Église Santi Apostoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Santi Apostoli
Image illustrative de l'article Église Santi Apostoli
Santi Apostoli : l'extérieur et le campo
Présentation
Nom local Chiesa dei Santi Apostoli
Culte Catholique
Type Église
Début de la construction Xe siècle
Fin des travaux 1575 (Reconstruction)
Architecte Alessandro Vittoria
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Ville Venise
Coordonnées 45° 26′ 26″ Nord 12° 20′ 12″ Est / 45.4405706, 12.3365601

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santi Apostoli

Géolocalisation sur la carte : Venise

(Voir situation sur carte : Venise)
Église Santi Apostoli

Santi Apostoli dei Cristo (« Saints-Apôtres-du-Christ » en italien, communément appelée Santi Apostoli) est une église catholique de Venise, en Italie.

Localisation[modifier | modifier le code]

Santi Apostoli est située sur le dans le sestiere de Cannaregio, contrada dei Santi Apostoli, au début de la Strada Nova. Sa façade s'ouvre Salizada del Pistor en face du Palazzo Corner. Son flanc sud et le campanile sont situés Campo dei Santi Apostoli face à la Scuola dell'Angelo Custode. L'abdise à l'est est située sur le Campo dietro la chiesa.

Historique[modifier | modifier le code]

La date de construction du premier édifice religieux du lieu n'est pas connue. Le quartier où elle est située est l'un des premiers de Venise à avoir été habité et il est possible qu'une église ait existé déjà au IXe siècle. On sait cependant que l'édifice a subi une reconstruction complète en 1021. Il est presque entièrement reconstruit au cours de 1105 après un incendie qui a déterminé sa ruine complète.

Au XVe siècle, l'architecte Mauro Codussi ajoute à la structure existante un portique sur la façade latérale, la sacristie et la chapelle de la famille noble des Corner.

En 1575, l'église est reconstruite presque entièrement : les murs porteurs sont réutilisées et une partie des fresques du XIVe siècle sont conservées, ainsi que la chapelle Corner. L'architecte Alessandro Vittoria est chargé de ces travaux. Le campanile date de 1672, mais est terminé par Andrea Tirali au XVIIIe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

L'extérieur[modifier | modifier le code]

La façade sur Salizada del Pistor est très austère avec les brique à nues. Une triple entrée deux niches vides et deux fenêtres complètent l'ensemble. Au dessus de l'entrée principale une plaque commémore la passage de Pie VII en 1800.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

L'intérieur[modifier | modifier le code]

L'intérieur de l'église est constitué d'une nef à double rangée de colonnes.

La contre-façade
L'orgue de Pietro Nachini, daté de 1738, a été rénové en 1766 par les frères Bazzani.
Les bénitiers
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Côté droit de la nef
  • Le bénitier la vasque et le piétement sont d'Antonio Viani, la statue au centre de la vasque est de Giacomo Piazzetta et représente Saint Jean Baptiste elle date de 1698.
  • Le tableau du retable du premier autel montre une huile sur toile de Sebastiano Santi Cristo fra gli Apostoli autour de 1828
  • La chapelle Corner. C'est le lieu de sépulture de plusieurs membres de la Famille Corner. Paroi droite de la chapelle : le monument funéraire de Marco et paroir de gauche le monument funéraire de Giorgio Corner respectivement père et frère de Catherine Corner, reine de Chypre. Sa dépouille à été transférée dans un imposant monument funéraire à l'Église San Salvador. L'organisme de bienfaisance "Sauver Venise" a financé la restauration de la chapelle. Le retable de cette chapelle permet de voir "la Dernière Communion de Saint Lucie", (vers 1746) par Giambattista Tiepolo.
  • Le tableau du retable du deuxième autel montre une huile sur toile de Giovanni Contarini La naissance de la Vierge vers 1599.
Le maître-autel
avec le tabernacle en forme de temple circulaire a été conçu par Francesco Lazzari. De chaque côté du chœur des statues de saint Pierre et saint Paul, faites par un inconnu à la manière d'Alessandro Vittoria.
Côté gauche de la nef
  • Le bénitier la vasque et la statue de Saint Pierre sont de Heinrich Meyring et date de 1701.
  • La chapelle de l'Ange gardien. La tableau du retable du premier autel montre, l'Ange gardien par Francesco Maffei - œuvre commandée par la Scola éponyme située en face de l'église sur le campo.
  • Le premier autel : le tableau du retable est une huile sur toile de Gaspare Diziani datée de 1755 : La Vierge à l'Enfant, Saint-Joseph, Saint-Jean-Baptiste et saint Antoine de Padoue.
  • Les fonts baptismaux et la chaire qui les surplombes sont de Giuseppe Bernardi dit il Torretto, premier maître de Canova. La chaire est décorée d'un bas-relief représentant la descente du saint-Esprit.
  • Le second autel : Sainte Catherine d'Alexandrie, saint Antoine le grand, saint Jérôme et saint Jean de Nepomuk par Domenico Maggiotto
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Œuvres d'Art

Parmi les nombreuses œuvres d'art


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nichols, Tintoretto, p. 236