux provinces ecclésiastiques répartissent neuf diocèses (deux archidiocèses métropolitains et sept diocèses) rassemblant toutes les paroisses de l'Autriche[2].

En étroite communion avec le Saint-Siège, les évêques des diocèses de Autriche sont membres d'une instance de concertation, la conférence épiscopale autrichienne.

Depuis 1918, l'Autriche n'a plus de religions d'État ni officielles. L'Église catholique est autorisée par la constitution fédérale de l'Autriche de 1919 : « les habitants ont droit au libre exercice, de toute foi, religion ou croyance, dont la pratique ne sera pas incompatible avec l'ordre public et les bonnes mœurs »[3],[4],[5].

L'Église catholique est la communauté religieuse comptant le plus de membres[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse de Salzbourg est érigé en 798. Depuis 1854, la primatie de Germanie (Primus Germaniae) est détenue par l'évêque de Salzbourg.

Suite à la Première Guerre mondiale et la fin du Saint-Empire romain germanique, l'Autriche n'a plus de religions d'État ni officielles depuis 1918.

Organisation[modifier | modifier le code]

Circonscriptions ecclésiastiques en Autriche

L'Église catholique romaine en Autriche est divisée en 9 diocèses (dont 2 archidiocèses) et une abbaye territoriale :

Statistiques[modifier | modifier le code]

Catholiques en Autriche[7],[8]
année population catholiques
Nombre %
1951 6 933 905 6 170 084 89,0 %
1961 7 073 807 6 295 075 89,0 %
1971 7 491 526 6 548 316 87,4 %
1981 7 555 338 6 372 645 84,3 %
1991 7 795 786 6 081 454 78,0 %
2001 8 032 926 5 915 421 73,6 %
2005 8 250 000 5 662 782 68,5 %
2008 8 350 000 5 579 493 66,8 %
2009 8 376 761[9] 5 530 000[10] 66,0 %

En 2017, dans une population de 8 millions d'habitants, 5 millions des Autrichiens étaient catholiques (57,9%) contre 24,4% sans religion, 8% de musulmans, 6 % d'orthodoxes, 5% de protestants[11],[12],[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Catéchisme de l'Église Catholique », sur vatican.va (consulté le 10 octobre 2018)
  2. Annuario pontificio 2011, Città del Vaticano, 2011.
  3. « Constitution de la République d'Autriche (s. V, p. III, 1919) », sur mjp.univ-perp.fr (consulté le 2 octobre 2018)
  4. (en) « Freedom in the World 2015 Austria », sur freedomhouse.org, (consulté le 2 octobre 2018)
  5. (en) « Bureau of Democracy, Human Rights and Labor International Religious Freedom Report for 2014 Austria », sur state.gov, (consulté le 2 octobre 2018)
  6. « L'observatoire de la liberté religieuse Autriche », sur liberte-religieuse.org (consulté le 30 septembre 2018)
  7. (de) « Bevölkerung nach dem Religionsbekenntnis und Bundesländern 1951 bis 2001 », sur statistik.at
  8. Statistics Catholic Church in Austria 2003 - 2008
  9. (de) En allemand
  10. (de) « 5.53 Millions Menschen sind katholisch », sur katholisch.at.
  11. (de) « Statistik: 2017 wieder leichter Rückgang bei Kirchenaustritten », sur katholisch.at (consulté le 4 octobre 2018)
  12. (de) « Anzahl der Gläubigen von Religionen in Österreich im Zeitraum 2012 bis 2018 », sur de.statista.com (consulté le 4 octobre 2018)
  13. Robert Manchin, « Religion in Europe: Trust Not Filling the Pews », Gallup, (consulté le 4 décembre 2009)