Église Santa Maria in Palmis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Santa Maria in Palmis
Image illustrative de l’article Église Santa Maria in Palmis
Présentation
Nom local Chiesa di Santa Maria in Palmis ou Chiesa del Domine quo vadis
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Début de la construction XVIIe siècle
Fin des travaux 1637
Site web www.vicariatusurbis.org/Ente.asp?ID=881Voir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Ville Rome
Coordonnées 41° 51′ 59″ nord, 12° 30′ 13″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santa Maria in Palmis

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santa Maria in Palmis

L'église Santa Maria in Palmis ou église Domine Quo Vadis (en français : de Sainte-Marie-des-Palmes[1] ou du « où-vas-tu Seigneur ?») est une église romaine, située dans le quartier Appio-Latino sur la via Appia, au croisement de la via Ardeatina.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église fut construite au XVIIe siècle sur le site d'une chapelle du IXe siècle érigée sur le lieu de la vision de saint Pierre, rapportée dans les actes de Pierre, lors de laquelle fuyant Rome et les persécutions de Néron il rencontre Jésus à qui il demande Domine Quo vadis ? (Seigneur où vas-tu ?) et qui lui répond Venio Romam iterum crucifigi (Je vais à Rome me faire crucifier de nouveau), comprenant ainsi qu'il doit retourner dans la ville et affronter son martyr.

L'église héberge la Congrégation de Saint Michel Archange.

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

L'église abrite une plaque de marbre blanc qui est une copie de celle de la Basilique Saint-Sébastien-hors-les-Murs voisine, présentant l'empreinte de deux pieds que la tradition populaire associe à ceux du Christ lors de son apparition à Pierre et que le pape Innocent III a décrétée vraie. Elle fut incluse dans le Decretali di Gregorio IX, livre IV, tit. 17, cap. Per Venerabilem.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. En référence aux pieds de Jésus et non à la plante