Église Santa Dorotea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Santa Dorotea
Image illustrative de l’article Église Santa Dorotea
Présentation
Nom local Chiesa di Santa Dorotea
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Début de la construction Origines XIIe siècle - 1750
Fin des travaux 1756
Site web www.parrocchiasantadorotea.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Ville Rome
Coordonnées 41° 53′ 32″ nord, 12° 28′ 05″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santa Dorotea

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santa Dorotea

L'église Santa Dorotea (en français : Sainte-Dorothée) est une église romaine située dans le quartier Trastevere sur la via Santa Dorotea et dédiée à Sainte Dorothée.

Historique[modifier | modifier le code]

Les origines de l'église remontent au Moyen Âge avec sa mention en 1123 dans une bulle papale de Calixte II sous le nom de Sancti Silvestri iuxta portam Septimianam (Saint-Sylvestre-à-Porta Settimiana), puis au XIVe siècle comme San Silvestro della malva. À partir de 1445 elle porte la double dénomination de San Silvestro e Santa Dorotea. En 1475 le pape Sixte IV la fait entièrement reconstruire et elle est dédiée seulement à Dorothée de Césarée, martyre de Dioclétien en 311. En 1738, elle est allouée aux frères mineurs conventuels qui la font reconstruire une nouvelle fois en 1750 sur les plans de l'architecte Giovanni Battista Nolli. La construction est terminée en 1756 et l'église demeure dès lors sous cette forme.

Depuis 2014, l'église est le siège du titre cardinalice homonyme.

Architecture[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église

La façade est légèrement concave, avec un grand tympan, et une inscription au-dessus du portail faisant référence aux dédicataires de la l'église. L'intérieur est constitué d'une nef unique avec des autels latéraux. Le maître-autel accueille des reliques de sainte Dorothée et sous celui-ci est enterré l'architecte Nolli. La voûte est décorée de fresques des saints Franciscains réalisées par Gaetano Bocchetti. Dans l'église se trouve également une petite chapelle consacrée à la Vierge désolée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. Rendina, Le Chiese di Roma, Newton & Compton Editori, Milan 2000, p. 93-94.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :